Joseph Ruau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joseph Ruau
Image illustrative de l'article Joseph Ruau
Fonctions
Député 1897-1914
Gouvernement IIIe république
Groupe politique Gauche radicale
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 58 ans)
Résidence Haute-Garonne

Joseph Ruau né à Paris le décédé à Ivry-sur-Seine le , homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Paris d'une famille originaire de Juzet-d'Izaut et petit-fils du mathématicien Joseph Liouville Jeune avocat, il s'inscrit au parti de la gauche radicale et c'est sous l'étiquette radicale qu'il mènera sa carrière politique, trop tôt interrompue par de graves ennuis de santé.

Il sera maire d'Aspet, député Gauche radicale de la Haute-Garonne de 1897 à 1914 et ministre de l'agriculture entre 1905 et 1910.

Il a voté le 3 juillet 1905 la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l'État.

Aspet lui doit, entre autres, le petit train qui reliera entre 1906 et 1936 Aspet à Saint-Gaudens, la construction d'un hôpital rural (aujourd'hui Maison d'enfants), de la Mairie, de l'Abattoir. La ville d'Aspet a fait édifier, sur la Place de la République, un buste à sa mémoire, œuvre du sculpteur carbonnais André Abbal.

En visite en 1909 avec le président Fallières à Reims, de face tête nue sur la droite .

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Joseph Ruau », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Sur les autres projets Wikimedia :