Plan-d'Orgon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Plan-d'Orgon
Plan-d'Orgon
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Département Bouches-du-Rhône
Arrondissement Arles
Intercommunalité Communauté d'agglomération Terre de Provence
Maire
Mandat
Jean-Louis Lepian
2020-2026
Code postal 13750
Code commune 13076
Démographie
Gentilé Planais
Population
municipale
3 465 hab. (2018 en augmentation de 10,46 % par rapport à 2013)
Densité 232 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 48′ 42″ nord, 5° 00′ 07″ est
Altitude 69 m
Min. 58 m
Max. 165 m
Superficie 14,94 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Cavaillon
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Châteaurenard
Législatives Quinzième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur
Voir sur la carte administrative de Provence-Alpes-Côte d'Azur
City locator 14.svg
Plan-d'Orgon
Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône
Voir sur la carte topographique des Bouches-du-Rhône
City locator 14.svg
Plan-d'Orgon
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Plan-d'Orgon
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Plan-d'Orgon

Plan-d'Orgon est une commune française, située dans le département des Bouches-du-Rhône en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ses habitants sont appelés les Planais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Plan-d'Orgon se situe dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, plus précisément dans le nord-ouest des Bouches-du-Rhône, au carrefour des deux grands axes que sont la nationale 7 et la départementale 99.

La commune est limitrophe avec les communes d'Orgon, de Cavaillon, de Saint-Andiol, de Cabannes et de Mollégès.

Climat[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous indique les températures et les précipitations pour la période 1971-2000  :

Relevé météorologique de Salon de Provence
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 1,2 2 4 6,4 10,1 13,7 16,4 16,3 13,3 9,5 4,9 2,4 8,4
Température moyenne (°C) 6,1 7,2 9,7 12 16,1 19,8 22,9 22,7 19,2 14,7 9,6 7 13,9
Température maximale moyenne (°C) 10,9 12,3 15,3 17,5 22 25,8 29,4 29 25 19,9 14,2 11,6 19,4
Précipitations (mm) 59 47 44 63 42 31 16 37 64 98 58 54 623,4
Source : Météo France / Station de Salon de Provence
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
10,9
1,2
59
 
 
 
12,3
2
47
 
 
 
15,3
4
44
 
 
 
17,5
6,4
63
 
 
 
22
10,1
42
 
 
 
25,8
13,7
31
 
 
 
29,4
16,4
16
 
 
 
29
16,3
37
 
 
 
25
13,3
64
 
 
 
19,9
9,5
98
 
 
 
14,2
4,9
58
 
 
 
11,6
2,4
54
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Le vent principal est le mistral, dont la vitesse peut aller au-delà des 110 km/h. Il souffle entre 120 et 160 jours par an, avec une vitesse de 90 km/h par rafale en moyenne[1]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Plan-d'Orgon est une commune rurale[Note 1],[2]. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[3],[4]. Elle appartient à l'unité urbaine d'Avignon, une agglomération inter-régionale regroupant 59 communes[5] et 455 711 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue[6],[7].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Cavaillon, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 6 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[8],[9].

Histoire[modifier | modifier le code]

550 avant Jésus-Christ : les Cavares commencèrent à cultiver notre plaine et des sépultures de cette époque ainsi que quelques outils agricoles en fer ont été découverts au quartier Saint-Estève. Ils faisaient du commerce avec les Grecs installés à Marseille.

200 avant Jésus-Christ : passage des Romains qui se rendent d’Italie en Espagne.

XIIIe siècle : assèchement des marais par les templiers qui sont établis dans la région[10].

De 1800 à 1898, tous les ponts qui, de nos jours, enjambent la Durance sont construits. On en compte 16 lorsque Frédéric Mistral s'écrie :

« As bèu, Durenço,
Faire esfrai pèr me coupa la routo
Iéu, sus lou pont te passarai
E tu passo dessouto. »

« Tu as beau, Durance,
faire l'effroyable
Pour me couper la route
Moi, sur le pont je te passerai
Et toi passe en dessous. »

Simple chapelle campagnarde baptisée sous le nom de saint Louis, le , elle devient une paroisse grâce à l'intervention de Mgr Dupanloup et a ainsi un prêtre à demeure dès 1853. Les fidèles étant de plus en plus nombreux, il faut agrandir l'église de Saint-Louis-les-Orgon en 1874.

