Saint-Antonin-sur-Bayon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Antonin.
Saint-Antonin-sur-Bayon
« Jubilé de 1851. La paroisse St Antonin reconnaissante. »
« Jubilé de 1851. La paroisse St Antonin reconnaissante. »
Blason de Saint-Antonin-sur-Bayon
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Département Bouches-du-Rhône
Arrondissement Aix-en-Provence
Canton Trets
Intercommunalité Métropole d'Aix-Marseille-Provence (pays d'Aix)
Maire
Mandat
Christian Delavet
2014-2020
Code postal 13100
Code commune 13090
Démographie
Gentilé Antoninois
Population
municipale
127 hab. (2014)
Densité 7,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 31′ 08″ nord, 5° 35′ 00″ est
Altitude 423 m (min. : 277 m) (max. : 1 015 m)
Superficie 17,57 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

Voir sur la carte administrative des Bouches-du-Rhône
City locator 14.svg
Saint-Antonin-sur-Bayon

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

Voir sur la carte topographique des Bouches-du-Rhône
City locator 14.svg
Saint-Antonin-sur-Bayon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Antonin-sur-Bayon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Antonin-sur-Bayon
Liens
Site web http://www.mairiesaintantoninsurbayon.fr/

Saint-Antonin-sur-Bayon est une commune française, située dans le département des Bouches-du-Rhône en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Elle est la commune la moins peuplée de la Métropole d'Aix-Marseille-Provence.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Saint-Antonin-sur-Bayon se situe au pied du versant sud de la montagne Sainte-Victoire, à quelques kilomètres d'Aix-en-Provence. Dominé par la paroi abrupte de la montagne, le village est posé sur un petit plateau entouré de crêtes et vallons. Saint-Antonin est traversé d'est en ouest par un cours d'eau dénommé le Bayon.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Antonin-sur-Bayon
Beaurecueil Vauvenargues Puyloubier
Beaurecueil Saint-Antonin-sur-Bayon Puyloubier
Beaurecueil Châteauneuf-le-Rouge Rousset

Climat[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous indique les températures et les précipitations pour la periode 1971-2000 :

Mois J F M A M J J A S O N D année
Températures maximales (°C) 11,2 12,6 15,3 17,7 22,2 26,1 29,5 29,2 25,3 20,3 14,7 12,0 19,7
Températures moyennes (°C) 7,1 8,3 10,7 13,1 17,4 21,1 24,1 24,0 20,4 16,0 10,8 8,1 15.1
Températures minimales (°C) 3,0 3,9 6,0 8,5 12,6 16,0 18,7 18,7 15,5 11,6 6,8 4,1 10,5
Précipitations (hauteur en mm) 54 44 40 58 41 25 13 31 61 85 51 52 554,5
Source: Météo France[1] / Station de Marignane

Histoire[modifier | modifier le code]

Faits historiques[modifier | modifier le code]

La forme attestée la plus ancienne du nom de Saint-Antonin est Sancti Antonini de Baida en 1079[2].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Saint-Antonin-sur-Bayon

Les armes peuvent se blasonner ainsi : « De gueules à une croix alésée pattée d'argent. »

Ce blason est hérité certainement de la présence de la commanderie templière de Bayle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
... ... ... ... ...
mars 2001 2014 Lucien Duperrey ... ...
mars 2014 en cours Christian Delavet SE Retraité de l'enseignement
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 127 habitants, en diminution de -10,56 % par rapport à 2009 (Bouches-du-Rhône : 1,93 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
126 77 111 107 118 120 121 124 114
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
136 114 102 104 107 93 50 67 81
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
48 67 48 67 66 61 52 34 43
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
48 55 80 150 167 165 137 142 127
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Montagne Sainte-Victoire, massif calcaire où l'on peut voir de nombreux fossiles tels des œufs de dinosaure.
  • Aqueduc de Saint-Antonin-sur-Bayon. Aussi dénommé « aqueduc du Tholonet », cet ouvrage de 12 km de long prend sa source sur le territoire de Saint-Antonin. Son tracé est bien identifié sur les communes de Saint-Antonin et Beaurecueil, mais pas sur la ville antique d'Aix, Aquae Sextiae. Certains archéologues émettent l'idée que cet aqueduc, essentiellement souterrain, n'avait pas vocation à desservir la ville d'Aix, mais plutôt de riches villae situées au sud de celle-ci[2].
  • Un dolmen de type provençal au lieu-dit Maurély  avec une chambre de 4,3 mètres de long, restauré et non couvert[7] .
  • Le château, avec sa façade principale et la toiture correspondante, a été inscrit en tant que monument historique en 1978[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://france.meteofrance.com/france/climat_france?48043.path=climatstationn%252F13054001
  2. a et b Carte archéologique de la Gaule : Aix-en-Provence, pays d'Aix, val de Durance, 13/4, Fl. Mocci, N. Nin (dir.), Paris, 2006, Académie des inscriptions et belles-lettres, ministère de l'Éducation nationale, ministère de la Recherche, ministère de la Culture et de la Communication, maison des Sciences de l'homme, centre Camille-Jullian, ville d'Aix-en-Provence, communauté du pays d'Aix
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. « Vue du dolmen dans son environnement (Dolmen de Maurély, Saint-Antonin-sur-Bayon, Bouches-du-Rhône). », Europeana (consulté le 15 mars 2014)
  8. Notice no PA00081424, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]