Connecticut (fleuve)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Connecticut (homonymie).
Connecticut
Le fleuve Connecticut vu depuis le pont French King Bridge (Massachusetts).
Le fleuve Connecticut vu depuis le pont French King Bridge (Massachusetts).
Plan du fleuve Connecticut.
Plan du fleuve Connecticut.
Caractéristiques
Longueur 655 km
Bassin 29 137 km2
Débit moyen 521 m3/s (Thompsonville)
Cours
Source Fourth Connecticut Lake
· Altitude 811 m
· Coordonnées 45° 14′ 53″ N 71° 12′ 51″ O / 45.24806, -71.21417 (Source - Connecticut)  
Embouchure Long Island Sound
· Localisation Old Saybrook
· Altitude 0 m
· Coordonnées 41° 16′ 20″ N 72° 20′ 03″ O / 41.2722, -72.33417 (Embouchure - Connecticut)  
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Chicopee
· Rive droite White River
Pays traversés Drapeau des États-Unis États-Unis
Régions traversées Connecticut, Massachusetts, Vermont et New Hampshire

Le Connecticut est le plus long fleuve de la Nouvelle-Angleterre au nord-est des États-Unis. Il est tributaire de quatre lacs successifs situés à la frontière du Québec au nord du New Hampshire. Il s'écoule en direction du sud, servant de frontière entre les États du New Hampshire et du Vermont. Il traverse ensuite le Massachusetts où il arrose la ville de Springfield (Massachusetts), puis le Connecticut où il arrose celle de Hartford (Connecticut) pour se jeter dans l'Océan Atlantique dans le Long Island Sound à hauteur de la ville de Old Saybrook après un parcours de 655 kilomètres.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le bassin versant s'étend sur 29 100 km2 et le débit à l'embouchure est en moyenne de 560m3/s. Le courant de marée remonte jusqu'à 100 km de l'embouchure. Les principaux affluents sont:

  • Ashuelot River, 103 km
  • West River, 86 km
  • Millers River, 83 km
  • Deerfield River, 122 km
  • White River, 96 km
  • Westfield River' 125 km
  • Farmington River, 75 km
  • Chicopee River, 29 km

La Swift River, affluent de la Chicopee River, a été endiguée pour former le réservoir de Quabbin de 100 km2 principale source en eau de l'agglomération de Boston.

Le fleuve charrie une quantité importante de limon, en particulier lors de la fonte des neiges au printemps. La concentration de limon à l'embouchure de la rivière forme des bancs de sable qui constituent un obstacle à la navigation. Cette difficulté de navigation est la raison pour laquelle aucune ville importante n'a été édifiée à son embouchure. Son estuaire est répertorié comme l'un des 1 759 zones humides d'importance internationale par la Convention de Ramsar sur les zones humides. Le Connecticut est également classé dans l'American Heritage Rivers par l'Agence de protection de l'environnement des États-Unis

Histoire[modifier | modifier le code]

L'origine sémantique du nom du fleuve est due à la déformation française du mot algonquien « quinetucket ».

Le fleuve fut reconnu officiellement en 1609 par l'explorateur anglais Henry Hudson alors qu'il cherchait un passage vers l'Asie pour le compte de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales[réf. nécessaire]. Suite à l'octroie des territoires par les États généraux (Provinces-Unies) via lettres et patentes à la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales en 1624, s'établirent aux abords du « fleuve Frais » (« Versche Rivier » en néerlandais de l'époque) une poignée de colons engagés par la compagnie pour assurer la possession des terres. La troupe fut rapatriée l'année suivante à la Nouvelle-Amsterdam, sur l'île de Manhattan pour consolider l'entreprise de colonisation. À l'époque, ce fleuve était officieusement considéré comme la frontière entre la Nouvelle-Angleterre et la Nouvelle-Néerlande.

Grâce à l'immigration nombreuse des puritains anglais en Nouvelle-Angleterre, la couronne anglaise sous Charles II put effectivement asseoir son contrôle sur la région et la colonie du Connecticut fut créée alors que le territoire faisait toujours officieusement partie de la colonie néerlandaise.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]