Belcodène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune des Bouches-du-Rhône
Cet article est une ébauche concernant une commune des Bouches-du-Rhône.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Belcodène
L'église paroissiale
L'église paroissiale
Blason de Belcodène
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Département Bouches-du-Rhône
Arrondissement Marseille
Canton Allauch
Intercommunalité Métropole d'Aix-Marseille-Provence (pays d'Aubagne et de l'Étoile)
Maire
Mandat
Patrick Pin
2014-2020
Code postal 13720
Code commune 13013
Démographie
Gentilé Belcodénoise, Belcodénois
Population
municipale
1 909 hab. (2014)
Densité 147 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 25′ 38″ nord, 5° 35′ 22″ est
Altitude 425 m (min. : 297 m) (max. : 450 m)
Superficie 12,97 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

Voir sur la carte administrative des Bouches-du-Rhône
City locator 14.svg
Belcodène

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

Voir sur la carte topographique des Bouches-du-Rhône
City locator 14.svg
Belcodène

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Belcodène

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Belcodène
Liens
Site web http://www.belcodene.com

Belcodène est une commune française, située dans le département des Bouches-du-Rhône en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Belcodénois, Belcodénoises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Carte de Belcodène et des communes limitrophes.

Climat[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous indique les températures, l'ensoleillement, l'humidité relative, les précipitations et le gel pour la période 1961-1990 :

Nuvola apps kweather.svg Relevés météorologiques de Marignane - 1961-1990
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 2,7 3,8 5,7 8,6 12,2 15,9 18,5 18 15,4 11,6 6,8 3,4 10,2
Température moyenne (°C) 6,7 7,9 10,2 13,2 17,1 20,9 23,8 23,2 20,3 16,1 10,7 7,3 14,8
Température maximale moyenne (°C) 10,7 12,1 14,7 17,8 21,9 25,8 29 28,4 25,2 20,5 14,6 11,2 19,3
Nombre de jours avec gel 9,1 5,7 1,8 0 0 0 0 0 0 1 2,1 7,1 26,8
Ensoleillement (h) 150 155,5 215,1 244,8 292,5 326,2 366,4 327,4 254,3 204,5 155,5 143,3 2 835,5
Précipitations (mm) 47,2 54 43,7 47,9 42,3 27,8 13,7 29,3 46,7 77,6 58,4 55,8 544,4
Humidité relative (%) 75 72 67 65 64 63 59 62 69 74 75 77 69
Source : Le climat à Marignane [1]


Histoire[modifier | modifier le code]

Faits historiques[modifier | modifier le code]

Jean de Sabran (?-av.1384), capitaine d'Aix (1367), châtelain d'Aix (1370), viguier de Marseille (1381), fut seigneur d'Ansouis et grand chambellan de la reine Jeanne[1]. Il était le troisième fils de Guillaume de Sabran, baron d'Ansouis et comte d'Ariano. Jean épousa avant 1351, Isoarde de Roquefeuil, dame de Puyloubier, de Belcodène et de Mimet, fille d'Isnard de Puyloubier, seigneur de Puyloubier et de Roquefeuil[2]. Il eut de longs problèmes avec son frère Guillaume au sujet de l'héritage paternel, si bien que la reine Jeanne dut intervenir. Le 9 mars 1351, il prêta hommage pour Puyloubier à la reine Jeanne[3].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Belcodène

Les armes peuvent se blasonner ainsi : « De gueules à un lion d'argent » [4]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie de Belcodène
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 février 1983 Léopold Ange Gombert Apparenté PCF Agriculteur
mars 1983 juin 1995 Maurice Séverin Collomb Apparenté PCF Agriculteur
juin 1995 en cours Patrick Pin Apparenté PCF Fonctionnaire
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 909 habitants, en augmentation de 6,59 % par rapport à 2009 (Bouches-du-Rhône : 1,93 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
114 144 135 174 174 172 192 185 173
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
214 228 234 196 210 195 185 184 186
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
189 190 171 183 194 131 127 134 141
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014
131 195 327 542 865 1 436 1 731 1 849 1 909
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006 [8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Tous les ans, traditionnellement le lundi de Pâques, la municipalité organise à l'occasion du Roumavage (d'un mot provençal qui signifie "pèlerinage"[9]) un grand pique-nique pour tous les habitants.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

La ville possède une bibliothèque depuis 1994

Notes et références[modifier | modifier le code]

Détail de l'église paroissiale

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. AD du 13, 1 mi 33, parch
  2. Gérin-Ricard, Actes, tableau généalogique
  3. Gérin-Ricard, Actes, p. 217
  4. Site de la ville de Belcodène
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. Li tradicioun prouvençalo §6

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :