Aire d'attraction de Marseille - Aix-en-Provence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aire d'attraction de Marseille - Aix-en-Provence
Localisation de l'aire d'attraction de Marseille - Aix-en-Provence dans le département des Bouches-du-Rhône.
Localisation de l'aire d'attraction de Marseille - Aix-en-Provence dans le département des Bouches-du-Rhône.
Géographie
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Départements Bouches-du-Rhône - Var - Vaucluse
Caractéristiques
Type Aire d'attraction d'une ville
Code Insee 003
Catégorie Aires de 700 000 habitants ou plus (hors Paris)
Nombre de communes 115 soit
80 (Bouches-du-Rhône) + 22 (Var) + 13 (Vaucluse))
Population 1 863 762 hab. (2018)

L'aire d'attraction de Marseille - Aix-en-Provence est un zonage d'étude défini par l'Insee pour caractériser l’influence de la commune de Marseille sur les communes environnantes. Publiée en octobre 2020, elle se substitue à l'aire urbaine de Marseille - Aix-en-Provence, qui comportait 90 communes dans le zonage de 2010[1].

Définition[modifier | modifier le code]

L'aire d'attraction d'une ville est composée d’un pôle, défini à partir de critères de population et d’emploi ainsi que d’une couronne constituée des communes dont au moins 15 % des actifs travaillent dans le pôle. Le pôle d’attraction constitue ainsi un point de convergence des déplacements domicile-travail[2],[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

L’aire d'attraction de Marseille - Aix-en-Provence est une aire inter-départementale qui comporte 115 communes : 80 situées dans les Bouches-du-Rhône, 22 dans le Var et 13 en Vaucluse[4].

Carte[modifier | modifier le code]

Carte de l'aire d'attraction de Marseille - Aix-en-Provence.
  • Commune-centre
  • Commune du pôle principal
  • Commune de la couronne
  • Composition communale[modifier | modifier le code]

    Catégorie Département Communes
    Nombre Libellé
    Commune-centre Bouches-du-Rhône 1 Marseille.
    Communes du pôle principal Bouches-du-Rhône 5 Allauch, Aubagne, La Penne-sur-Huveaune, Plan-de-Cuques, Septèmes-les-Vallons.
    Communes d'un pôle secondaire Bouches-du-Rhône 3 Aix-en-Provence, Martigues, Port-de-Bouc.
    Communes de la couronne Bouches-du-Rhône 71 Auriol, Aurons, La Barben, Beaurecueil, Belcodène, Berre-l'Étang, Bouc-Bel-Air, La Bouilladisse, Cabriès, Cadolive, Carry-le-Rouet, Cassis, Ceyreste, Charleval, Châteauneuf-le-Rouge, Châteauneuf-les-Martigues, La Ciotat, Cornillon-Confoux, Cuges-les-Pins, La Destrousse, Éguilles, Ensuès-la-Redonne, La Fare-les-Oliviers, Fos-sur-Mer, Fuveau, Gardanne, Gémenos, Gignac-la-Nerthe, Gréasque, Istres, Jouques, Lambesc, Lançon-Provence, Marignane, Meyrargues, Meyreuil, Mimet, Pélissanne, Les Pennes-Mirabeau, Peynier, Peypin, Peyrolles-en-Provence, Puyloubier, Le Puy-Sainte-Réparade, Rognac, Rognes, La Roque-d'Anthéron, Roquefort-la-Bédoule, Roquevaire, Rousset, Le Rove, Saint-Antonin-sur-Bayon, Saint-Cannat, Saint-Estève-Janson, Saint-Marc-Jaumegarde, Saint-Mitre-les-Remparts, Saint-Paul-lès-Durance, Saint-Savournin, Saint-Victoret, Sausset-les-Pins, Simiane-Collongue, Le Tholonet, Trets, Vauvenargues, Velaux, Venelles, Ventabren, Vernègues, Vitrolles, Coudoux, Carnoux-en-Provence.
    Var 22 Artigues, Bras, Brue-Auriac, La Cadière-d'Azur, Esparron, Mazaugues, Nans-les-Pins, Ollières, Plan-d'Aups-Sainte-Baume, Pourcieux, Pourrières, Rians, Riboux, Rougiers, Saint-Cyr-sur-Mer, Saint-Martin-de-Pallières, Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, Saint-Zacharie, Seillons-Source-d'Argens, Signes, Tourves, La Verdière.
    Vaucluse 13 Ansouis, La Bastidonne, Beaumont-de-Pertuis, Cabrières-d'Aigues, Cadenet, Mirabeau, La Motte-d'Aigues, Pertuis, Puyvert, Saint-Martin-de-la-Brasque, La Tour-d'Aigues, Vaugines, Villelaure.

    Démographie[modifier | modifier le code]

    Cette aire est catégorisée dans les aires de 700 000 habitants ou plus (hors Paris)[2], une catégorie qui regroupe 19,7 % de la population au niveau national[5],[6].

    Notes et références[modifier | modifier le code]

    1. « Composition 2010 de l'aire urbaine de Marseille - Aix-en-Provence », sur https://www.insee.fr/ (consulté le )
    2. a et b « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le )
    3. « Aire d'attraction des villes - définition », sur https://www.insee.fr/, (consulté le )
    4. « Aire d'attraction de Marseille - Aix-en-Provence - Code officiel géographique », sur https://www.insee.fr/ (consulté le )
    5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le )
    6. Nicolas Chauvot, Carole Zampini (Insee), « 48 « aires d’attraction des villes » en Provence-Alpes-Côte d'Azur », sur https://www.insee.fr/, (consulté le )

    Voir aussi[modifier | modifier le code]

    Articles connexes[modifier | modifier le code]