Albacete

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Albacete
Blason de Albacete
Héraldique
Drapeau de Albacete
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Castille-La Manche Castille-La Manche
Province Province d'Albacete Province d'Albacete
Comarque Llanos de Albacete
District judic. Albacete (Municipio)
Budget 129 040 760 75 € (2012)
Maire
Mandat
Carmen Bayod Guinalio (PP)
2011-2015
Code postal 02.001 à 02.009, 02071, 02512, 02140, 02099, 02155, 02328 et 02511.
Distance de Madrid 251 km
Démographie
Gentilé Albaceteño/a, albacetense
Population 171 390 hab. (20)
Densité 152 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 59′ 44″ N 1° 51′ 21″ O / 38.995556, -1.85583338° 59′ 44″ Nord 1° 51′ 21″ Ouest / 38.995556, -1.855833  
Altitude 686 m
Superficie 112 591 ha = 1 125,91 km2
Rivière(s) Le Júcar
Divers
Saint patron Saint Jean
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Castille-La Manche

Voir sur la carte administrative de Castille-La Manche
City locator 14.svg
Albacete

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Albacete

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Albacete
Liens
Site web www.albacete.es

www.albaceteturistico.es(es)(eu)(en)(de)

Albacete est une ville d’Espagne, capitale de la province d'Albacete dans la communauté autonome de Castille-La Manche. Elle est située à près de 300 km au sud-est de Madrid, dans la région historique de La Manche. Elle compte 171 390 habitants, 218 110 en incluant son agglomération[1]. C'est la ville la plus importante de Castille-La Manche et l'un des principaux centres économiques de la Communauté autonome. Albacete fut la base des Brigades internationales.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cette section doit être recyclée. Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion.

Étendue et densité[modifier | modifier le code]

  • Extension maximale (NO-SE) : 3,6 km
  • Superficie de la commune : 1 125,91 km2
  • Densité moyenne : 152,22 hab./km2[2]

C'est la première commune, en superficie, de la province d'Albacete et la septième du pays.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat d'Albacete est de type méditerranéen continentalisé, c'est-à-dire un climat méditerranéen pour lequel l'amplitude thermique entre hiver et été est nettement plus forte.

  • Température moyenne annuelle : 13,4 °C
  • Température moyenne en janvier : 4,9 °C
  • Température moyenne en juillet : 24,2 °C
  • Température minimale enregistrée : −24 °C (dans la nuit du 3 au 4 janvier 1971, c'est la température la plus faible jamais enregistrée dans une capitale de province espagnole)
  • Température maximale enregistrée : 42,6 °C (17 juillet 1978)
  • Amplitude thermique : 19,3 °C
  • Précipitations : 343 mm réparties sur 61 jours.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville d'Albacete a été fondée par l'empire romain sur un village volque, et tire son nom d'Alba Cita, la Ville Blanche ou, plutôt la Ville de l'Aube puisque c'est l'une des cités situées à l'est de l'Espagne romaine. Puis, les Arabes l’ont appelée Al-Basīṭ, البسيط « la plaine », en allusion à la géographie locale.

Albacete est une petite ville lorsqu'elle est conquise par Ferdinand III de Castille sur les Musulmans (1241) cédée au Conseil Municipal d’Alarcón. En 1282 Albacete fut intégrée au domaine de l’infant Don Manuel. L’augmentation de la population parallèle à son développement a conduit en 1375 le premier marquis de Villena à lui octroyer le statut de Ville, et par conséquent, son indépendance vis-à-vis de Chinchilla.

Au XVIe siècle la croissance allait bon train et la population allait bientôt atteindre les 5 000 habitants, et à ce moment-là divers monastères s’installèrent dans la ville et la construction de l’Église de Saint-Jean commença. Le XVIIIe siècle est un centenaire marqué par le développement démographique, agricole et commercial. Pendant la Guerre de Sécession, la ville pris le parti de Philippe V d’Espagne, qui, le 6 mars 1710, lui avait octroyé le privilège de célébrer une foire annuelle, dont on s’apprête à fêter aujourd’hui le troisième centenaire, qui culminera avec de grands évènements commémoratifs en 2010.

Un des événements politiques les plus marquants pour Albacete se produisit au XIXe siècle. En 1833 la province d’Albacete fut créée, incluant des territoires des anciennes provinces de Cuenca, Murcie et Castille-La Manche, et le titre de capitale fut concédé à Albacete. Au cours de ce siècle, la ville agrandit son tissu urbain en créant de nouvelles voies telles que le Paseo de la Cuba et les rues Carcelén, Isaac Peral ou Salamanca. Puis ce fut l’arrivée du chemin de fer et de l’éclairage public. À la fin de ce siècle, Albacete défendit Isabel II d’Espagne contre les carlistes et en 1862 elle obtint le titre de grande ville.

Au début du XXe siècle, la grande ville connut une croissance extraordinaire, et des bâtiments de style moderniste furent construits dans les rues Tesifonte Gallego, Marqués de Molins et dans le passage Lodares. La Guerre Civile Espagnole transforma Albacete en siège du Quartier Général des Brigades Internationales et de la Force Aérienne Républicaine. Avec la promulgation du Statut d’Autonomie de 1982, Albacete fut intégrée à la Communauté Autonome de Castille-La Manche, et vit s’installer le Tribunal Supérieur de la Justice. Aujourd’hui, Albacete est une ville industrielle, universitaire, fériale et très bien communiquée, active et pleine d’avenir. L’Université, le Palais de Congrès, le Parc Scientifique et Technologique, le Jardin Botanique, l’Aéroport ou l’AVE (équivalent espagnol du TGV), font partie intégrante d’une ville qui ne cesse de grandir.

Démographie[modifier | modifier le code]

Albacete compte 171 390 habitants (2010) (soit la ville la plus peuplée de la région de Castilla-La Mancha).

Au XXe siècle, elle a maintenu une évolution positive constante. La commune s'est agrandie de 1,125 91 km2 et la population s'est distribuée entre le noyau principal et les nombreux districts.

Évolution démographique
1900 1910 1920 1930 1940 1950 1960 1970 1981
21 512 24 981 32 163 41 889 64 222 71 822 74 417 93 233 117 126
1991 2001 2010 - - - - - -
135 889 148 934 171 390 - - - - - -


Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires, depuis les élections démocratiques de 1979.

Législature Nom du Maire Parti politique
1979-1983 Salvador Jiménez Ibáñez PSOE
1983-1987 José Jerez Colino PSOE
1987-1991 José Jerez Colino PSOE
1991-1995 Carmina Belmonte Useros PSOE
1995-1999 Juan Garrido Herráez PP
1999-2003 Manuel Pérez Castell PSOE
2003-2007 Manuel Pérez Castell PSOE
2007-2011 Manuel Pérez Castell
Carmen Oliver Jaquero (2008)
PSOE
2011-2015 Carmen Bayod Guinalio PP

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville d'Albacete est jumelée avec[3] :

Économie[modifier | modifier le code]

Historiquement, les activités les plus importantes de la ville étaient les activités agricoles et l'élevage du bétail, comme on peut voir dans la traditionnel Foire de la ville, créée par la Roi Felipe V.

Si on parle de niveaux de revenus par habitant, on peut dire que le niveau reste encore au-dessous du niveau moyen du pays, car le niveau a monté entre 2003 et 2011 de 8 500 € à 12 400 €, c'est-à-dire, une hausse de 3 904 €. En dépit de cette croissance, le niveau moyen d'Espagne est de 15 433€ en 2008[5].

La ville de Albacete reste très compétitive dans la nation grâce à son fort secteur industriel et commercial, malgré la hausse de la taxe de chômage, qui est maintenant de 26,51% de la population en février 2013, selon les données de la Mairie d'Albacete[6]. Capitale économique, intellectuelle et culturelle de Castilla-La Mancha, son influence va au-delà des frontières provinciales. Le siège d'Eurocopter Espagne se trouve au Parc Aéronautique et Logistique d'Albacete.

Enseignement[modifier | modifier le code]

L'Université de Castille-La Manche dispose de campus dans la ville d'Albacete. Elle a été créée en 1985.

Place de le campus de l'Université de Castille-La Manche á Albacete.

Monuments et lieux d'intérêt[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Gare d'Albacete-Los Llanos.
Extérieur du terminal de l'aéroport d'Albacete.

La situation médiane d'Albacete entre Madrid et la côte du Levant espagnol en fait un carrefour routier important avec :

  • l'autoroute A-30 : Albacete - Murcie - Carthagène ;
  • l'autoroute A-31 : Albacete - Alicante ;
  • l'autoroute A-32 : Périphérique ouest d'Albacete.

Passe également à proximité :

La gare d'Albacete est un point de transit du TGV à destination de Madrid, Cuenca, Valence et Alicante.

L'aéroport d'Albacete Los Llanos (code AITA : ABC) est situé à 4 km au sud d'Albacete.

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Le club de football de la ville est le Albacete Balompié. La ville possède également un circuit, le Circuito de Albacete.

Arrivées du Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

  • 2 arrivées dans la même année du Tour d'Espagne

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon une étude de l'INE en 2011.
  2. Données 2011.
  3. Cooperación
  4. http://www.vienne.fr/rubrique.php?id_rubrique=114
  5. [1]
  6. [2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]