TGV postal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

TGV postal

TGV postal au Technicentre Sud Est Européen

TGV postal au Technicentre Sud Est Européen

Identification
Exploitant(s) La Poste
Désignation TGV 923001-923007 bicourant
Demi-rames 951-954
Surnom TGV
Type automotrice à grande vitesse
Composition 10 caisses dont
8 articulées
(M+8R+M)
Couplage UM entre elles et avec TGV Sud-Est
Construction 2,5 rames
Transformation 1 rame ex rame 38 TGV Sud-Est
Constructeur(s) Alstom
Mise en service 1984
Effectif 7 demi-rames série 9xx
1/07/2009
Capacité
aménagement voiture extrême
32 conteneurs
voiture intermédiaire
31 conteneurs
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux Bo'Bo'-Bo'+7*2'+Bo'-Bo'Bo'
Écartement standard
 Alimentation Bicourant :
1,5 kV CC
25 kV 50 Hz
Moteurs de traction 12 * TAB 676 C1
1,5 kV CC autoventilés
 Puissance continue 3 100 kW
(1,5 kV CC)
6 444 kW
(25 kV 50 Hz)
Tare 345 t
Dimensions
 Longueur 200,190 m
Vitesse maximale 270 km/h

[1],[2],[3]

Les TGV postaux sont des TGV aux couleurs de la Poste française, en livrée jaune, qui circulent la nuit pour transporter une partie du courrier et des colis, entre Paris, Mâcon et Cavaillon. Ils ont été construit en même temps que la famille des TGV Sud-Est.

Composé à l'origine de 5 demi-rames, le parc a été augmenté d'une rame par la transformation d'une rame voyageurs du parc TGV Sud-Est.

Compte-tenu de la baisse régulière du trafic du courrier, La Poste a décidé de mettre fin à leur exploitation en 2015.


Histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine, le parc était composé de 5 demi-rames permettant de composer 2 rames en service et une demi-rame en entretien. La transformation de la rame TGV PSE no 38 en rame postale a permis de porter le parc à 7 demi-rames et donc 3 rames en service. Il était envisagé de modifier une rame PSE supplémentaire mais la baisse du trafic courrier a ajourné ce projet.

Depuis 2009, La Poste a réduit le trafic des TGV postaux de 8 à 6 rotations quotidiennes[4], dans un contexte de baisse de l'activité courrier au profit de l'activité bancaire et de colis. Pour ces mêmes raisons, elle envisage l'arrêt de l'exploitation de ces rames pour mi-2015, le volume transporté de courrier ne remplissant plus une rame TGV, rendant son exploitation déficitaire[5].

Les 20 et 21 mars 2012, une rame postale a été utilisée pour une démonstration dans le cadre du projet de transport de marchandises à grande vitesse Euro Carex. Elle a relié les gares de Lyon-Saint-Exupéry TGV, d'Aéroport Charles-de-Gaulle 2 TGV et de Londres-Saint-Pancras[6].

Exploitation[modifier | modifier le code]

La motrice de la demi-rame de réserve permet aussi de pallier les défaillances des rames TGV Sud-Est en sus de la motrice de réserve TGV PSE (ex rame 70). On peut ainsi occasionnellement voir une rame voyageur tractée ou poussée par une motrice jaune même si celle-ci est limitée à 270 km/h et équipée de la TVM 430.

Le principe des caisses portées du TGV peut poser problème pour garer une demi-rame seule (une extrémité se retrouvant sans bogie). Un bogie de Corail modifié permet de laisser la demi-rame de réserve sur voie lorsqu'elle n'est pas utilisée et d'effectuer les acheminements vers l'atelier de Bischheim.

Le couplage en Unité Multiple est autorisé uniquement entre elles et aussi avec le TGV Sud-Est.

Dépôt titulaire[modifier | modifier le code]

État du matériel au 29/07/2014[7].
Demi-rame Motrice Mise en service Radiation Dépôts
951 923001 1er octobre 1984 / Paris Sud-Est
951 923006 (ex-23075) 23 septembre 1993[8] / Paris Sud-Est
952 923003 1er octobre 1984 / Paris Sud-Est
952 923005 1er octobre 1984 / Paris Sud-Est
953 923004 1er octobre 1984 / Paris Sud-Est
953 923007 (ex-23076) 23 septembre 1993[8] / Paris Sud-Est
954 923002 1er octobre 1984 / Paris Sud-Est

Modélisme[modifier | modifier le code]

  • Cette rame a été reproduite en HO par les firmes Jouef et Lima.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Denis Redoutey, Le matériel moteur de la SNCF, page 132, 133, 134, 147, La Vie du Rail, 2007 (ISBN 978-2-915034-65-3)
  2. Revue bimestrielle Voies Ferrées, Le matériel moteur de la SNCF, en plusieurs articles sur plusieurs numéros par année
  3. Revue mensuelle Rail Passion, État trimestriel du matériel moteur SNCF, un article par trimestre
  4. « TGV : La Poste supprime un quart des TGV postaux », article du site Passion-trains du 24 avril 2009, consulté le 21 juin 2014.
  5. «La Poste arrête les TGV pour transporter le courrier, mais reste fidèle au rail », article des Echos du 19 juin 2014, consulté le 21 juin 2014.
  6. Revue de presse sur le site d'Euro Carex, consulté le 30 juillet 2014
  7. Parc des TGV postaux sur le site Trains du Sud-ouest, consulté le 29 juillet 2014.
  8. a et b Il s'agit de la date de transformation en rame postale.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Denis Redoutey, "Le matériel moteur de la SNCF", La Vie du Rail,‎ 2007 (ISBN 978-2-915034-65-3)
  • Jean Cuynet, La traction électrique en France 1900-2005, La Vie du Rail, Paris, 2005 (ISBN 2915034389)
  • Georges Mathieu, Le matériel moteur de la SNCF, La Vie du Rail, Paris, 2003 (ISBN 291503415X)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]