Jules Develle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jules Develle
DEVELLE Jules.jpg

Jules Develle

Fonctions
sénateur de la Troisième République (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
homme politique, diplomateVoir et modifier les données sur Wikidata

Jules Develle, né le 12 avril 1845 à Bar-le-Duc (Meuse), mort le 30 octobre 1919 à Paris, était un homme politique et avocat français.

Avocat, il découvrit la politique comme secrétaire de Jules Grévy. Il fut ensuite préfet mais révoqué du fait de ses opinions politiques en 1877. Jules Develle fut ensuite douze fois Ministre sous la IIIe République. Spécialiste des questions agricoles, il était considéré dans ce domaine comme protectionniste (il augmenta les droits de douane sur les importations) et très apprécié des agriculteurs. Il rédigea les premiers textes instituant les Syndicats agricoles. Raymond Poincaré fut son Chef de cabinet au Ministre de l'Agriculture (1886). Il fut à l'apogée de sa carrière, Ministre des affaires étrangères (1893).

Mandats électifs[modifier | modifier le code]

Responsabilités ministérielles[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La carrière politique des frères Develle, Sociétés d'histoire et d'archéologie de la Meuse
  • « Jules Develle », dans Robert et Cougny, Dictionnaire des parlementaires français,‎ [détail de l’édition]
  • « Jules Develle », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Divers[modifier | modifier le code]

Son frère, Edmond Develle, fut président du Conseil général et sénateur de la Meuse.

Liens externes[modifier | modifier le code]