La Bouilladisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Bouilladisse
La Bouilladisse
L'hôtel de ville.
Blason de La Bouilladisse
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Département Bouches-du-Rhône
Arrondissement Marseille
Canton Allauch
Intercommunalité Métropole d'Aix-Marseille-Provence (pays d'Aubagne et de l'Étoile)
Maire
Mandat
André Jullien
2014-2020
Code postal 13720
Code commune 13016
Démographie
Gentilé Bouilladissienne, Bouilladissien
Population
municipale
6 079 hab. (2015 en augmentation de 1,49 % par rapport à 2010)
Densité 482 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 23′ 43″ nord, 5° 35′ 43″ est
Altitude Min. 193 m
Max. 686 m
Superficie 12,61 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

Voir sur la carte administrative des Bouches-du-Rhône
City locator 14.svg
La Bouilladisse

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

Voir sur la carte topographique des Bouches-du-Rhône
City locator 14.svg
La Bouilladisse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Bouilladisse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Bouilladisse
Liens
Site web http://www.ville-bouilladisse.com

La Bouilladisse est une commune française située dans le département des Bouches-du-Rhône, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ses habitants sont appelés les Bouilladissiens, Bouilladissiennes.

La Bouilladisse est jumelée avec la commune de Brézoi (ro), en Roumanie.

Le nom en provençal est La Bouiadisso[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La ville compte 6111 habitants et s'étend sur 12,6 km2, soit une densité de 475,4 habitants par km2. La Bouilladisse, située à 11 km au nord d'Allauch, est entourée par les communes de La Destrousse, Peypin et Belcodène. Proche du parc national des Calanques (environ 12 km), la ville est située à 240 mètres d'altitude et elle est traversée par plusieurs cours d'eau, notamment le Merlançon, ainsi que le ruisseau d'Auriguesse.

La Bouilladisse est située sur l'autoroute A52, sortie Sortie 33, et est traversée par la route départementale 96.

Climat[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous indique les températures, l'ensoleillement, l'humidité relative, les précipitations et le gel pour la période 1961-1990 :

Nuvola apps kweather.svg Relevé météorologique de Marignane - 1961-1990
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 2,7 3,8 5,7 8,6 12,2 15,9 18,5 18 15,4 11,6 6,8 3,4 10,2
Température moyenne (°C) 6,7 7,9 10,2 13,2 17,1 20,9 23,8 23,2 20,3 16,1 10,7 7,3 14,8
Température maximale moyenne (°C) 10,7 12,1 14,7 17,8 21,9 25,8 29 28,4 25,2 20,5 14,6 11,2 19,3
Nombre de jours avec gel 9,1 5,7 1,8 0 0 0 0 0 0 1 2,1 7,1 26,8
Ensoleillement (h) 150 155,5 215,1 244,8 292,5 326,2 366,4 327,4 254,3 204,5 155,5 143,3 2 835,5
Précipitations (mm) 47,2 54 43,7 47,9 42,3 27,8 13,7 29,3 46,7 77,6 58,4 55,8 544,4
Humidité relative (%) 75 72 67 65 64 63 59 62 69 74 75 77 69
Source : Le climat à Marignane [1]


Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de La Bouilladisse
Belcodène Peynier Trets
Peypin La Bouilladisse Auriol
La Destrousse La Destrousse
Auriol
Auriol


Toponymie[modifier | modifier le code]

Attestée sous les formes Leborina en 1279, du latin lepus, leporis (« lièvre ») et suffixe -ina), La Bourine en 1880 puis la "La Bouilladisse" en 1909 qui évoque une source particulièrement « turbulente, bouillonnante ».

Historique[modifier | modifier le code]

Faits historiques[modifier | modifier le code]

Histoire institutionnelle : 49 ans après sa première demande de séparation, la commune a été créée le 6 juillet 1880 sous le nom de La Bourine par scission de plusieurs hameaux d'Auriol (commune voisine des Bouches-du-Rhône). La commune a été baptisée "La Bouilladisse" le 26 mai 1909.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de La Bouilladisse

Les armes peuvent se blasonner ainsi : D'or à quatre pals de gueules; au chef d'or à un loriot de sinople perché sur une branche du même, accosté de deux B affrontés, de sable.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Élections municipales 2008 : Le 9 mars 2008, la liste d'union de la gauche et du rassemblement des démocrates conduite par le maire sortant André Jullien est élue au premier tour (50,44 %) devant la liste Union pour un mouvement populaire menée par Eric Jouve (36,08 %) et la liste Nouveau Centre conduite par Guy Vincent (13,48%).

Élections municipales 2014 : Le 24 mars 2014, la liste Union citoyenne et démocrate conduite par le maire sortant André Jullien est élue au premier tour (60,15 %) devant la liste Union de la droite menée par Alain Boutboul (39,85 %).

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[2]
Période Identité Étiquette Qualité
1880 1882 Alphonse Velin    
1882 1888 Joseph Imbert    
1888 1896 Marius Suzanne    
1896 1913 Jean Baptiste Michel    
1913 1922 Célestin Cazalic    
1922 mai 1945 Nicolas Négrel    
mai 1945 mars 1971 Isidore Gautier PCF Conseiller général du canton de Roquevaire

(1957-1976)

mars 1971 janvier 1998 Francis Pellissier PCF Conseiller général du canton de Roquevaire

(1976-2008)

janvier 1998 en cours André Jullien DVG Retraité
Vice-président de la Communauté d’agglomération du pays d'Aubagne

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1881. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2015, la commune comptait 6 079 habitants[Note 1], en augmentation de 1,49 % par rapport à 2010 (Bouches-du-Rhône : +2,26 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926
1 3781 3151 3041 2361 3291 4101 3321 2431 521
1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990
1 5751 4001 5071 6011 7151 9592 2313 1174 115
1999 2006 2007 2008 2013 2015 - - -
4 9045 5615 6525 7436 0466 079---
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Retrouvez toutes les festivités et manifestations culturelles de la ville de La Bouilladisse dans cet agenda

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Félix Lescure, poète provençal qui a donné son nom à une rue à La Bouilladisse et à une place à Gréasque.
  • Laurent Artufel, acteur, a vécu à la Bouilladisse de 1985 à 1995, il fut décoré par la ville du trophée des Victoires à la suite de son entrée au conservatoire national de musique de Marseille.

Économie[modifier | modifier le code]

Un marché est ouvert chaque jeudi matin, de 8 heures à 12 heures 30, sur la place de la Mairie.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Des vestiges datant de l'âge de la pierre ont été découverts dans la grotte du Tonneau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Lou trésor dóu Felibrige / Le trésor du Félibrige, F. Mistral, vol. 1 p. 319, éditions CPM 1979.
  2. http://www.ville-bouilladisse.com/fr/la-ville/histoire/index.html Liste des maires
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :