Michaël Darmon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Darmon.
Michaël Darmon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Michaël Darmon, né en [1], est un journaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Journaliste au service économie et politique de TF1 de 1990 à 1993, il est le correspondant de la RTBF à Jérusalem de 1993 à 1994[2]. En 1994, il entre à France 2, au sein du service politique[2]. Il suit l'actualité du Front national (FN) de 1995 à 2004 puis l'actualité de l'Union pour un mouvement populaire (UMP) de 2004 à 2010[2].

Début 2011, il rejoint la chaîne d'information en continu I-Télé pour devenir éditorialiste politique et intervieweur[3].

Depuis 2013, il travaille également pour la chaîne israélienne I24news[4].

En novembre 2016 il quitte I-Télé après 31 jours de grève et rejoint Sud Radio en tant qu'éditorialiste politique[5].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Il est également coauteur avec Romain Rosso (journaliste à L'Express) d'essais sous formes d'enquêtes portant en particulier sur le Front national. Ses derniers essais à caractère biographique s'intéressent à des personnalités de l'Union pour un mouvement populaire comme Michèle Alliot-Marie et Nicolas Sarkozy.

Fiction[modifier | modifier le code]

Michaël Darmon joue son propre rôle dans la série télévisée Baron noir (2016), en interviewant, en compagnie de Jean-Pierre Elkabbach et d'Arnaud Leparmentier, dans son émission Le Grand Rendez-vous diffusée par Europe 1, I-Télé et Le Monde, le président de la République fictif, Francis Laugier (incarné par Niels Arestrup). Il le fait également dans la série télévisée Marseille. Il apparaît aussi dans la troisième saison de la série Les Hommes de l'ombre et dans le long métrage Lolo de Julie Delpy (2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Bibliothèque nationale de France, « Notice bibliographique du roman Le crépuscule de Jérusalem », sur catalogue.bnf.fr (consulté le 24 mai 2011)
  2. a b et c (fr) « Michaël Darmon rejoint la rédaction d’i>TELE », sur telesatellite.com,
  3. (fr) Emmanuel Berretta, « Le "Monsieur Élysée" quitte France 2 pour i>Télé », sur lepoint.fr,
  4. I24 news: la dernière née des chaînes d'info internationale, Le Figaro, 17 juillet 2013.
  5. lefigaro.fr, « Après iTélé, Michaël Darmon rebondit comme éditorialiste à Sud Radio », TVMag,‎ (lire en ligne, consulté le 26 novembre 2016)