Sausset-les-Pins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sausset-les-Pins
Port de Sausset-les-Pins en 2010.
Port de Sausset-les-Pins en 2010.
Blason de Sausset-les-Pins
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Département Bouches-du-Rhône
Arrondissement Istres
Canton Marignane
Intercommunalité Métropole d'Aix-Marseille-Provence (Marseille-Provence)
Maire
Mandat
Éric Diard
2014-2020
Code postal 13960
Code commune 13104
Démographie
Gentilé Saussetois
Population
municipale
7 639 hab. (2014)
Densité 631 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 20′ 00″ nord, 5° 06′ 53″ est
Altitude Min. 0 m – Max. 176 m
Superficie 12,1 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

Voir sur la carte administrative des Bouches-du-Rhône
City locator 14.svg
Sausset-les-Pins

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

Voir sur la carte topographique des Bouches-du-Rhône
City locator 14.svg
Sausset-les-Pins

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sausset-les-Pins

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sausset-les-Pins
Liens
Site web http://www.ville-sausset-les-pins.fr

Sausset-les-Pins est une commune française située dans le département des Bouches-du-Rhône, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Saussetois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Sausset-les-Pins se situe entre Marseille, à l'est, Martigues et l'étang de Berre au nord-ouest.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Sausset-les-Pins
Martigues Châteauneuf-les-Martigues Carry-le-Rouet
Martigues Sausset-les-Pins Carry-le-Rouet
Mer Méditerranée Mer Méditerranée Mer Méditerranée

https://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Sausset-les-Pins#/media/File:Map_commune_FR_insee_code_13104.png

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

RD 9 de La Couronne à Sausset-les-Pins par la voie rapide et le CD 49, de la Couronne à Sausset-les-Pins à proximité de la plage et du port. Elle est issue du chemin vicinal de grande communication no 15, ou Gc10 (15) (créée en 1904), allant d'Aix-en-Provence à Martigues.

La voie rapide de la Côte Bleue a ouvert en deux temps :

  • Ensuès-la-Redonne - Sausset-les-Pins : 10/1975 ;
  • Sausset-les-Pins - La Couronne : 12/1975.

C'est également une gare de la ligne de la Côte Bleue qui longe la Méditerranée entre Marseille et Miramas via Port-de-Bouc. La gare de marchandises ne fonctionne plus depuis 1954 et a été à l'abandon depuis les années 1960 et depuis cette date, la nature a repris ses droits où poussent les mousses, des arbustes.

Le bus dessert la Côte Bleue, reliant Sausset-les-Pins à Marseille en passant par Carry-le-Rouet, Ensuès-la-Redonne et Le Rove depuis 1930.

Description[modifier | modifier le code]

Station balnéaire très calme la saison basse mais très fréquentée en été, on y trouve un port de plaisance, des plages, des criques abritées, et de nombreuses activités nautiques, sportives et culturelles et de la garrigue.

Climat[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous indique les températures et les précipitations pour la période 1971-2000 :

Mois J F M A M J J A S O N D année
Températures maximales (°C) 11,2 12,6 15,3 17,7 22,2 26,1 29,5 29,2 25,3 20,3 14,7 12,0 19,7
Températures moyennes (°C) 7,1 8,3 10,7 13,1 17,4 21,1 24,1 24,0 20,4 16,0 10,8 8,1 15.1
Températures minimales (°C) 3,0 3,9 6,0 8,5 12,6 16,0 18,7 18,7 15,5 11,6 6,8 4,1 10,5
Précipitations (hauteur en mm) 54 44 40 58 41 25 13 31 61 85 51 52 554,5
Source: Météo France[1] / Station de Marignane

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Sausset-les-Pins

Les armes peuvent se blasonner ainsi :

« D'azur à la mer ondée d'argent et du champ de quatre pièces mouvant de la pointe, au pin au naturel brochant et mouvant aussi de la pointe, adextré d'un dauphin d'argent et senestré d'un soleil d'or issant de la mer. »

Le blason de Sausset-les-Pins existe depuis 1924

Étymologie[modifier | modifier le code]

Comme dans grand nombre de cas, plusieurs suppositions existent quant au nom actuel de Sausset-les-Pins. Il pourrait être inspiré :

  • du latin salcetum, « sol sec » ;
  • du latin salix, « forêt de saules » ou bien « marais salants » ou « salines ».

Homonymie[modifier | modifier le code]

Il existe en France d'autres villages dont le nom est identique ou proche.

Faits historiques[modifier | modifier le code]

Du 28 au 30 avril 1832, la Duchesse de Berry a été logée à l'auberge La Folie à Sausset-les-Pins.

En 1915 la ligne de chemin de fer Miramas-Marseille permettra le désenclavement deSausset-les-Pins. De nombreux convois militaires l'emprunteront entre 1915 et 1918.

Sausset-les-Pins est devenu indépendant de Carry-le-Rouet depuis 1924.

Sausset-les-Pins fait partie du parc marin de la Côte Bleue depuis 1983.

Faits marquants de la commune[modifier | modifier le code]

Du 28 au 30 avril 1832, la Duchesse de Berry a été logée à l'auberge La Folie, située entre Sausset-les-Pins et Saint-Julien-les-Martigues.

Le château date de 1855.

Le cercle Saint-Pierre a été inauguré en 1861.

L'église Saint-Pierre-des-Liens a été inaugurée en 1861.

La mairie-école date de 1881.

En 1915 la ligne de chemin de fer Miramas-Marseille permettra le désenclavement de Sausset-les-Pins. De nombreux convois militaires l'emprunteront entre 1915 et 1918.

Sausset-les-Pins est devenu indépendant de Carry-le-Rouet depuis 1924 suite au décret au journal officiel du 24 mars 1924.

Les pompiers de Sausset-les-Pins ont été créés le 9 juillet 1965 par Monsieur Paul Gidde sur la commune à la suite de l'énorme incendie de 1964.

Il y a eu de nombreux incendies sur la commune qui ont marqué l'histoire de la ville en : 1926, 1930, 1933, 1935, 1937, 1959, 1964, 1966, 1969, 1971, 1979, 1983, 1999, 2010.

Sausset-les-Pins fait partie du parc marin de la Côte Bleue depuis 1983.

L'avenue Albert Camus, longue de 1,6 km a été inauguré le samedi 18/10/2014 en présence d'Eric Diard, de Guy Teissier. Elle est située entre le rond-point du port et de l'avenue des 3 communes.

Cette année, les pompiers ont fêté les 50 ans d’existence, le 11 juillet 2015 de Sausset-les-Pins avec le défilé des engins de pompiers, des démonstrations et des allocutions d'Eric Diard, de Vincent Burroni, tout en rendant hommage à Robert Autès...

Les associations[modifier | modifier le code]

Le cercle Saint-Pierre est une association créé en 1861.
De plus, l'association des Plaisanciers de la ville a été créée en 1933.

Le Secours Catholique de Sausset-les-Pins a fêté les 30 ans de son existence sur la commune et cette année, l'association fête ses 70 ans.
Cette association a été créée en 1946 par Monseigneur Jean Rodhain

De nombreuses associations ont été créées depuis et on en dénombre 160 sur la commune.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

6 maires ont été élus à Sausset-les-Pins depuis 1924 :
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1924 mai 1935 Adolphe Fouque SFIO  
mai 1935 décembre 1943 Siméon Gouin SFIO Conseiller municipal
décembre 1943 avril 1945   Délégation spéciale  
avril 1945 avril 1953 Clément Monnier SFIO  
avril 1953 novembre 1991 Pierre Matraja SFIO-PS Sénateur
novembre 1991 mars 2001 Pierre Peleyrol PS  
mars 2001 mars 2014 Eric Diard UMP Député jusqu'en 2012
mars 2014 en cours Eric Diard LR Conseiller juridique
Les données manquantes sont à compléter.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Au début de la Révolution française, la commune de Carry-le-Rouet (y compris Sausset-les-Pins) appartenait au canton de Marignane.

En l'an X, elle fut rattachée au canton de Martigues avant de revenir en 1973 dans le canton de de Marignane puis en 1992, de faire partie du canton de la Côte Bleue dont le chef-lieu est Châteauneuf-les-Martigues et qui comprend Carry-le-Rouet, Ensuès-la-Redonne, Gignac-la-Nerthe, Le Rove et Sausset-les-Pins c’est-à-dire le territoire de l'ancien Castrum Novum.

