Shinkansen série 400

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shinkansen série 400

Description de l'image  Tsubasa_422-6.jpg.
Identification
Exploitant(s) JR East
Composition 7 caisses (initialement 6)
Construction 1992-1995
Constructeur(s) Kawasaki Heavy Industries
Mise en service 1992
Effectif 12
Retrait 2010
Caractéristiques techniques
Écartement standard
 Alimentation caténaire
 Tension ligne de contact 25 / 20[1] V
 Puissance continue 5040 kW
Tare 318 t
 Largeur 2,947 m
 Hauteur 3,97 m
Longueur totale 148[2] m
 Places assises 399 pl.
Vitesse maximale 240[3] km/h
Accélération / Freinage
Accélération maxi
1,6 km/h/s
Freinage maxi
2,6 km/h/s

Les Shinkansen série 400 sont une série de 12 rames automotrices électriques à grande vitesse appartenant à la JR East et exploitées de 1992 à 2010 sur les lignes Shinkansen Tōhoku et Yamagata au Japon.

Les Shinkansen série 400 sont appelés Mini Shinkansen à cause de leur gabarit réduit par rapport aux autres modèles de Shinkansen. Cela est dû au fait que la ligne Shinkansen Yamagata est une ancienne ligne classique convertie à l'écartement standard.

Photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 25 kV 50 Hz sur la ligne Shinkansen Tōhoku / 20 kV 50 Hz sur la ligne Shinkansen Yamagata
  2. Voiture d'extrémité : 22.825 m ; voiture intermédiaire : 20.5 m
  3. Vitesse maximum limitée à 130 km/h sur la ligne Shinkansen Yamagata