Alta Velocidad Española

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AVE.
Logo du AVE
Train AVE S-102 (Talgo 350), Pato ("canard" en espagnol).
Carte montrant AVE en opération en l'an 2012.
Carte montrant AVE déjà en opération, en construction, planifié (2012).
Train AVE TALGO S-102.
Train AVE S-100 à Cordoue-Central.
Train AVE S-103 (Siemens Velaro E) à Saragosse.

L'AVE (acronyme de Alta Velocidad Española, « grande vitesse espagnole ») est un service de transport ferroviaire à grande vitesse sur de longues distances en Espagne et en France. Les trains AVE sont exploités par la Renfe, société nationale des chemins de fer espagnols[1].

Avec 2 144 km en service en 2012[2], le réseau espagnol de grande vitesse est le plus étendu d'Europe et à l'échelle mondiale seulement dépassé par la Chine et le Japon[2].

Le développement des infrastructures espagnoles de grande vitesse, en particulier depuis les années 1990, ainsi que la construction des voitures de chemin de fer nationales ont permis d'acquérir un certain savoir-faire, preuve est que les États-Unis ont souhaité prendre le modèle espagnol comme exemple pour la conception et le développement de leurs structures ferroviaires[3],[4].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les trains AVE circulent sur un réseau de lignes à grande vitesse à une vitesse maximum de 350 km/h.

Ce nouveau réseau a été construit du début avec un écartement qui a permis le 15 décembre 2013 l'ouverture de services internationaux franco-espagnols, comme Madrid-Marseille et Barcelone-Paris.

Ce réseau est isolé du reste du réseau ferroviaire espagnol par l'écartement des rails (voie normale, au standard UIC soit 1 435 mm, au lieu de la voie large ibérique, 1 668 mm) et par la tension d'alimentation (courant alternatif 25 kV, 50 Hz au lieu du courant continu en 3 kV).

En espagnol, « ave » signifie « oiseau », ce que rappelle le logo commercial du service.

Le service de transport à grande vitesse sur de courtes distances par la Renfe est nommé Avant.

Histoire du réseau LGV[modifier | modifier le code]

  • La troisième ligne, Saragosse-Huesca (79,4 km) fut inaugurée en décembre 2004, permettant de relier Huesca à Madrid en empruntant à partir de Saragosse la ligne Madrid-Barcelone.
  • La quatrième ligne, Madrid-Tolède (en fait une courte antenne branchée sur la ligne de Séville) fut inaugurée le 15 novembre 2005, le trajet s'effectue en 30 min. Les trains empruntent les voies de la ligne Madrid-Séville jusqu'au km 54 puis de nouvelles voies (20,5 km) jusqu'à Tolède.
  • Ligne Madrid-Valence mise en service le 19 décembre 2010, tronçon de 438 kilomètres parcourus en 1h35 (au lieu de 3h07 pour le train classique le plus rapide).

Le gouvernement espagnol a établi un plan ambitieux qui prévoit la mise en œuvre de 7 000 km de lignes nouvelles d'ici la fin de la décennie[Quand ?], l'objectif étant de mettre tous les chefs-lieux de province à moins de 4 heures de Madrid, et à 6h30 maximum de Barcelone.

Infrastructures et matériel[modifier | modifier le code]

Lignes[modifier | modifier le code]

Signalisation[modifier | modifier le code]

LZB est installé sur la ligne Madrid - Seville; ETCS sur la ligne Madrid - Barcelone.

Matériel[modifier | modifier le code]

Dénomination Fabricant Nombre de rames Années de construction Vitesse maximale en km/h Puissance totale (25kV/3kV) en kW Tension d'alimentation Écartement de voie en mm longueur en mètres Nombre de passagers
S-100 Alstom 18 1992-1994 300 8 800 25 Kv 50 Hz AC/ 3 Kv CC 1 435 200,150 392
S-101 Euromed Alstom 6 1994-1996 220 8 800/5 400 25 Kv 50 Hz AC/ 3 Kv CC 1 668 200,150 393
S-102 Pato Talgo/Bombardier 16 2005 330 8 800 25 Kv 50 Hz AC 1 435 200 318
S-103 Velaro Siemens 16 2005 (essais) 350 8 800 25 Kv 50 Hz AC 1 435 200,840 404
S-104 Pendolino 480 Alstom/CAF 20 2004 250 4 400 25 Kv 50 Hz AC 1 435 107,100 237
S-114 Pendolino 600 Alstom/CAF 13 2011 270 4 000 25 Kv 50 Hz AC 1 435 107,900 237
S-120 Alvia CAF 12 depuis 2005 250/220 4 000/2 700 25 Kv 50 Hz AC/ 3 Kv CC 1 435/1 667 106,960 238
S-130 Patito Talgo/Bombardier 45 2006 (essais) 250 4 800/4 000 25 Kv 50 Hz AC/ 3 Kv CC 1 435/1 667 180 299

On peut remarquer que les constructeurs espagnols CAF et Talgo ont commencé à livrer à la RENFE des rames à grande vitesse permettant de fonctionner aussi bien sous l'écartement des rails standard UIC (1435 mm) que sous l'écartement ibérique plus large. On a par exemple les S-120 de CAF ou les Talgo 250 qui permettent ainsi une interconnexion entre le réseau grande vitesse et le réseau classique.

Projets à l'horizon 2015[modifier | modifier le code]

Une forte extension géographique de l'offre AVE est prévue par les autorités espagnoles, grâce à la construction de nouvelles lignes à grande vitesse par les chemins de fer espagnols (RENFE). Il est prévu que ce plan (PIT : Plan de Infraestructuras de Transporte pour « Plan d’infrastructures de transport ») aboutisse vers 2015. Il ambitionne de couvrir toute la péninsule ibérique[5].

Ce plan ambitieux ayant pour but d'arriver à plus de 7 000 km de LGV opérationnelles en 2015, projette de relier toutes les capitales de province en moins de quatre heures avec Madrid, et moins de six heures trente avec Barcelone. Les critiques de ce projet soulignent que l'amélioration du réseau existant, de manière à augmenter la vitesse moyenne des trains régionaux espagnols aurait un impact beaucoup plus important sur l'économie et la vie des citoyens, tout en coûtant beaucoup moins cher à la collectivité et aux futurs utilisateurs.

Actuellement, il y a beaucoup de lignes secondaires ou rurales où la vitesse moyenne ne dépasse pas les 40 km/h. La vitesse à laquelle les trains relient certaines capitales provinciales est un peu meilleure. Par exemple il faut treize heures pour couvrir les 784 km séparant León de Barcelone (vitesse moyenne de 60 km/h).

Il est par ailleurs à noter que l'Espagne, avec l'aide de l'Union européenne, s'est engagée dans un plan de conversion des principales lignes de son réseau ferré de l'écartement dit « ibérique » à l'écartement standard. Dans un premier temps, afin d'assurer la compatibilité avec les matériels roulants existants, des voies sont équipées et rénovées en double écartement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Plan espagnol d'infrastructures de transport - carte détaillée des LGV projetées - y compris le plan Galicia (es) lire source principale de l'article.
  2. a et b [PDF]+(en) High speed line in the world, sur le site uic.org
  3. (es) Les États-Unis souhaitent apprendre de l'AVE espagnol, sur le site icex.es
  4. (es) Le titulaire du US Transportation dit l'AVE espagnol est le meilleur du monde, sur le site politica.elpais.com
  5. (es) Plan espagnol d'infrastructures de transport, sur le site delsolmedina.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Site AVE de la Renfe (es) voir
  • La grande vitesse en Espagne (es) voir