Massachusetts Institute of Technology

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MIT (homonymie).
Massachusetts Institute of Technology
Image illustrative de l'article Massachusetts Institute of Technology
Devise Mind and Hand
Nom original Massachusetts Institute of Technology of Boston
Informations
Fondation 1861
Fondateur William Barton Rogers
Type Université privée
Dotation 7 millions d'euros
Localisation
Coordonnées 42° 21′ 35″ N 71° 05′ 32″ O / 42.35982, -71.09211 ()42° 21′ 35″ Nord 71° 05′ 32″ Ouest / 42.35982, -71.09211 ()  
Ville Cambridge
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du Massachusetts Massachusetts
Direction
Président L. Rafael Reif
Chiffres clés
Enseignants 1 008
Étudiants 10 220
Undergraduates 4 172
Postgraduates 6 048
Divers
Site web web.mit.edu/

Géolocalisation sur la carte : Massachusetts

(Voir situation sur carte : Massachusetts)
Massachusetts Institute of Technology

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Massachusetts Institute of Technology
Le grand dôme du MIT.

Le Massachusetts Institute of Technology ou MIT, en français Institut de technologie du Massachusetts, est une institution de recherche et une université américaine, spécialisée dans les domaines de la science et de la technologie. Située à Cambridge, dans le Massachusetts, à proximité immédiate de Boston, au nord-est des États-Unis, elle est souvent considérée au XXIe siècle comme une des meilleures universités mondiales en sciences et en technologie.

Description[modifier | modifier le code]

Au XXIe siècle, le MIT est un chef de file mondial pour l'enseignement et la recherche en science et en technologie, mais il est aussi réputé dans d'autres domaines comme le management, l'économie, la linguistique, les sciences politiques et la philosophie. Le cursus le plus suivi est celui d'ingénieur, avec 2 000 étudiants, puis celui des sciences.

Ce qui caractérise le MIT est sa proximité avec le monde industriel et sa très forte implication dans la recherche scientifique et technologique, à laquelle les étudiants participent dès leur première année de cursus. En 2002, elle a été la première université à mettre l'intégralité de ses cours en ligne sur Internet, le MIT OpenCourseWare.

Les étudiants du MIT ont récolté 78 prix Nobel[1] parmi 813 lauréats, dont William Bradford Shockley, inventeur du transistor, et Kofi Annan, ex-secrétaire général des Nations Unies, ce qui en fait la 5e institution universitaire au niveau mondial en termes de prix Nobel. Cependant, seuls 35 % de ces nobélisés avaient été formés au MIT, et seul le quart d'entre eux étaient affiliés au MIT lors de leur nobélisation - ce qui relativise ce type de classement universitaire[2].

Organisation[modifier | modifier le code]

Le MIT se décompose en 5 écoles qui contiennent 27 départements :

Parmi ses départements et écoles les plus célèbres, on compte :

  • Le Lincoln Laboratory (Laboratoire Lincoln) ;
  • le Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory (Laboratoire d'intelligence artificielle et d'informatique) ;
  • le Media Lab ;
  • le Nuclear Laboratory ;
  • le Center for Bits and Atoms (CBA) qui explore les liens entre l'information et sa représentation physique (voir fab lab).

Certains laboratoires sont transversaux, tel le Center for Biomedical Engineering dirigé par Alan Grodzinsky, dont la plupart des chercheurs font partie de la School of Engineering ou, dans une moindre mesure, de la School of Science.

Histoire[modifier | modifier le code]

Siège du Ray and Maria Stata Center, conçu par Frank Gehry.

En 1861, le Commonwealth du Massachusetts a approuvé une charte pour l'intégration de la «Massachusetts Institute of Technology de Boston et la Société d'histoire naturelle", présentée par William Barton Rogers, un scientifique naturel. Rogers a cherché à établir une nouvelle forme de l'enseignement supérieur pour relever les défis posés par les progrès rapides de la science et des techniques dans le milieu du XIXe siècle. Avec la Charte, approuvée, Rogers a commencé la collecte de fonds, l'élaboration d'un curriculum et la recherche d'un endroit convenable. Le plan Rogers avait pour but quatre principes: la valeur éducative de connaissances utiles, la nécessité du learning by doing, l'intégration professionnelle et l'enseignement des arts libéraux au niveau du baccalauréat (anglo-saxon). Le MIT a été un pionnier dans le recours à l'instruction de laboratoire. Au départ école d'architecture, le MIT devient rapidement pluridisciplinaire.

Le MIT a été la première université de la nation à avoir un curriculum en architecture (1865), en génie électrique (1882), génie sanitaire (1889), l'architecture navale et génie maritime (1895), l'ingénierie aéronautique (1914), de la météorologie (1928), la physique nucléaire (1935), et de l'intelligence artificielle (1960). Au milieu des années 1960[3], les chercheurs du MIT ont tenu un rôle important dans la mise au point du système de navigation du Module lunaire Apollo[4].

En 2001, le MIT a annoncé qu'il prévoyait de mettre un grand nombre de cours en ligne dans le cadre de son projet OpenCourseWare.

En 2008, il compte près de 1 000 enseignants pour 10 000 étudiants.

Personnalités célèbres du MIT[modifier | modifier le code]

Professeurs[modifier | modifier le code]

Anciens élèves notoires[modifier | modifier le code]

Liste dans l'ordre alphabétique des prénoms


Anciens élèves dans la fiction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :