Super Bowl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les gagnants du Super Bowl reçoivent le Vince Lombardi Trophy.

Le Super Bowl est la finale du championnat de football américain qui voit s'affronter les vainqueurs des deux conférences pour le titre de champion de la NFL. C'est l’événement sportif le plus regardé aux États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Super Bowl est créé en 1967 sous le nom de NFL-AFL World Championship Game. Cependant, les médias et les fans préfèrent « Super Bowl ». Il faut attendre la troisième édition de la grande finale pour voir apparaître officiellement le nom de Super Bowl.

Après les deux victoires de suite des Packers de Green Bay, membres de la NFL, on s’interroge sur le niveau des formations de l’American Football League (AFL). Ces doutes sont vite balayés par les victoires des Jets de New York au Super Bowl III, puis des Chiefs de Kansas City lors du Super Bowl IV. La fusion de la NFL et de l’AFL se réalise après ces quatre premières éditions. Dix franchisés de l’AFL et trois de la NFL forment alors la Conférence américaine, tandis que les treize autres franchises de la NFL constituent la Conférence nationale. Le Super Bowl met désormais aux prises les champions des deux conférences.

La formation victorieuse reçoit le Vince Lombardi Trophy, nommé ainsi en hommage à l’entraîneur des Packers de Green Bay, vainqueurs des deux premiers Super Bowl. Le trophée prend ce nom en 1970, à la suite du décès de Vince Lombardi.

Le fait que les vainqueurs s'adjugent le titre, maintenant officieux mais volontiers exhibé par les supporters, de Champions du monde signifie possiblement la supériorité de la NFL nord-américaine sur sa « filiale » européenne, la NFL Europa (aujourd'hui dissoute), et plus encore sur les championnats nationaux dans des pays tels l'Allemagne ou la France.

Depuis sa création, le Super Bowl n'est jamais allé jusqu'aux prolongations. Les Lions de Detroit, les Browns de Cleveland, les Texans de Houston et les Jaguars de Jacksonville n'ont jamais atteint le Super Bowl.

Télévision[modifier | modifier le code]

Le Super Bowl est un événement majeur de la télévision américaine. Les études d’audience montrent que ce match enregistre des parts de marché considérables, situées entre 40 et 60 %. Sur les dix meilleures audiences de tous les temps aux États-Unis, la moitié d’entre elles sont survenues lors des Super Bowls. Cet engouement s'explique en partie par le fait qu'il s'agit du seul championnat professionnel dont la finale se dispute en une seule partie, contrairement à la NBA, la LNH et la MLB, où la meilleure équipe est désignée au terme d'au moins quatre parties.

Avec des chiffres d’audience d’un tel niveau, le coût des annonces publicitaires atteint des sommets. Ainsi, une annonce de trente secondes pendant le Super Bowl XLI était facturée 2,7 millions de dollars et le prix s'élève à 4 millions de dollars les 30 secondes pour le Superbowl XLVI en 2012. Cette finale peut être suivie dans plus de 200 pays et recueille une audience supérieure à 100 millions de téléspectateurs chaque année (essentiellement en Amérique du Nord). C'est moins que la finale de la Ligue des champions de l'UEFA (150 millions chaque année)[1] et sept fois moins que la finale de la Coupe du monde de la FIFA (700 millions en 2010)[2].

Au cours du Super Bowl XLIV, le , le record d'audience TV aux États-Unis détenu depuis 1983 par l'épisode final de la sitcom M*A*S*H a été dépassé, s'établissant à 106,5 millions de téléspectateurs[3]. Cependant, ce même record a été battu dès l'année suivante lors du Super Bowl XLV le . Pas moins de 111 millions auraient regardé les Packers de Green Bay mettre la main sur un 4e titre[4]. Le record est encore battu en 2012, le Superbowl XLVI à Indianapolis réunit 111,3 millions d'Américains devant leur télé.

Les coûts de diffusion de la NFL sont tellement importants, estimés à 500 millions USD en 2006, que trois réseaux nationaux (CBS, ABC, et FOX) financent à égalité la saison NFL. Aussi, chaque chaîne diffuse le Super Bowl une année sur trois, à tour de rôle. Cependant, pour diverses raisons, NBC a remplacé ABC depuis 2006. Ainsi, ABC a diffusé le Super Bowl XL en février 2006 et NBC a pris le relais depuis 2009.

En France, le "Super Bowl" a été retransmis par Canal+ en 1985 et 1986, puis, par la La Cinq (première chaine privée gratuite) jusqu'à sa disparition en 1992. Ensuite, Canal+ en a repris la retransmission jusqu'en 2006, année où France Télévisions (France 2 et France 4) a repris le flambeau. Depuis 2010, c'est W9, la chaîne du groupe M6, qui a pris le relais. En complément, depuis 2012, beIN Sport diffuse aussi en direct le Super Bowl.

Au Canada, le Super Bowl est diffusé depuis 2007 sur le réseau CTV, qui relaie intégralement le signal en provenance de la chaîne américaine diffusant le match. En raison du règlement du CRTC de la substitution simultanée, les publicités américaines y sont cependant remplacées par des publicités canadiennes, ce qui frustre un grand nombre de téléspectateurs. En effet, les messages publicitaires américains du Super Bowl sont devenus un attrait important du match. Certains bars et restaurants s'affichent donc en mentionnant que leurs écrans géants diffuseront le match avec les publicités américaines, ce qui est possible en syntonisant la chaîne américaine via satellite. Avant 2007, le Super Bowl était diffusé sur Global. Dans la province de Québec, le Super Bowl est diffusé sur RDS avec la description et commentaires en français.

Lieu des finales[modifier | modifier le code]

Le lieu de la finale est choisi par la NFL plusieurs années à l’avance. Les villes font acte de candidature, un peu à l’image des villes olympiques. Les premières finales se déroulèrent au sud du pays pour des raisons évidentes de météorologie (la finale se dispute en janvier ou février).

Toutefois, la multiplication des stades couverts dans les années 1980 et 1990 a ouvert l’organisation du Super Bowl aux villes du nord même si cela reste encore marginal. Quatre villes « du nord » ont accueilli le Super Bowl : Détroit et sa région (XVI et XL), Minneapolis (XXVI), Indianapolis (XLVI) et East Rutherford dans le Grand New York (XLVIII). Ce dernier Super Bowl a été disputé pour la première fois dans un stade à ciel ouvert dans une ville dite « du nord ».

Palmarès[modifier | modifier le code]

