Réseau de transport en commun Lebus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec la ville allemande de Lebus ou l'émission de téléréalité Le Bus.

Lebus
Situation Agglomération de Clermont (Oise), Drapeau de la France France
Type Autobus
Entrée en service 15 décembre 2014
Lignes 3 + transport à la demande
Fréquentation 42 000 voyageurs (2017)
Propriétaire SI des   Transports   collectifs   de l’Agglomération   Clermontoise (jusqu'en 2018)
Communauté de communes du Clermontois (à compter de 2019)
Exploitant Keolis Oise et TTS JMBlin
Site internet pays-clermontois.fr/page-transport---mobilites_217_310

Le réseau de transport en commun Lebus (ou Le Bus) est un ensemble de lignes de transport urbain organisé par la communauté de communes du Clermontois, dans l'Oise en Picardie.

Historique[modifier | modifier le code]

Après une dizaine d'années d'élaboration, les communes d'Agnetz, Breuil-le-Sec, Breuil-le-Vert, Clermont, Fitz-James et Neuilly-sous-Clermont, regroupées au sein du Syndicat intercommunal des transports collectifs de l’agglomération clermontoise (SITCAC) ont créé le 15 décembre 2014, un réseau de transport en commun dénommé Lebus et qui les dessert au moyen de deux lignes régulières et deux de transport à la demande[1],[2].

Le 3 janvier 2017, le réseau évolue et voit la création d'une troisième ligne régulière qui vient renforcer l'offre existante. Le service de transport à la demande est lui aussi réorganisé[3].

Le , la communauté de communes du Clermontois prend la compétence transport et se substitue au SITCAC, afin de permettre l'extension du réseau à d'autres communes de l'agglomération. À cette occasion, la communauté de communes souhaite étudier l'ensemble des problématiques liées à la mobilité : déplacements en bus, en train, à pieds, covoiturage, trottinettes, vélos[4]...

Autorité organisatrice[modifier | modifier le code]

Le réseau appartenait au Syndicat intercommunal des transports collectifs de l’agglomération clermontoise (SITCAC), créé par arrêté préfectoral du 27 mai 2013[5], et qui avait la qualité d'autorité organisatrice de la mobilité[6].

Le SITCAC était conçu par les élus à titre transitoire et afin de pouvoir être intégré à terme dans la communauté de communes du Clermontois (CCC) de manière à étendre le réseau à l'ensemble des communes concernées[7], ce qui est effectif lorsque, le , la CCC devient l'autorité organisatrice de la mobilité (AOM) de ce réseau. Ce transfert entraîne la dissolution du SITAC[4].

Lignes[modifier | modifier le code]

Le réseau est constitué en 2018 de trois lignes régulières et d'un service de transport à la demande.

Lignes régulières[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques
1 Ligne 1
Fitz-James (Centre Aquatique) ↔ Breuil-le-Sec (Croix Blanche)
Ouverture / Fermeture
3 janvier 2017 / —
Longueur
Durée
Nb. d’arrêts
20
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Keolis Oise
Desserte : Gare de Clermont-de-l'Oise, Zone commerciale de Fitz-James, Centre Hospitalier Interdépartemental (CHI), Zone industrielle de Breuil-le-Sec.
Autre : Correspondance avec les trains en gare de Clermont-de-l'Oise.
2 Ligne 2
Breuil-le-Vert (Grand Air) ↔ Clermont (Fernel)
Ouverture / Fermeture
3 janvier 2017 / —
Longueur
Durée
Nb. d’arrêts
28
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Keolis Oise
Desserte : Gare de Clermont-de-l'Oise, Centre-ville de Clermont, Lycée Roberval de Breuil-le-Vert, Collège Jean Fernel de Clermont.
Autre : Correspondance avec les trains en gare de Clermont-de-l'Oise.
3 Ligne 3
Neuilly-sous-Clermont (Grande-rue) ↔ Clermont (Gare SNCF)
Ouverture / Fermeture
3 janvier 2017 / —
Longueur
Durée
Nb. d’arrêts
12
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Keolis Oise
Desserte : Gare de Clermont-de-l'Oise, Centre-ville de Clermont.
Autre : Correspondance avec les trains en gare de Clermont-de-l'Oise.

La ligne 1 est desservie par 13 allers-retours par jour en semaine (3 le samedi), de 7 h à 20 h (de 9 h à 13 h 30 le samedi).
La ligne 2 est desservie par 11 allers-retours par jour en semaine (3 le samedi), de 7 h à 20 h (de 8 h à 13 h le samedi).
La ligne 3 est desservie par 5 allers-retours par jour en semaine (2 le samedi), de 7 h à 20 h (de 9 h à 13 h 30 le samedi).

Transport à la demande[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques
Allo Lebus Arrêts TAD ↔ Clermont
Ouverture / Fermeture
3 janvier 2017 / —
Longueur
Durée
Nb. d’arrêts
33
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
TTS JMBlin
Desserte : Agnetz, Auvillers, Boulincourt, Breuil-le-Vert, Breuil-le-Sec, Cannettecourt, Gicourt, Giencourt, Lierval et Ronquerolles, .
Autre : Sur réservation.

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

GX 137 sur la ligne 2 en 2015

Les lignes régulières sont exploitées avec des minibus Mercedes Sprinter, un Irisbus Citelis 12 et un Heuliez GX 137.

Le TAD est quant à lui exploité avec des minibus Fiat Scudo[8].

Financement, billetterie et tarification[modifier | modifier le code]

Le réseau de transport, dont le coût est évalué à 1,978 million d’euros sur trois ans est financé principalement par les communes et, à compter du 1er janvier 2014, par un versement transport dont le taux est fixé à 0,30 % de la masse salariale des entreprises assujetties[6],[9].

Les titres de transport sont 
  • Ticket unitaire, vendu 1  uniquement auprès du conducteur, valable une heure, toutes correspondances comprises.
  • Carnet 10 voyages, vendu 8  par le conducteur, non nominatif et valable 1 heure, à charger sur un billet sans contact rechargeable ou sur un Pass Oise Mobilité.
  • Carnet 10 voyages tarif réduit, nominatif, vendu aux bénéficiaires de la CMU, vendu 4  par le conducteur, valable 1 heure, à charger sur un billet sans contact rechargeable ou sur un Pass Oise Mobilité.
  • Abonnement mensuel, nominatif, vendu 20  par le conducteur (10  pour les jeunes de moins de 26 ans et les bénéficiaires de la CMU), valable un mois après la première oblitération pour un nombre de voyages illimité, à charger sur un Pass Oise Mobilité.
  • Abonnement scolaire annuel, pour 2 voyages gratuits (1 aller/retour, d'une heure maximum et avec correspondance) par jour scolaire et uniquement sur le trajet domicile - établissement scolaire[10]

Ces tarifs sont inchangés en 2018.

Trafic[modifier | modifier le code]

Sur son périmètre initial, la fréquentation du réseau a pratiquement doublée, passant de 22 000 voyageurs en 2015, à 32 000 voyageurs en 2016 puis 42 000 voyageurs en 2017[11]. Le service a été étendu aux collégiens, lycéens pour leur offrir davantage de mobilité en fonction de leurs horaires de cours avec toutefois une fidélisation demandée[11]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. C. S., « Le transport collectif arrive lundi 15 décembre ! : C’est fait ! Lebus, réseau de transport du pays clermontois, sera mis en service lundi prochain. Jusqu’au 4 janvier, vous pourrez tester les bus gratuitement ! », Le Bonhomme picard, édition de Clermont, no 3319,‎ , p. 4.
  2. Sylvie Molynes, « Des transports urbains dès 2014 : Deux lignes urbaines et trois lignes en transport à la demande : le futur réseau de transport urbain de l'agglomération clermontoise prend forme. Six communes seront desservies », Le Courrier picard, édition de Clermont,‎ (lire en ligne, consulté le 12 décembre 2014).
  3. « http://www.clermont-oise.fr/wp-content/uploads/2016/12/Le-Bus-Guide-horaire-au-3-janvier-2017.pdf »
  4. a et b Marjorie Michaud, « Le Bus s’étend - Une étude pour faire évoluer le réseau de transport : Avec le transfert de la compétence Transport vers la Communauté de communes du pays du Clermontois au 1er janvier 2019, le réseau Le Bus pourrait voir des changements d’ici fin 2019. Pour le moment, l’heure est à l’étude », Le Bonhomme picard, no 3528,‎ , p. 8.
  5. « Syndicat intercommunal des transports collectifs de l'agglomération Clermontoise (N° SIREN : 200038917) », Fiche signalétique BANATIC, Ministère de l'intérieur - DGCL, (consulté le 15 décembre 2018).
  6. a et b ACOSS, « Lettre circulaire n° 20130000066 » [PDF], sur http://www.lexisnexis.fr, (consulté le 12 décembre 2014), p. 14 - 56.
  7. « Procès-verbal du conseil municipal de Fitz-James du 10 avril 2013 » [PDF], sur http://www.commune-fitz-james.fr (consulté le 14 décembre 2014)
  8. « Résultat - TC Infos », sur tc-infos.fr (consulté le 30 janvier 2018)
  9. Sylvie Molines, « CLERMONTOIS Des bus en place dès ce lundi : À partir de lundi 15 décembre, il sera possible de prendre le bus pour se rendre à la gare, au travail ou en ville. Six communes seront desservies », Le Courrier picard, édition de Clermont,‎ (lire en ligne, consulté le 13 décembre 2014).
  10. « Des titres de transport adaptés à tous vos déplacements », sur http://www.oise-mobilite.fr (consulté le 13 décembre 2014)
  11. a et b « Le réseau Le Bus fête ses 3 ans : Samedi, les gagnants du concours du réseau Le Bus ont été récompensés. Ce fut l’occasion de faire à nouveau un point sur le développement du réseau », Le Bonhomme picard, édition de Clermont, no 3484,‎ , p. 7.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]