Le Plan-d'Orgon est un ancien hameau d'Orgon. Le village a connu un fort développement dans la deuxième moitié du XIXe siècle, notamment par l'avènement du chemin de fer. La ville se dote en effet d'une gare en 1887, située sur la ligne de Tarascon à Orgon. Le bâtiment sera détruit en 1979[11].

Ce n'est que le , après environ un demi-siècle de démarches et d'interventions diverses, qu'il devient une commune, par distraction d'Orgon.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1965 mars 1983 Jean Sidoine[12] (1909-2006) PS Retraité de l'enseignement
mars 1983 mars 2008 Guy Olivier[13] PS  
mars 2008 en cours Jean-Louis Lepian DVD Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Intercommunalités et aires urbaines[modifier | modifier le code]

Plan-d'Orgon fait partie de l'aire urbaine de Cavaillon.

Fiscalité[modifier | modifier le code]

L'imposition des ménages et des entreprises à Plan-d'Orgon en 2009[14]
Taxe Part communale Part départementale Part régionale
Taxe d'habitation (TH) 10,20 % 9,19 % 0,00 %
Taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) 12,00 % 10,85 % 2,36 %
Taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFPNB) 33,00 % 9,80 % 8,85 %
Taxe professionnelle (TP) 17,50 % 7,08 % 3,84 %

La part régionale de la taxe d'habitation n'est pas applicable.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1926. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[15]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[16].

En 2018, la commune comptait 3 465 habitants[Note 3], en augmentation de 10,46 % par rapport à 2013 (Bouches-du-Rhône : +2,07 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
1 2301 3441 4531 4221 4411 5431 7071 7451 885
1990 1999 2006 2007 2012 2017 2018 - -
2 2942 4012 6982 7383 0673 4533 465--
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[17] puis Insee à partir de 2006[18].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Village de tradition, une journée et un défilé « à l'ancienne » ont lieu chaque année lors de la fête du Pont au mois de juin. À cette occasion, de nombreuses manifestations taurines sont organisées dans les arènes Albert-Laty et dans le village. Fin août, la fête votive de la Saint-Louis embellit le village avec ses spectacles, bals, concours de boules, animations pour les enfants, feux d'artifice, manifestations taurines, Aïoli, etc.

Dans le cadre du Festival international du piano de la Roque-d'Anthéron, la route de la Durance aux Alpilles propose des concerts gratuits dont un sur la commune.

Plan-d'Orgon est un village qui vit toute l'année. L'agenda mis à jour quotidiennement sur le site de la commune permet de tenir informés tous ses visiteurs.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Équipements et services[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

On trouve sur la commune plusieurs associations et équipement à but sportif comme un tennis club, un club de ball-trap, etc.

Santé[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Le culte catholique est représenté par les paroisses de Saint-Rémy-de-Provence, Eygalières, Mollégès, Saint-Andiol, Plan-d'Orgon, Verquières et Cabannes qui sont regroupées en un ensemble pastoral[19].

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Stade René-Berud (football, rugby).
  • Arènes (spectacles et manifestations taurines).
  • Salle Paul-Faraud (réunions, spectacle des écoles).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en celle d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Vialar, Les vents régionaux et locaux, 1948 ; réédité par Météo-France en 2003.
  2. « Zonage rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 24 mars 2021).
  3. « Commune urbaine-définition », sur le site de l’Insee (consulté le 24 mars 2021).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 24 mars 2021).
  5. « Unité urbaine 2020 d'Avignon », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 24 mars 2021).
  6. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le 24 mars 2021).
  7. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 24 mars 2021).
  8. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 24 mars 2021).
  9. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 24 mars 2021).
  10. http://www.plandorgon.fr
  11. Site du Plan d'Orgon. Consulté le .
  12. Allocution de Guy Olivier, maire de Plan-d'Orgon, en hommage à Jean Sidoine
  13. [PDF] Arrêté du 20 janvier 2009 nommant M. Guy OLIVIER maire honoraire de Plan d’Orgon, Préfecture des Bouches-du-Rhône, p. 49
  14. « Impôts locaux à Plan-d'Orgon », Taxes.com
  15. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  16. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  17. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  18. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  19. « Site du groupement paroissial », sur upsaintremy.free.fr.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]