Rudy Ricciotti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Le ton de cet article ou de cette section est trop promotionnel ou publicitaire. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Modifiez l'article pour adopter un ton neutre (aide quant au style) ou discutez-en.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ricciotti.
Rudy Ricciotti
Présentation
Naissance (63 ans)
Kouba, Algérie
Nationalité Drapeau de la France France
Activités Architecte
Formation École d’ingénieurs de Genève
École nationale supérieure d’architecture de Marseille
Œuvre
Agence Agence Ricciotti
Réalisations Le Pavillon Noir, Aix-en-Provence
Villa Navarra, le Muy
Passerelle de Séoul en Corée
Restructuration de l'abbaye de Montmajour
Salle de concert philharmonique de Potsdam
Stade Jean Bouin - Paris Livraison mi 2013
Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, Marseille réalisation de la corrida goyesque a Arles en 2013
Projets Musée mémorial du camp de Rivesaltes, Pyrénées-Orientales
Reconstruction du Stade Jean-Bouin, Paris
Siège ITER
Distinctions Grand prix national de l'architecture (2006)

Rudy Ricciotti, né le à Kouba en Algérie[1],[2], est un architecte français installé à Bandol dans le Var, lauréat du grand prix national de l'architecture en 2006.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rudy Ricciotti, est né le à Kouba en Algérie d'un ouvrier italien. Rudy Ricciotti passe une partie de sa jeunesse à Port-Saint-Louis-du-Rhône en Camargue. Le père qui prendra des cours du soir et qui finira maître d’œuvre en bâtiment, l’entraîne sur les chantiers. Ces multiples expéditions en compagnie de son père marqueront à jamais le jeune Rudy. Quelques années plus tard, Rudy fait ses études d'architecte à Marseille[3].

Architecte (école nationale supérieure d’architecture de Marseille - 1980) et ingénieur (école d’ingénieurs de Genève - 1975), Grand prix national de l'architecture, Rudy Ricciotti est représentatif de cette génération d'architectes qui allient puissance de création et véritable culture constructive. Basé à Bandol, il s'affiche comme le militant du combat contemporain sur des terres dominées par le régionalisme néo-provençal. Auteur de réalisations marquantes en France, avec notamment le Centre chorégraphique national d'Aix-en-Provence, il a également su gagner une stature internationale, comme en témoignent ses œuvres en dehors de nos frontières : passerelle pour la Paix à Séoul ou le Nikolaisaal (de) de Potsdam en Allemagne, le Palais des festivals à Venise, le Musée d'Art Contemporain de Liège ou encore le Philharmonie de Gstaad pour festival créé par Yehudi Menuhin.

En 2005, il remporte l'appel d'offres pour la construction de la médiathèque de Rouen. Mais la nouvelle municipalité, qui doit financer les trois-quarts de ce projet de 44 millions d'euros, vote le 2 juillet 2008 le gel du chantier alors que le bâtiment est en construction depuis octobre 2007. Avant de poursuivre le chantier, la municipalité rouennaise demande aux autres partenaires institutionnels de participer davantage au financement et établit un nouveau projet d'accès à la lecture publique[4]. Le bâtiment sera finalement redéfini en pôle culturel en accueillant les archives départementales de Seine-Maritime, la bibliothèque Grammont et la direction des bibliothèques de la ville.

Le 7 novembre 2007, il remporte le concours organisé par la mairie de Paris pour la construction du nouveau stade Jean-Bouin[5].

C'est également lui qui a été désigné en 2002 pour un chantier phare de la deuxième ville de France : le Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MUCEM), à Marseille. Le bâtiment a été inauguré à l'occasion de l'année pendant laquelle la cité phocéenne fut Capitale européenne de la culture, en 2013. Il est à l'entrée du Vieux-Port de Marseille et est devenu une des identifications visuelles de la ville.

Il a été président des éditions Al Dante de 2007 à 2013. Al Dante publie des livres (poésie, proses poétiques et expérimentales, essais théoriques, catalogues et publications d’artistes, anthologies, revues), mais également des CD (poésie sonore, musique), des DVD, des journaux, participe à et organise des manifestations (lectures, performances, colloques, expositions...).

Le , il est élu membre de l'Académie des technologies.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Le stade Jean-Bouin rénové en 2013.
Pavillon Blanc de Colomiers. Médiathèque et Centre d'art contemporain
Le Pavillon Noir à Aix-en-Provence.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Projets en cours[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Formations[modifier | modifier le code]

Exposition[modifier | modifier le code]

Ricciotti, architecte : exposition présentée à la Cité de l'architecture et du patrimoine du 11 avril au 8 septembre 2013

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Rudy Ricciotti », sur Lexpress.fr (consulté le 23 mars 2014).
  2. « RUDY RICCIOTTI "Je suis un architecte catholique". », sur Metalocus (consulté le 23 mars 2014).
  3. Rudy Ricciotti, architecte - Portrait satirique du mensuel provençal Le Ravi, 1er juillet 2004
  4. « Projet culturel Grammont », Ville de Rouen,‎ (voir archive)
  5. « Rudy Ricciotti construira le nouveau stade Jean-Bouin », Le Moniteur-expert,‎ (voir archive)
  6. Patrice Goulet et Brigitte Borsdorf, Extra-muros : Architectures de l'enchantement, tome 1, éditions Archibooks, 2006 (ISBN 2-915639-35-3), numéro 56
  7. Studio Rudy Ricciotti, Ramatuelle, Côte d’Azur - Brochure, Architecture de collection [PDF]
  8. Patrice Goulet et Brigitte Borsdorf, Extra-muros : Architectures de l'enchantement, tome 1, éditions Archibooks, 2006 (ISBN 2-915639-35-3), numéro 73
  9. École Internationale Provence-Alpes-Côte d'Azur
  10. Campus de Bordeaux : du neuf pour le logement étudiant
  11. « De nombreux projets démarrent cet été au Château », Ouest-France,‎ (ISSN 0999-2138, lire en ligne)
  12. « Auditorium », Les projets d'aménagement de Rezé, sur Reze.fr, Ville de Rezé,‎ (consulté le 28 août 2013)
  13. http://www.sudouest.fr/2013/12/19/grande-salle-de-spectacle-en-gironde-le-projet-ricciotti-l-emporte-1407294-2780.php
  14. Promotions de janvier 2013
  15. Décret du 16 mai 2008 portant promotion et nomination - Journal officiel du 17 mai 2008
  16. « Biographie », Rudy Ricciotti,‎ (consulté le 29 avril 2016)
  17. « Biographie », Rudy Ricciotti,‎ (consulté le 29 avril 2016)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ricciotti, architecte, éditions Le Gac, 2013
  • L'Architecture est un Sport de Combat, éditions Textuel, 2013
  • H.Q.E. Les Renards du Temple, éditions Al Dante / Clash, 2009
  • Le Pont du Diable, édition Al Dante, 2009
  • Le Nouveau Palais du Cinéma, éditions Ante Prima, 2008
  • H.Q.E., éditions Transbordeurs, 2006
  • Cent auteurs et invités pour un anniversaire / dix ans, donc ! - Rudy Ricciotti « Qu’elle est belle ma méditerranée ! », Édition Sens & Tonka, 2005 [présentation en ligne]
  • Blietzkrieg : dialogues avec Salvator Lombardo, éditions Transbordeurs, 2005
  • Paul Ardenne, Codex Rudy Ricciotti, Éditions Birkhauser/Ante Prima, 2004
  • La Passerelle de la paix à Séoul, Éditions Jean-Michel Place, 2001
  • Pièces à conviction. Les interviews vitriol d’un Sudiste, Éditions Sens & Tonka, 1998
  • Hubert Tonka, Jeanne-Marie Sens, « Rouge et noir » Le Stadium, Éditions Sens & Tonka, 1995 [présentation en ligne]
  • Christian Poitevin, Le Rouge et le noir, éditions CAUE - Les éditions générales, 1993 [présentation en ligne]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]