Bertrand Sorre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bertrand Sorre
Illustration.
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(5 ans, 5 mois et 14 jours)
Élection 18 juin 2017
Réélection 19 juin 2022
Circonscription 2e circonscription de la Manche
Législature XVe
Groupe politique LREM
Prédécesseur Guénhaël Huet
Maire de Saint-Pair-sur-Mer

(3 ans, 3 mois et 13 jours)
Élection 23 mars 2014
Prédécesseur Albert Noury
Successeur Guy Lecroisey
Biographie
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Cherbourg (Manche)
Nationalité Française
Parti politique LREM
Profession Enseignant

Bertrand Sorre, né le à Cherbourg (Manche), est un homme politique français, membre de La République en marche.

Il est député de la 2e circonscription de la Manche depuis 2017.

Famille et profession[modifier | modifier le code]

Bertrand Sorre est enseignant au collège André-Malraux de Granville au sein de la section d'enseignement général et professionnel adapté (SEGPA)[1].

Son frère aîné Stéphane Sorre est maire d'Yquelon et président de la communauté de communes de Granville, Terre et Mer[2],[3].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Conseiller municipal puis maire de Saint-Pair-sur-Mer[modifier | modifier le code]

Il est élu pour la première fois en 2001 à Saint-Pair-sur-Mer, où il exerce la fonction de conseiller municipal délégué au sport et à la jeunesse. En 2008, il est réélu au côté d'Albert Noury et exerce la fonction de premier adjoint, chargé du sport, de la jeunesse, de la culture et de la communication.

Lors des élections municipales de 2014, il est élu maire de Saint-Pair-sur-Mer[4] et devient vice président de la communauté de communes de Granville, Terre et Mer.

Député (2017-2022)[modifier | modifier le code]

Pour les élections législatives de 2017, il obtient le 11 mai l'investiture officielle de La République en marche. À l'issue du second tour, il est élu député de la 2e circonscription de la Manche face au sortant Guénhaël Huet[5]. Il démissionne alors de son mandat de maire de Saint-Pair-sur-Mer pour cause de cumul et il est mis en disponibilité par l'Éducation nationale[1].

Il emploie parmi ses trois collaboratrices la fille du député LREM Patrick Vignal[6],[7],[8].

Membre de la commission Affaires culturelles et Éducation depuis le début de son mandat, il est également élu secrétaire du Bureau de l’Assemblée nationale, poste qu’il occupe du [9],[10] jusqu'à la fin de ce mandat.

Ayant travaillé dans l'enseignement spécialisé, Bertrand Sorre est investi sur les questions liées à l'éducation et au handicap. Il soutient la proposition de loi de son collègue François Jolivet contre l'écriture dite inclusive et qui renforce les difficultés d'apprentissage des enfants DYS. [11]

En 2018, Bertrand Sorre regrette le manque de concertation avec les départements pour la limitation à 80 km/h[12].

Il est rapporteur en 2020 d’une proposition de loi visant à harmoniser la lutte contre le dopage en France avec les principes du code mondial[13] puis chargé en avril 2021 d’une mission sur la déclinaison territoriale de l’Agence nationale du sport[14].

Député d'une circonscription littorale abritant Granville, premier port coquiller de France, Bertrand Sorre interpelle la ministre de la Mer Annick Girardin dans l'hémicycle[15] en faveur des accès des pêcheurs normands et bretons aux eaux britanniques et anglo-normandes[16]. Il se positionne contre la pêche industrielle [17]et pour La Défense de la pêche artisanale[18] et de loisir[19].

En octobre 2019, avec deux autres personnalités LREM, il publie une tribune en défense de l'organisation des championnats du monde d'athlétisme 2019 et de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar[20],[21].

Député (2022-2027)[modifier | modifier le code]

Il est réélu député lors des élections législatives de 2022.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Bertrand Sorre passe du local au national », sur Ouest-france.com (consulté le ).
  2. Fabien Jouatel, « Stéphane Sorre, nouveau président de Granville Terre et mer », sur Ouest-France, .
  3. « Le député a eu "très tôt le goût du service public" », sur Ouest-France, .
  4. « Bertrand Sorre a été élu maire, samedi matin », Ouest-France, 5 avril 2017.
  5. Résultats de 2e circonscription de la Manche.
  6. Alexandre Lemarié, « A l’Assemblée nationale, le difficile encadrement des emplois familiaux », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. Nathalie Gathié, « La petite combine des députés En Marche pour embaucher leurs enfants », sur StreetPress.fr, (consulté le ).
  8. « A l’Assemblée nationale, le difficile encadrement des emplois familiaux », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  9. Le Figaro avec AFP, « Postes clés de l'Assemblée: quelques nouveaux députés au bureau », sur Le Figaro.fr, (consulté le ).
  10. Ouest-France, « Sud-Manche. Bertrand Sorre élu secrétaire à l’Assemblée nationale », sur Ouest-France.fr, (consulté le ).
  11. « François Jolivet: «L’écriture inclusive est contre-intuitive, illisible et excluante» », sur LEFIGARO, (consulté le )
  12. Pierre Lepelletier, « Limitation à 80km/h : un député LREM demande à l'exécutif de «cesser d'emmerder les Français» », sur Le Figaro.fr, (consulté le ).
  13. « Le code mondial antidopage présenté ce mercredi à l'Assemblée nationale », sur L'Équipe (consulté le ).
  14. « Installation "poussive" des conférences régionales du sport », sur La Gazette des Communes (consulté le ).
  15. « Déclaration de Mme Annick Girardin, ministre de la mer, en réponse à une question sur les licences de pêche délivrées par l'île de Jersey aux pêcheurs français à la suite du Brexit, à l'Assemblée nationale le 4 mai 2021. », sur vie-publique.fr (consulté le )
  16. « Manifestation de pêcheurs français à Jersey : "L'avenir de leur métier est en cause", défend le député Bertrand Sorre », sur Franceinfo, (consulté le )
  17. Anthony MOISSON, « Normandie. Neuf députés alertent le ministre de l’Agriculture sur la pêche industrielle », ouest France,‎ (lire en ligne)
  18. « Pêche électrique : B. Sorre ravi de l'interdiction » Accès libre, sur ouest france,
  19. « Pêche. Des députés de la Manche écrivent au ministre », sur granville.maville.com (consulté le )
  20. Bertrand Sorre, Julien Borowczyk et Grégory Galbadon, « Oui, la Coupe du monde de football 2022 peut se tenir au Qatar ! », sur lepoint.fr, (consulté le ).
  21. « Comment deux députés LREM peuvent-ils défendre un Etat aussi corrompu que le Qatar ? », Marianne,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]