Renfe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de Renfe
Création 24 janvier 1941
Dates-clés 2005 : création de l'ADIF
2007 : circulation du premier train privé en Espagne
Forme juridique Entreprise publique
Sigle RENFE
Slogan(s) « El tren, caballo ganador (Le train, le cheval gagnant) »
Siège social Drapeau de l'Espagne Madrid (Espagne)
Actionnaires État espagnol
Direction José Salgueiro, Président
Effectifs 31 860 salariés
Filiales ConstruRail, Erion, Nertrus, ACTren
Site web www.renfe.com
Localisation Espagne
Longueur 11 829 km à voie large
2 056 km à voie normale
(valeurs du réseau ADIF)
Dont électrifiés 6 942 km à voie large
2 056 km à voie normale

(valeurs du réseau ADIF)
Écartement des rails 1 668 mm (voie large)
et 1 435 mm (standard UIC)
Trafic voyageurs en diminution 452 Millions (2010)[1]
Trafic fret en augmentation 7,5 milliards tkm (2010)[1]

Red ferroviaria espa ola.png
Réseau ferré espagnol de l'ADIF exploité par la Renfe

La Renfe (Renfe Operadora), acronyme de Red nacional de los ferrocarriles españoles (Réseau national des chemins de fer espagnols), désigne la société nationale d'exploitation des chemins de fer espagnols.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Renfe est créée le 24 janvier 1941, par la loi portant nationalisation des compagnies privées, et création du réseau national des chemins de fer espagnols[2].

Depuis le , la Renfe ne gère plus l'infrastructure ferroviaire du fait de la création de Administrador de infraestructuras ferroviarias (ADIF). Elle emploie 31 860 salariés.

Exploitation[modifier | modifier le code]

La Renfe exploite un réseau de 11 829 km de lignes à voie large (écartement de 1668 mm), dont 6 942 km électrifiés en courant continu 3kV, et 19 km de lignes à voie métrique électrifiés en courant continu 1,5 kV qui appartiennent à ADIF (Administrador de Infraestructuras Ferroviarias).

Elle exploite en outre 6 lignes à grande vitesse (AVE) d'une longueur total de 2 056 km à l'écartement standard européen (1435 mm) électrifiées en courant alternatif 25 kV. Ces lignes : Madrid - Séville, Madrid - Barcelone, Cordoue-Malaga, Madrid - Valladolid, Madrid - Tolède et Madrid - Valence, sont gérées par l'ADIF, un organisme étatique ad-hoc, qui a vocation à devenir, à terme, dans le cadre de la séparation de la gestion de l'infrastructure et de l'exploitation des services imposées par l'Europe, le gestionnaire de l'ensemble du réseau.

Organisation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b {es} http://www.renfe.com/docs/resumen_ejecutivo_2010.pdf
  2. Jean-Marc Delaunay, Des palais en Espagne: l'École des hautes études hispaniques et la Casa de Velázquez au cœur des relations franco-espagnoles du XXe siècle (1898-1979), Casa de Velázquez, 1994, référence citée, note 74 p. 374 lire en ligne (consulté le 26 avril 2010).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]