LGV 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
LGV 3 / HSL 3
Ligne de Liège (Chênée) à la frontière allemande, en direction d'Aix-la-Chapelle
⇒ Voir la carte de la ligne ⇐
Carte de la ligne
⇒ Voir l'illustration ⇐
LGV 3 à Walhorn
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Historique
Mise en service 2009
Caractéristiques techniques
Longueur 42 km
Vitesse de référence 260 km/h
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification

25 kV - 50 Hz

Nombre de voies Double voie
Signalisation ETCS niveaux 1 et 2
Trafic
Trafic Thalys, ICE
Schéma de la ligne

La LGV 3 (HSL 3 en néerlandais) est une ligne à grande vitesse reliant Liège, en Belgique, à la frontière allemande. Les trains l'empruntant atteignent la vitesse de 260 km/h.

Elle constitue la troisième partie du réseau ferroviaire à grande vitesse belge comprenant quatre lignes (outre celle-ci, les LGV 1, LGV 2 et LGV 4). Elle mesure 42 km, entre Chênée et Walhorn. Son ouverture prévue en septembre 2007 a été retardée, principalement à cause du système de signalisation (l'ETCS).

La mise en service commercial eut lieu le 14 juin 2009, date à partir de laquelle des ICE l'ont emprunté. Les trains Thalys ont commencé à l'utiliser en décembre 2009.

Il faut désormais 21 minutes pour relier Aix la Chapelle à Liège

Trajet[modifier | modifier le code]

Les convois quittent la Gare de Liège-Guillemins par la voie historique modernisée, à une vitesse atteignant progressivement 160 km/h. Chênée marque le début de la LGV proprement dite, où les trains doivent pouvoir atteindre des vitesses comprises entre 220 et 260 km/h. La ligne traverse ensuite la Vesdre, puis le tunnel de Soumagne, entre Vaux-sous-Chèvremont et Soumagne.

Le tracé est ensuite parallèle à l'autoroute E40 (comme pour la LGV 2), puis peu après le village de Walhorn traverse cette route par une tranchée couverte, rejoignant alors la ligne historique. Sur celle-ci, les trains circulent à 160 km/h, franchissent le viaduc de Hammerbrücke et traversent deux kilomètres plus loin la frontière.

Derrière la frontière, les trains circulent sur la ligne historique modernisée vers la gare d'Aix-la-Chapelle, utilisant la conduite à gauche, ne basculant à droite, traditionnelle en Allemagne, qu'à hauteur de cette gare.

Gares[modifier | modifier le code]

À Liège se situe la seule nouvelle gare de la LGV, inaugurée le , adaptée pour accueillir les Thalys, ICE et express locaux. Elle est marquée par un toit tout en verre et acier, ainsi qu'un vaste complexe commercial. Cette nouvelle Gare de Liège-Guillemins a été dessinée par l'architecte espagnol Santiago Calatrava, auquel on doit également la Gare de Lyon Saint-Exupéry, la Gare de l'Orient de Lisbonne et la Gare de Zurich Stadelhofen.

Infrastructure[modifier | modifier le code]

Le projet d'infrastructure majeur est le tunnel de Soumagne de 6,505 km, qui est devenu le plus long tunnel ferroviaire de Belgique. La section creusée mesure réellement 5,940 km, elle est prolongée par des tranchées couvertes de 177 et 388 mètres. De nombreuses couches géologiques, de nature parfois très différentes ont été traversées, nécessitant parfois des tirs de mine. Le tunnel atteint sa profondeur maximale avec 127 mètres, aura une rampe moyenne de 17 pour mille, atteignant 20 pour mille au niveau de la sortie côté Soumagne. Le tunnel permet 69 m² de surface utile, ce qui restreint malgré tout la vitesse à 200 km/h. Le tunnel a été construit entre le 14 mai 2001 et août 2005.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]