Talgo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Patentes Talgo

Description de l'image  Talgo logo.png.
Création 1942
Fondateurs Alejandro Goicoechea et José Luis Oriol
Forme juridique Société Anonyme (espagnol)
Siège social Drapeau d'Espagne Madrid (Espagne)
Activité matériel ferroviaire
Site web Talgo.com

Talgo (Tren Articulado Ligero Goicoechea Oriol) est une entreprise espagnole de construction de matériel ferroviaire. Elle est connue notamment pour ses rames articulées qui circulent tant en service intérieur que sur des relations internationales entre la France et l'Espagne.

Les trains[modifier | modifier le code]

Le nom « Talgo » est l'acronyme de « Tren articulado ligero Goicoechea Oriol » (Train articulé léger Goicoechea Oriol). Les trois premiers mots reprennent les caractéristiques de base du matériel Talgo, tandis que les deux derniers correspondent respectivement au nom de l'ingénieur Alejandro Goicoechea à l'origine du concept et à celui de la famille Oriol, qui a en financé la réalisation puis le développement.

Extrémité d'un talgo 200 montrant les roues indépendantes et situées à l'articulation de la rame.

Le matériel Talgo présente plusieurs particularités techniques qui lui sont propres et qui sont, pour certaines, reprises dans son nom :

  • l'articulation : chaque voiture s'appuie sur les organes de roulement de la précédente ;
  • la légèreté : depuis l'origine (1942), les Talgos sont construits en aluminium ;
  • l'absence d'essieux, les roues étant indépendantes, c'est-à-dire montées individuellement, sans lien mécanique entre elles ;
  • le système de pendulation passive, appelé suspension Talgo pendular[1] ;
  • le système de changement d'écartement automatique Talgo RD (Rodadura Desplazable) permettant de passer de la voie large à la voie normale et réciproquement, sans arrêt, le train défilant au ralenti (entre 5 et 15 km/h) sur une installation spéciale. De telles installations existent aux principales gares sur la frontière franco-espagnole (Cerbère-Port-Bou et Hendaye-Irun) et sur le réseau espagnol, aux points de contact entre le réseau classique (écartement 1 668 mm) et le réseau à grande vitesse (écartement international - 1 435 mm).

Le matériel Talgo circule aujourd'hui dans divers pays :

  • Espagne (trains de jour et de nuit) ;
  • Allemagne (trains de nuit, provisoirement sans emploi) ;
  • Argentine (Buenos Aires-Mar del Plata);
  • France (trains de jour et de nuit en provenance d'Espagne) ;
  • Suisse (trains de nuit en provenance d'Espagne) ;
  • Italie (trains de nuit en provenance d'Espagne) ;
  • Portugal (trains de nuit en provenance d'Espagne) ;
  • États-Unis (trains de jour) ;
  • Kazakhstan (trains de nuit).

Le matériel Talgo a été décliné en plusieurs générations :

Les générations Talgo exploitées en Espagne
Génération Ecartement variable Vitesse limite Types d'aménagements Mise en service Retrait du service
Talgo II non 120 km/h coach climatisé, classe unique 14/07/1950 1972
Talgo III non 160 km/h coach climatisé, 1ère et 2e classe 15/08/1964 26/07/2009 134 voitures Talgo III réformées entre 2008 et 2009 ont été vendues à l'Argentine.
Talgo III RD oui 160 km/h coach climatisé, 1ère et 2e classe ; voitures lits T4 et Single/Double 01/06/1969
Talgo Pendular, série 4 non 180 km/h coach climatisé, 1ère et 2e classe ; voitures lits T4, Single/Double et Gran Clase 1980
Talgo Pendular, série 5 oui 180 km/h voitures lits T4 et Single/Double 31/05/1981 Matériel destiné à la relation Paris-Madrid, sur laquelle il a circulé entre le 31/05/1981 et le 31/05/1991. Il a par la suite été affecté à la relation de nuit Barcelone-Séville.
Talgo Pendular, série 6 (Talgo 200) oui 200 km/h coach climatisé, 1ère et 2e classe ; voitures lits T4, Single/Double et Gran Clase 1989 Les matériels circulant en Allemagne, aux USA et au Kazakhstan dérivent de cette série.
Talgo 7 oui 220 km/h coach climatisé, 1ère et 2e classe ; voitures lits Gran Clase Juillet 2000 Ce matériel peut être transformé en matériel AVE de la série 130 (cf. infra). Par ailleurs, les matériels récemment commandés par l'État du Wisconsin (Talgo 8) dérivent de cette série.
Talgo AVE 130 (Talgo 250) oui, y compris pour les motrices 250 km/h coach climatisé, 1ère et 2e classe 2006 Ce matériel est issu de la transformation de rames Talgo 7, par adjonction d'une ligne à haute tension en toiture et d'une motrice de la série 130 à chaque extrémité.
Talgo AVE 102 (Talgo 350) non 330 km/h coach climatisé, Club, 1ère et 2e classe 2005 Voir détails plus bas.

Talgo est entré récemment dans le marché de la grande vitesse ferroviaire en construisant le « Talgo 350 » pour le compte de la Renfe, qui lui a attribué le numéro de série 102.

La grande vitesse : les AVE 102 et 130[modifier | modifier le code]

Article détaillé : S-102.
Article détaillé : S-130.

L'AVE série 130 est, lui aussi, une rame automotrice pendulaire. Mais à la différence du 102, le 130 est conçu pour rouler sur LGV et sur ligne classique. À ce titre, il est à écartement variable et bicourant 25kV-50 Hz alternatif / 3kV continu. Sa vitesse limite est de 250 km/h. Sa ligne, inspirée de celle l'AVE 102, lui a valu le surnom de pato ou patito (canard).

Un AVE 130 est en fait un Talgo 7 encadré par deux motrices. Les premières compositions ont d'ailleurs été formées avec des rames Talgo 7 qui jusqu'alors circulaient remorquées jusqu'à 200 km/h par des locomotives conventionnelles. Pour devenir des AVE 130, ces rames ont fait l'objet de quelques modifications mineures, telles l'adjonction d'une ligne à haute tension en toiture pour alimentation de la motrice dont le pantographe n'est pas levé, le renforcement du freinage ou encore la mise en place d'une interface informatique avec les motrices.

Ces rames sont entrées en service le 6 novembre 2007 sur les trains Alvia 131/130 Madrid-Gijón et 79/78 Alicante-Madrid-Gijón, sur des parcours intégralement réalisés sur ligne classique. Depuis le 22 décembre 2007, ces trains (renumérotés) sont tracés par la ligne à grande vitesse Madrid-Valladolid, à la vitesse limite de 250 km/h (le parcours sur ligne classique restant, lui, limité à 200).

Talgo AVRIL[modifier | modifier le code]

Talgo est à l'élaboration d'un train connu sous le nom de « AVRIL » (Alta Velocidad Rueda Independiente Ligero), qui signifie « grande vitesse, plus léger à roues indépendantes ». Le système est conçu pour inclure la traction, avant et arrière des véhicules, avec des voitures ayant un système pendulaire, atteignant 380 km/h.

L'entreprise[modifier | modifier le code]

La société Patentes Talgo S.A. fut créé le 28 octobre 1942. Elle est aujourd'hui devenue un groupe international, présent notamment en Allemagne, aux États-Unis (où elle a cependant revendu certaines filiales en 2005) et en Finlande (après rachat de Rautaruukki-Transtech, constructeur de rames "S220", pour le train pendulaire finlandais mis au point à partir des ETR 460 des chemins de fer italiens).

Son capital a toujours été détenu pour l'essentiel par la famille Oriol. La banque d'affaires Lehman Brothers a toutefois annoncé, le 23 décembre 2005, son intention de souscrire une augmentation de capital de l'entreprise. À l'issue de celle-ci, la banque, associée à MCH Private Equity, détiendrait 49,9 % de la société, le solde restant entre les mains de la famille Oriol. Cette opération devrait être bouclée dans le courant du premier trimestre 2006.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Talgo avec 334 série locomotive en gare de Ourense.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Talgo, 1942-2005, Manuel Cano Luzzatti et Manuel Galán Eruste, octobre 2005

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]