Saison SB No  Date Vainqueur Score Finaliste Ville État Stade Spectateurs
Finale des Championnats AFL-NFL
Saison 1966 I NFL Packers de Green Bay 35-10 AFL Chiefs de Kansas City Los Angeles Californie Los Angeles Memorial Coliseum 61 946
Saison 1967 II NFL Packers de Green Bay 33-14 AFL Raiders d'Oakland Miami Floride Miami Orange Bowl 75 546
Saison 1968 III AFL Jets de New York 16-7 NFL Colts de Baltimore Miami Floride Miami Orange Bowl 75 389
Saison 1969 IV AFL Chiefs de Kansas City 23-7 NFL Vikings du Minnesota Nouvelle-Orléans Louisiane Tulane Stadium 80 562
Finale du championnat NFL
Saison 1970 V AFC Colts de Baltimore 16-13 NFC Cowboys de Dallas Miami Floride Miami Orange Bowl 79 204
Saison 1971 VI NFC Cowboys de Dallas 24-3 AFC Dolphins de Miami Nouvelle-Orléans Louisiane Tulane Stadium 81 023
Saison 1972 VII AFC Dolphins de Miami 14-7 NFC Redskins de Washington Los Angeles Californie Los Angeles Memorial Coliseum 90 182
Saison 1973 VIII AFC Dolphins de Miami 24-7 NFC Vikings du Minnesota Houston Texas Rice Stadium 71 882
Saison 1974 IX AFC Steelers de Pittsburgh 16-6 NFC Vikings du Minnesota Nouvelle-Orléans Louisiane Tulane Stadium 80 997
Saison 1975 X AFC Steelers de Pittsburgh 21-17 NFC Cowboys de Dallas Miami Floride Miami Orange Bowl 80 187
Saison 1976 XI AFC Raiders d'Oakland 32-14 NFC Vikings du Minnesota Pasadena Californie Rose Bowl Stadium 103 438
Saison 1977 XII NFC Cowboys de Dallas 27-10 AFC Broncos de Denver Nouvelle-Orléans Louisiane Louisiana Superdome 76 400
Saison 1978 XIII AFC Steelers de Pittsburgh 35-31 NFC Cowboys de Dallas Miami Floride Miami Orange Bowl 79 484
Saison 1979 XIV AFC Steelers de Pittsburgh 31-19 NFC Rams de Los Angeles Pasadena Californie Rose Bowl Stadium 103 985
Saison 1980 XV AFC Raiders d'Oakland 27-10 NFC Eagles de Philadelphie Nouvelle-Orléans Louisiane Louisiana Superdome 76 135
Saison 1981 XVI NFC 49ers de San Francisco 26-21 AFC Bengals de Cincinnati Pontiac Michigan Pontiac Silverdome 81 270
Saison 1982 XVII NFC Redskins de Washington 27-17 AFC Dolphins de Miami Pasadena Californie Rose Bowl Stadium 103 667
Saison 1983 XVIII AFC Raiders d'Oakland 38-9 NFC Redskins de Washington Tampa Floride Tampa Stadium 72 920
Saison 1984 XIX NFC 49ers de San Francisco 38-16 AFC Dolphins de Miami Stanford Californie Stanford Stadium 84 059
Saison 1985 XX NFC Bears de Chicago 46-10 AFC Patriots de la Nouvelle-Angleterre Nouvelle-Orléans Louisiane Louisiana Superdome 73 818
Saison 1986 XXI NFC Giants de New York 39-20 AFC Broncos de Denver Pasadena Californie Rose Bowl Stadium 101 073
Saison 1987 XXII NFC Redskins de Washington 42-10 AFC Broncos de Denver San Diego Californie Qualcomm Stadium 73 302
Saison 1988 XXIII NFC 49ers de San Francisco 20-16 AFC Bengals de Cincinnati Miami Floride Joe Robbie Stadium 75 129
Saison 1989 XXIV NFC 49ers de San Francisco 55-10 AFC Broncos de Denver Nouvelle-Orléans Louisiane Louisiana Superdome 72 919
Saison 1990 XXV NFC Giants de New York 20-19 AFC Bills de Buffalo Tampa Floride Tampa Stadium 73 813
Saison 1991 XXVI NFC Redskins de Washington 37-24 AFC Bills de Buffalo Minneapolis Minnesota Metrodome 63 130
Saison 1992 XXVII NFC Cowboys de Dallas 52-17 AFC Bills de Buffalo Pasadena Californie Rose Bowl Stadium 98 374
Saison 1993 XXVIII NFC Cowboys de Dallas 30-13 AFC Bills de Buffalo Atlanta Géorgie Georgia Dome 72 817
Saison 1994 XXIX NFC 49ers de San Francisco 49-26 AFC San Diego Chargers Miami Floride Joe Robbie Stadium 74 107
Saison 1995 XXX NFC Cowboys de Dallas 27-17 AFC Steelers de Pittsburgh Tempe Arizona Sun Devil Stadium 76 347
Saison 1996 XXXI NFC Packers de Green Bay 35-21 AFC Patriots de la Nouvelle-Angleterre Nouvelle-Orléans Louisiane Louisiana Superdome 72 301
Saison 1997 XXXII AFC Broncos de Denver 31-24 NFC Packers de Green Bay San Diego Californie Qualcomm Stadium 68 912
Saison 1998 XXXIII AFC Broncos de Denver 34-19 NFC Falcons d'Atlanta Miami Floride Pro Player Stadium 74 803
Saison 1999 XXXIV NFC Rams De Saint-Louis 23-16 AFC Titans du Tennessee Atlanta Géorgie Georgia Dome 72 625
Saison 2000 XXXV AFC Ravens de Baltimore 34-7 NFC Giants de New York Tampa Floride Raymond James Stadium 71 921
Saison 2001 XXXVI AFC Patriots de la Nouvelle-Angleterre 20-17 NFC Rams De Saint-Louis Nouvelle-Orléans Louisiane Louisiana Superdome 72 922
Saison 2002 XXXVII NFC Buccaneers de Tampa Bay 48-21 AFC Raiders d'Oakland San Diego Californie Qualcomm Stadium 67 603
Saison 2003 XXXVIII 1er février 2004 AFC Patriots de la Nouvelle-Angleterre 32-29 NFC Panthers de la Caroline Houston Texas Reliant Stadium 71 525
Saison 2004 XXXIX AFC Patriots de la Nouvelle-Angleterre 24-21 NFC Eagles de Philadelphie Jacksonville Floride ALLTEL Stadium 78 125
Saison 2005 XL AFC Steelers de Pittsburgh 21-10 NFC Seahawks de Seattle Détroit Michigan Ford Field 68 206
Saison 2006 XLI AFC Colts d'Indianapolis 29-17 NFC Bears de Chicago Miami Floride Dolphin Stadium 74 512
Saison 2007 XLII NFC Giants de New York 17-14 AFC Patriots de la Nouvelle-Angleterre Glendale Arizona University of Phoenix Stadium 71 101
Saison 2008 XLIII 1er février 2009 AFC Steelers de Pittsburgh 27-23 NFC Cardinals de l'Arizona Tampa Floride Raymond James Stadium 70 774
Saison 2009 XLIV NFC Saints de la Nouvelle-Orléans 31-17 AFC Colts d'Indianapolis Miami Floride Sun Life Stadium 74 059
Saison 2010 XLV NFC Packers de Green Bay 31-25 AFC Steelers de Pittsburgh Arlington Texas Cowboys Stadium 103 219
Saison 2011 XLVI NFC Giants de New York 21-17 AFC Patriots de la Nouvelle-Angleterre Indianapolis Indiana Lucas Oil Stadium 68 658
Saison 2012 XLVII AFC Ravens de Baltimore 34-31 NFC 49ers de San Francisco Nouvelle-Orléans Louisiane Mercedes-Benz Superdome 71 024
Saison 2013 XLVIII NFC Seahawks de Seattle 43-8 AFC Broncos de Denver East Rutherford New Jersey MetLife Stadium 82 529
Saison 2014 XLIX Glendale Arizona University of Phoenix Stadium
Saison 2015 L Santa Clara Californie Levi's Stadium
Saison 2016 LI Houston Texas NRG Stadium

Localisation du Super Bowl[modifier | modifier le code]

Ville et son agglomération Nombre de Super Bowl Années
Miami 10 1968, 1969, 1971, 1976, 1979, 1989, 1995, 1999, 2007, 2010
Nouvelle-Orléans 10 1970, 1972, 1975, 1978, 1981, 1986, 1990, 1997, 2002, 2013
Los Angeles 7 1967, 1973, 1977, 1980, 1983, 1987, 1993
Tampa Bay 4 1984, 1991, 2001, 2009
San Diego 3 1988, 1998, 2003
Phoenix 3 1996, 2008, 2015
Houston 3 1974, 2004, 2017
Détroit 2 1982, 2006
Atlanta 2 1994, 2000
San Francisco 2 1985, 2016
Minneapolis-Saint Paul 1 1992
Jacksonville 1 2005
Dallas-Fort Worth 1 2011
East Rutherford (Grand New York) 1 2014
Indianapolis 1 2012

Les matchs en italique représentent de futurs Super Bowl.

Victoires[modifier | modifier le code]

Nombre de victoires au Super Bowl par conférence NFL : AFC 22 - NFC 26.

Tableau d'honneur[modifier | modifier le code]

Franchises NFC (26 victoires) Franchises AFC (22 victoires)
Nombre de
Superbowl
Franchise Victoire(s) Finaliste Ratio
[Victoires/Total]
Superbowl gagné(s) Superbowl perdu(s)
8 Pittsburgh Steelers 6 2 .750 1974, 1975, 1978, 1979, 2005, 2008 1995, 2010
8 Dallas Cowboys 5 3 .625 1971, 1977, 1992, 1993, 1995 1970, 1975, 1978
7 New England Patriots 3 4 .429 2001, 2003, 2004 1985, 1996, 2007, 2011
7 Denver Broncos 2 5 .286 1997, 1998 1977, 1986, 1987, 1989, 2013
6 San Francisco 49ers 5 1 .833 1981, 1984, 1988, 1989, 1994 2012
5 Green Bay Packers 4 1 .800 1966, 1967, 1996, 2010 1997
5 New York Giants 4 1 .800 1986, 1990, 2007, 2011 2000
5 Washington Redskins 3 2 .600 1982, 1987, 1991 1972, 1983
5 Los Angeles/Oakland Raiders 3 2 .600 1976, 1980, 1983 1967, 2002
5 Miami Dolphins 2 3 .400 1972, 1973 1971, 1982, 1984
4 Baltimore/Indianapolis Colts 2 2 .500 1970, 2006 1968, 2009
4 Minnesota Vikings 0 4 .000 1969, 1973, 1974, 1976
4 Buffalo Bills 0 4 .000 1990, 1991, 1992, 1993
3 Los Angeles/St. Louis Rams 1 2 .333 1999 1979, 2001
2 Baltimore Ravens 2 0 1.000 2000, 2012
2 Kansas City Chiefs 1 1 .500 1969 1966
2 Chicago Bears 1 1 .500 1985 2006
2 Seattle Seahawks 1 1 .500 2013 2005
2 Cincinnati Bengals 0 2 .000 1981, 1988
2 Philadelphia Eagles 0 2 .000 1980, 2004
1 New York Jets 1 0 1.000 1968
1 Tampa Bay Buccaneers 1 0 1.000 2002
1 New Orleans Saints 1 0 1.000 2009
1 San Diego Chargers 0 1 .000 1994
1 Atlanta Falcons 0 1 .000 1998
1 Tennessee Titans 0 1 .000 1999
1 Carolina Panthers 0 1 .000 2003
1 Arizona Cardinals 0 1 .000 2008
0 Detroit Lions 0 0
0 Cleveland Browns 0 0
0 Jacksonville Jaguars 0 0
0 Houston Texans 0 0

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Wembley final proves global pulling power
  2. (en)World Cup finale draws 700 million viewers
  3. « Le Superbowl établit un nouveau record d'audience aux États-Unis », sur www.lemonde.fr (consulté le 10 février 2010)
  4. « Des cotes d'écoute records pour le Super Bowl », sur www.cyberpresse.ca (consulté le 9 février 2011)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :