ETR 500

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

ETR 500 (FS)

Une rame ETR 500 Frecciarossa en gare de Milan, Italie

Une rame ETR 500 Frecciarossa en gare de Milan, Italie

Identification
Exploitant(s) FS
Désignation ETR 500
Composition 10 à 15 caisses
Construction 57 rames
Constructeur(s) TREVI SpA
Mise en service 1992-...
Effectif 57 rames
Caractéristiques techniques
Écartement standard
Gabarit UIC
 Alimentation 1,5 kV CC - 3 kV CC - 25 kV 50 Hz
 Puissance continue 8800 kW
Dimensions
 Longueur hors tampons 354,330 m
 Largeur 3,020 m
 Hauteur 4,000 m
Masse totale 640 t
Longueur totale 354,330 m
 Empattement du bogie 3,00 m
 Places assises 671 pl.
Vitesse maximale >300 km/h
Alimentations
3000 V 15 kV 25 kV

L'ETR 500 (ETR = Elettro Treno Rapido) est le premier train à grande vitesse non pendulaire conçu en Italie. Sa vitesse moyenne commerciale est supérieure à 300 km/h.

Le début du projet remonte aux années 1980 pour aboutir, avec certaines modifications dans les années 1990, à la production en série et à la mise en service par Trenitalia en 1992. Son nom commercial est Frecciarossa.

L'ETR 500 est conçu par le groupement TREVI (TREVI pour treni veloci italiani), constitué pour l'occasion et regroupant les grands spécialistes italiens du secteur comme : AnsaldoBreda, Tecnomasio, Fiat Ferroviaria et Firema.

Les précédents trains à grande vitesse italiens ETR 450, ETR 460, ETR 470 et ETR 480, appartenaient à la gamme Pendolino et étaient conçus et fabriqués par Fiat Ferroviaria.

Des essais de circulation sur ligne à grande vitesse et ligne classique ont eu lieu en France en vue d'obtenir son homologation par l'EPSF. Il est en effet prévu qu'à court terme, il y ait un aller/retour quotidien Paris - Vintimille assuré par un ETR 500[1].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Deux ETR 500 en gare de Rome Termini

L'ETR 500 est conçu pour emprunter les lignes à grande vitesse du réseau italien TAV SpA et toutes les autres LGV européennes capable de voyager à 300 km/h en vitesse commerciale.

La composition du convoi est fixe et comprend deux motrices d'extrémité et huit, onze, ou douze remorques suivant les versions, en alliage léger. Chaque voiture comporte deux portes d'accès à chaque extrémité, sauf la voiture Bar-Restaurant qui n'a qu'une seule porte. La capacité maximale est de 673 passagers dont, dans la configuration standard, 2 pmr, 195 en 1ère classe et 476 en 2de classe. La rame comporte 23 sanitaires dont 1 pmr, 1 pour le personnel de la restauration, 1 pour le personnel de la société ferroviaire et 20 pour les passagers.

La puissance continue aux jantes est de 8 800 kW.

Les tensions d'alimentation compatibles sont :

  • 3 kV en courant continu pour toutes les versions ;
  • 25 kV en courant alternatif 50 Hz pour les versions polycourants normale et « F » ;
  • 1,5 kV en courant continu pour la version polycourant « F ».

Exploitation[modifier | modifier le code]

Le réseau ferroviaire à grande à grande vitesse actuel et futur en Italie (2005)

Actuelle[modifier | modifier le code]

La restauration à bord des ETR 500 exploités par Trenitalia en Italie est le plus souvent gérée par une société extérieure au groupe des Ferrovie dello Stato, la société Chef Express du groupe Cremonini SpA qui assure également la restauration sur les TGV de la SNCF depuis 2008.

En Italie, 57 rames ETR 500 étaient en service en 2008.

Les ETR 500 sont exploités sur les lignes à grande vitesse :

Les ETR 500 sont aussi exploités sur les lignes classiques qui comportent des tronçons de LGV :

Future[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Les prototypes[modifier | modifier le code]

En 1988 le premier prototype de l'ETR 500, ETR 500-X (surnommé Remo), sort de production à Vado Ligure. Il est testé sur la Direttissima, où il atteint la vitesse record de 319 km/h.

En 1990 les deux premières rames complètes, ETR 500-Y (surnommées Romolo) sortent de production. Elles sont alors utilisées pour réaliser des tests jusqu'en 1992, quand la première rame de série entre en service commercial. Entre 1992 et 1997 elles sont parfois utilisées en service commercial lorsque Trenitalia n'a pas assez de rames de série pour le service.

Certaines parties des deux ETR 500-Y ont été ensuite intégrées dans les trains de test Y1 et Y2, qui ont notamment été utilisés par la Turquie pour effectuer des tests de la LGV Istanbul - Ankara avant sa mise en service commercial.

Les rames de série[modifier | modifier le code]

Trenitalia a d'abord commandé 30 rames mono-courant (3 kV en courant continu), qui ont été livrées entre 1992 et 1996. Leur intérieur est conçu par la société de design Pininfarina. Ces premières rames sont constituées de deux locomotives (numérotés E 404-100 à 159), quatre voitures de première classe, une voiture-restaurant, et six voitures de deuxième classe. Bien que conçues pour atteindre 300 km/h en service commercial, elles étaient limitées à 250 km/h sur la Direttissima à cause de l'intensité trop faible du courant disponible par caténaire. Actuellement les services Frecciarossa (grande vitesse, 300+ km/h) sont exploités avec ETR500 de deuxième série poli-courant (1,5kV CC, 3kV CC et 25kV AC 50Hz, courant des lignes à grande vitesse).

En février 2009, un ETR 500 bat le record de vitesse sur rail dans un tunnel, dans le tunnel sous le mont Bibele entre Bologne et Florence, sur une nouvelle ligne de 78 km dont 73 km de tunnel (la ligne est entrée en service commercial le 12 décembre 2009) : 362 km/h. C'est aussi le record absolu de vitesse sur rail en Italie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]