Pierre Tirard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre Tirard
Illustration.
Pierre Tirard.
Fonctions
Président du Conseil des ministres français

(1 an et 23 jours)
Président Sadi Carnot
Gouvernement Tirard II
Législature VIe
Prédécesseur Charles Floquet
Successeur Charles de Freycinet

(3 mois et 22 jours)
Président Sadi Carnot
Gouvernement Tirard I
Législature Ve
Prédécesseur Maurice Rouvier
Successeur Charles Floquet
Sénateur inamovible

(10 ans, 5 mois et 13 jours)
Biographie
Nom de naissance Pierre Emmanuel Tirard
Date de naissance
Lieu de naissance Genève
Date de décès (à 66 ans)
Lieu de décès Paris
Nationalité française
Parti politique Indépendant
Présidents du Conseil des ministres français

Pierre Tirard, né le à Genève et mort le à Paris, est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1870, il fut élu maire du IIe arrondissement de Paris.

Il s'efforça, sans succès, de jouer les conciliateurs entre les insurgés de la Commune de Paris et le gouvernement réfugié à Versailles. Le , il est élu aux élections municipales parisiennes, mais démissionne trois jours plus tard.

Il fut député de la Seine de 1871 à 1883, date à laquelle il fut élu sénateur inamovible par la Chambre des députés. Lors de la crise gouvernementale de , il est l'un des signataires du manifeste des 363[1].

Il fut à l'initiative de la comparution en Haute Cour des chefs boulangistes.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (51e division)[2]. Sa tombe est ornée de la statue Le Devoir, œuvre de René de Saint-Marceaux qui, conjointement avec plusieurs autres monuments funéraires de cette division, est protégée au titre des Monuments historiques[3].

Sa tombe, avec la statue Le Devoir de René de Saint-Marceaux.

Fonctions gouvernementales[modifier | modifier le code]

Chronologie des fonctions gouvernementales
exercées par Pierre Tirard
Début Fin Fonction Gouvernement
28 décembre
1879
19 septembre
1880
ministre de l'Agriculture et du Commerce gouvernement
Charles de Freycinet (1)
23 septembre
1880
10 novembre
1881
ministre de l'Agriculture et du Commerce gouvernement
Jules Ferry (1)
30 janvier
1882
29 juillet
1882
ministre du Commerce gouvernement
Charles de Freycinet (2)
7 août
1882
28 janvier
1883
ministre des Finances gouvernement
Charles Duclerc
29 janvier
1883
17 février
1883
ministre des Finances gouvernement
Armand Fallières
21 février
1883
30 mars
1885
ministre des Finances gouvernement
Jules Ferry (2)
11 décembre
1887
30 mars
1888
président du Conseil des ministres
ministre des Finances
gouvernement
Pierre Tirard (1)
22 février
1889
13 mars
1890
président du Conseil des ministres
ministre du Commerce et de l'Industrie
puis ()
ministre du Commerce, de l'Industrie et des Colonies
gouvernement
Pierre Tirard (2)
13 décembre
1892
10 janvier
1893
ministre des Finances gouvernement
Alexandre Ribot (1)
11 janvier
1893
30 mars
1893
ministre des Finances gouvernement
Alexandre Ribot (2)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche sycomore
  2. Jules Moiroux, Le cimetière du Père Lachaise, Paris, S. Mercadier, (lire en ligne), p. 330.
  3. Notice no PA00086780, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • W. R., « M. Tirard, ministre de l'Agriculture et du Commerce », Le Panthéon de l'industrie, no 212 (5e année),‎ , p. 1, lire en ligne sur Gallica
  • « Tirard (Pierre-Emmanuel) », dans Une société de savants et de gens de lettre (dir.), Dictionnaire de la conversation et de la lecture, t. 5, Paris, Firmin-Didot frères, , 800 p., p. 693-694, lire en ligne sur Gallica
  • « La mort de M. Tirard », L'Univers, no 9308,‎ , p. 3, lire en ligne sur Gallica
  • Yvert Benoît (dir.), Premiers ministres et présidents du Conseil. Histoire et dictionnaire raisonné des chefs du gouvernement en France (1815-2007), Paris, Perrin, 2007, 916 p.

Notices biographiques[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]