Liste des prêtres[modifier | modifier le code]

24 prêtres se sont succédé depuis 1874 :
Liste des prêtres successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1874 1876 Pierre Gautier    
1876 1880 Marius-Philippe Grangier    
1880 1887 Philippe Nicolas    
1887 1893 Toussaint Marie Capel    
1893 1899 Joseph Ollivier    
1899 1904 Honoré Marie Castagnier    
1904 1915 Antoine Jean-Baptiste Seimandi    
1915 1917 Jean-Baptiste Augustin Armand    
1917 1925 Prêtres intérimaires entre Sausset-les-Pins et Carry-le-Rouet    
1925 1931 Abbé Boulat    
1931 1933 Abbé Gourelle    
1933 1936 Gabriel Fare    
1936 1937 Stanislas Clément Michelier    
1937 1941 Louis Marius Magère    
1941 1943 Joseph Jules André    
1943 1948 Pierre Marie Jules Le Conte    
1948 1949 Marcel Petit    
1949 1966 Adrien Michel Cadenel    
1966 1978 Jean-Baptiste André Robert    
1978 1990 François Raynal avec Joseph Marie Louis Rouard    
1990 1997 Joseph Marie Louis Rouard    
1997 2004 Denis Mertz    
2004 2014 Michel Savalli    
2014  ???? Philippe Demunck    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1926. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 7 639 habitants, en augmentation de 2,25 % par rapport à 2009 (Bouches-du-Rhône : 1,93 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
343 348 477 512 600 1 074 1 066 2 205 3 876
1990 1999 2006 2011 2014 - - - -
5 541 7 228 7 278 7 740 7 639 - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Urbanisme[modifier | modifier le code]

  • Le temps de l'urbanisme ponctuelle a eu lieu entre 1924 et 1970
  • Le temps des grands travaux a commencé entre 1970 et 1985
  • Les travaux du quartier du Grand Vallat ont duré de 1971 à 1985, la construction du port entre 1977 et 1986.
  • Les zones d'aménagement concertées des Domaines en 1977, des Parcs en 1980, du quartier du Brûlot et du lotissement de Boumandariel en 1985.
  • Le temps des grands travaux ont continué entre 1985 et 2015 ...

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

  • Fête de la Saint Pierre depuis 1933 sur le port avec l'hommage des naufragés de la mer.
  • Fête de la mer durant les 3 dimanches de janvier depuis 1961 sur le port.
  • Fête vénitienne qui existe tous les 14 août depuis 1964 sur le môle du port avec un feu d'artifices et des musiciens.
  • Distribution de cadeaux au cercle Saint Pierre de 1959 à 1972 et à la salle des arts et la culture de 1973 à 1992.
  • Salon de Noël au gymnase Alain Calmat depuis le 17 décembre 1992.
  • Fête de la musique qui est présente tous les ans depuis 1982 sur le port.
  • Marché nocturne tous les weekends en juillet et en août tous les ans le long du port.
  • Forum des associations au gymnase Alain Calmat depuis le 6/9/1996.
  • Le Téléthon a eu lieu en décembre 1996.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Le taux de chômage est de 8,70 %, le nombre de foyers fiscaux de 4 791, le revenu net imposable total de 131 186 570 € donc le revenu net imposable moyen par foyer de 40 615 €[Quand ?].

Éducation[modifier | modifier le code]

La mairie-école et la poste étaient des écoles entre 1922 et 1957.

Il y a 2 écoles et 1 collège qui sont présents sur la commune :

Pour s'occuper[modifier | modifier le code]

  • La villa Marie-Louise a existé de 1949 à 1984 et qui était le centre de vacances des enfants de Courthézon.
  • Le tennis club de la ville a été inauguré en 1971.
  • Le centre de vacances Ufoval a été inauguré en 1971..
  • La salle des arts et de la culture a été inaugurée le 27 janvier 1973.
  • La maison du temps libre a été inaugurée en 1986.
  • Le stade Michel Hidalgo a été inauguré en 1989.
  • Le gymnase Alain Calmat a été inauguré le 6 juin 1991.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Le château Charles-Roux existe depuis 1855.
  • La chapelle Saint-Pierre existe depuis 1861.
  • L'hôtel-restaurant La Plage existe depuis 1870.
  • L'ancien port est encore visible date depuis 1897.
  • La jetée du port date de 1931 et a été rénovée plusieurs fois.
  • L'avenue du Maréchal Leclerc a été inaugurée en juin 1984, le même jour que le jardin public qui domine le port de la ville avec la sculpture de l'envol des 9 gabians.
  • Le nouveau port a été inauguré le 3 octobre 1986.
  • La sculpture des 2 dauphins en bronze qui commémore les 30 ans de la création de la CEE de 1957 en mars 1987 pour servir de monument des gens morts en mer.
  • La voie express RD9 reliant Sausset-les-Pins à Carry-le-Rouet qui a servi à de nombreux tournages filmographiques comme "Taxi 3" (Samy Naceri), "Le Transporteur" (Jason Statham) ou "Bienvenue chez les Ch'tis" (Dany Boon) de par sa ressemblance avec une autoroute.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :