Stéphane Travert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Travert.
Stéphane Travert
Portrait de Stéphane Travert.
Portrait de Stéphane Travert.
Fonctions
Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation
En fonction depuis le
(1 mois et 25 jours)
Président Emmanuel Macron
Premier ministre Édouard Philippe
Gouvernement Philippe II
Prédécesseur Jacques Mézard
Député de la 3e circonscription de la Manche

(5 ans, 1 mois et 1 jour)
Élection 17 juin 2012
Réélection 18 juin 2017
Législature XIVe et XVe
Groupe politique SRC puis SER
Prédécesseur Alain Cousin (UMP)
Successeur Grégory Galbadon
Conseiller régional de Normandie
En fonction depuis le
(1 an, 7 mois et 14 jours)
Élection 13 décembre 2015
Président Hervé Morin (UDI)
Conseiller régional de Basse-Normandie

(5 ans, 9 mois et 5 jours)
Élection 21 mars 2010
Président Laurent Beauvais (PS)
Biographie
Date de naissance (47 ans)
Lieu de naissance Carentan (Manche)
Nationalité Française
Parti politique PS (1988-2017)
REM (depuis 2017)
Profession Cadre commercial

Stéphane Travert, né le à Carentan (Manche), est un homme politique français.

Il est élu député socialiste de la 3e circonscription de la Manche le en battant le député sortant Alain Cousin (UMP)[1] et est réélu en juin 2017 sous les couleurs de la La République en marche !.

Il est nommé ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation dans le second gouvernement d'Édouard Philippe le 21 juin 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Natif de Carentan, il grandit à La Haye-du-Puits avant de partir suivre des études de droit et de commerce[2]. À la fin de ses études, il revient dans la Manche, un département auquel il se dit « viscéralement attaché »[2]. Il adhère au Parti socialiste (PS) en 1988, devient secrétaire de section en 2002 puis premier secrétaire de section de la fédération de la Manche et président de cette fédération en 2005 date à laquelle il devient aussi membre du bureau national du PS.

Sur le plan professionnel, il indique avoir commencé sa carrière dans l’industrie, avant de devenir chef de cabinet du député-maire de Caen, Philippe Duron[2].

Élu député de la Manche en 2012, il rejoint en 2014 le camp des frondeurs en ne votant pas la confiance au Premier ministre Manuel Valls[3].

Il devient l'un des proches d'Emmanuel Macron[4], qui le nomme délégué du mouvement En marche ! le 26 octobre 2016[5].

Candidat à un nouveau mandat lors des élections législatives, il est réélu député de la Manche le . Son suppléant est Grégory Galbadon.

Le suivant, il est nommé ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation dans le second gouvernement Édouard Philippe[6], dont la formation suit les élections législatives. Il succède à Jacques Mézard, nommé ministre de la Cohésion des territoires en remplacement de Richard Ferrand.

Prises de position[modifier | modifier le code]

Il se fait remarquer à de nombreuses reprises dans son groupe SRC car il décide de voter non au projet de « loi sur la sécurisation de l'emploi »[7].

Mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

Mandat en cours[modifier | modifier le code]

  • depuis le 20 juin 2012 : député de la Manche (3e circonscription dite de Coutances-Valognes), membre de la commission des affaires culturelles et de l'éducation[8] et du groupe socialiste
  • depuis le 29 mars 2010 : conseiller régional de Basse-Normandie puis de Normandie, dans l'opposition, groupe socialiste
  • Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation depuis le 21 juin 2017

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Législatives : Stéphane Travert (PS) élu, le sortant Alain Cousin battu ! ».
  2. a, b et c Biographie sur son site personnel.
  3. « Stéphane Travert, un Normand taiseux pour amadouer les agriculteurs », LExpress.fr,‎ (lire en ligne)
  4. « Comment Macron met son réseau de parlementaires En marche pour la présidentielle », sur francetv info, (consulté le 28 mai 2016).
  5. « Stéphane Travert parmi les délégués du mouvement d’Emmanuel Macron, En marche ! », sur paris-normandie.fr, Paris-Normandie (consulté le 26 octobre 2016).
  6. « EN DIRECT. Remaniement: nouveaux ministres gouvernement Philippe quinquennat Macron », LExpress.fr,‎ (lire en ligne)
  7. « Pourquoi j’ai voté contre le projet de loi sur la sécurisation de l’emploi », carnet de bord de Stéphane Travert, 9 avril 2013.
  8. Sa fiche sur le site de l'assemblée nationale.

Liens externes[modifier | modifier le code]