Territorial pick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Territorial pick (littéralement « choix territorial », dit aussi Territorial claim) est un type de choix particulier dans la draft NBA, la procédure de choix des nouveaux joueurs la ligue américaine de basket-ball National Basketball Association, qui a été en vigueur de 1950 à 1965, reprise de la Basketball Association of America qui l'a utilisée en 1949[1].

Cette procédure permettait avant le déroulement de la draft classique par ordre, à une équipe de choisir un joueur formé à proximité de l'implantation de l'équipe professionnelle. Elle avait été créée pour soutenir, à une époque où la NBA restait fragile, les équipes sélectionnant des vedettes formées dans les universités proches, dans un rayon de 50 miles[2].

Rendue moins pertinente par l'effacement du caractère local de la popularité des joueurs et contestée par certaines dérives de l'appréciation du caractère local, le territorial pick est appliqué pour la dernière fois au cours de la draft NBA 1965.

Choix notables[modifier | modifier le code]

Les Celtics de Boston utilisent ainsi ce choix pour sélectionner Tom Heinsohn en 1956, qui participa à la conquête de huit titres en neuf saisons avec Bill Russell, sélectionné la même année.

Pour le très convoité Wilt Chamberlain, le propriétaire des Warriors Edward Gottlieb fit valoir qu’il avait grandi et était devenu un joueur de high school populaire à Philadelphie et l'absence de franchise NBA au Kansas, car ce dernier jouait en NCAA au Kansas... bien éloigné de Philadelphie.

Le cas de Jerry Lucas mit également à mal la règle, dans une moindre mesure que pour Chamberlain. La ville hébergeant l'Université d'État d'Ohio étant située à Colombus au-delà du rayon de 50 miles autour de la franchise, mais les Royals étaient alors la seule franchise de l'Ohio et Lucas était né et avait été formé à ses débuts dans le rayon effectif des 50 miles.

Les « choix territoriaux »[modifier | modifier le code]

Bill Bradley en 1964.
Wilt Chamberlain sous le maillot des Harlem Globetrotters.
Année Nom Équipe Université[3]
1949 Ed Macauley Saint Louis Bombers Saint Louis[1]
1949 Vern Mikkelsen Minneapolis Lakers Hamline[1]
1950 Paul Arizin Philadelphia Warriors Villanova
1951 Whitey Skoog Minneapolis Lakers Minnesota
1952 Bill Mlkvy Philadelphia Warriors Temple
1953 Ernie Beck Philadelphia Warriors Pennsylvania
1953 Walter Dukes New York Knicks Seton Hall
1955 Tom Gola Philadelphia Warriors La Salle
1955 Dick Garmaker Minneapolis Lakers Minnesota
1956 Tom Heinsohn Boston Celtics Holy Cross
1958 Guy Rodgers Philadelphia Warriors Temple
1959 Wilt Chamberlain Philadelphia Warriors Kansas
1959 Bob Ferry Saint-Louis Hawks Saint-Louis
1960 Oscar Robertson Cincinnati Royals Cincinnati
1962 Dave DeBusschere Detroit Pistons Detroit Mercy
1962 Jerry Lucas Cincinnati Royals Ohio State
1963 Tom Thacker Cincinnati Royals Cincinnati
1964 Mahdi Abdul-Rahman[4] Los Angeles Lakers UCLA
1964 George Wilson Cincinnati Royals Cincinnati
1965 Bill Bradley New York Knicks Princeton
1965 Bill Buntin Detroit Pistons Michigan
1965 Gail Goodrich Los Angeles Lakers UCLA

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « 1949 BAA Draft », basketball-reference.com, Sports Reference LLC (consulté en 2008-06-15)
  2. (en) NBA.com: « Evolution of the Lottery », nba.com (consulté le 23 août 2009)
  3. (en) « Territorial picks », Thedraftreview.com (consulté le 23 août 2009)
  4. en:Walt Hazzard http://www.basketball-reference.com/players/a/abdulma01.html