Mérytaton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mérytaton
image illustrative de l’article Mérytaton
Buste de Mérytaton
Naissance vers -1350
Famille
Père Akhenaton
Mère Néfertiti
Conjoint Akhenaton
Smenkhkarê
Fratrie Mékhetaton
Ânkhésenpaaton
Néfernéferouaton
Néfernéferourê
Sétepenrê
Mérytaton Tasherit (incertain)

Mérytaton (Aimée d'Aton) est la fille ainée du couple Akhenaton et Néfertiti. Elle naît en l’an IV (ou VI) du règne de son père (-1355 / -1353 à -1338). À Amarna, une stèle commémorative la désigne, à cette époque, comme l’unique fille du roi. À la suite de l'absence de sa mère lors des cérémonies religieuses, à cause d'une mauvaise santé, selon plusieurs égyptologues, c'est Mérytaton qui la remplace et endosse alors le rôle de grande épouse royale auprès de son père.

Plusieurs hypothèses sont avancées par les égyptologues concernant sa vie :

  • pour une raison mystérieuse, elle aurait été écartée du trône dont elle devait hériter après la mort du roi puisqu'étant l'ainée, elle représentait le successeur légitime. Son nom en tant que princesse promise au destin de reine a été effacé des registres ;
  • peut-être serait-elle la reine qui succède à Akhenaton (solution retenue par la grande majorité des spécialistes) sous le nom d'Ânkh-Khéperourê Néfernéferouaton et aurait épousé Smenkhkarê avant la nomination de Toutânkhamon ?

Cette période est l'une des intrigues les plus intéressantes de l'antiquité égyptienne car, par souci de souveraineté et de légitimité, le roi Horemheb a rayé toute la famille issue des Amenhotep des registres d'administration.

Il est aussi possible que ce soit durant cette période trouble, qu'une reine d'Égypte, veuve, demanda la venue d'un prince des Hittites, ce pays contre lequel l'Égypte est en guerre, pour régner à ses côtés. Le message est cependant intercepté, et le prince est exécuté à peine entré en Égypte. On peut s'étonner de cette incroyable lettre (découverte à Hattusha, capitale des Hittites) au roi Suppiluliuma Ier, offrant à un étranger de devenir pharaon. Selon certains spécialistes, Mérytaton en serait l'auteur. Le nom de sa mère Néfertiti est également évoqué. Il s'agit plus probablement de sa sœur Ânkhésenamon, lorsqu'elle fut veuve de Toutânkhamon.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Smenkhkarê et Mérytaton ou Ânkhesenamon et Toutânkhamon -Ägyptisches Museum - Berlin

Liens externes[modifier | modifier le code]