Alfred Deseilligny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Deseilligny.
Alfred Deseilligny
Deseilligny, Alfred Nicolas.jpg
Fonctions
Maire
Député
Ministre
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 46 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Lieu de travail
Activité
Père
Jules-Amable Pierrot-Deseilligny (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Clémence Schneider (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Gustave Deseilligny (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
Distinction

Alfred Pierrot-Deseilligny né à Paris le et décédé à Paris le est un industriel et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Neveu d'Adolphe et d'Eugène Schneider par sa mère, il est directeur des forges du Creusot et administrateur des mines de Decazeville. Son frère Gustave sera sous-directeur du Creusot et président de la Lyonnaise des eaux.

Maire du Creusot de 1855 à 1866, il a aussi été député de l'Aveyron à partir 1869.

Il fut ministre des Travaux publics sous le premier gouvernement Albert de Broglie du 25 mai 1873 au 25 novembre 1873.

Il fut aussi ministre de l'Agriculture et du Commerce sous le deuxième gouvernement Albert de Broglie du 26 novembre 1873 au 21 mai 1874.

Marié à sa cousine germaine Félicité Schneider, fille d'Eugène, il est le père de Jules Alfred Pierrot Deseilligny.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (16e division).

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :