Irisbus Citelis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Irisbus Citelis
Irisbus Crealis
Irisbus Citelis
Irisbus Citelis Line de la RATP.

Marque Union européenne Irisbus
Années de production 2005 - 2015
- Phase 1 : 2005 - 2008
- Phase 2 : 2008 - 2010
- Phase 3 : 2010 - 2011
- Phase 4 : 2011 - 2015
Production 3 025 exemplaire(s)
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Annonay
Drapeau de la République tchèque Vysoké Mýto
Drapeau de l'Italie Valle Ufita
Classe - Autobus urbain, suburbain & périurbain
- Trolleybus
Moteur et transmission
Énergie Diesel
Hybride (2009 - 2013)
GNV
Électricité
Moteur(s) L6 (7,8 L) IVECO Cursor 8
Position du moteur - Transversal, porte-à-faux arrière
- Longitudinal, porte-à-faux arrière
Puissance maximale 380 ch DIN (279,5 kW)
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Automatique ZF à 5 ou 6 rapports
Automatique Voith à 3 ou 4 rapports
Poids et performances
Poids à vide 11 500 et 16 700 kg
Vitesse maximale 75 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Midibus, autobus standard et articulé
Châssis carrosserie sur châssis
Suspensions Pneumatique à correction d'assiette
Direction Hydraulique
Freins Pneumatique à disque
Dimensions
Longueur 10 800 à 17 800 mm
Largeur 2 500 mm
Hauteur 2 850 à 3 185 mm
Empattement 6 120 mm
Chronologie des modèles

Les Irisbus Citelis et Crealis sont une gamme d'autobus urbains construits et commercialisés par Irisbus de à .

Le Citelis a été décliné disponible en trois longueurs : 10,8 mètres, 12 mètres et articulé de 18 mètres.

Le Citelis était produit dans l'usine française d'Annonay (anciennement Renault VI), l'usine italienne de Valle Ufita (fermée en 2011[1]) et l'usine tchèque de Vysoké Mýto (ex Karosa).

Histoire[modifier | modifier le code]

Irisbus a présenté le Citelis en mai 2005, en successeur des Iveco Cityclass et Agora lancés dix ans plus tôt. Les premiers exemplaires de série sont livrés aux opérateurs dès le début du second semestre 2005. Pendant quelques mois Irisbus a ainsi livré à la fois des CityClass, des Agora et des Citelis.

La conception du Citelis découle en partie de celle de l'Agora et du CityClass, dont il reprend de nombreux composants et partage la plate-forme (Agora).

En 2007, lors de l'arrêt de la commercialisation du CityClass, le Citelis remplace de facto ce véhicule au catalogue, notamment sur les marché italien et européen où il a été vendu à 10.000 exemplaires.

Dans sa première mouture, le Citelis respecte la norme Euro III. Dès 2007, le véhicule est adapté afin de répondre à la norme Euro IV grâce à la technologie de la réduction catalytique sélective. Les derniers Citelis produits répondent à la norme Euro V.

Les derniers Citelis ont été livrés en Europe de l'Ouest en 2014. Irisbus devenu Iveco Bus a continué à livrer des Citelis en 2015 dans les pays extra-européens.

Modèles[modifier | modifier le code]

Générations[modifier | modifier le code]

Le capot arrière a été légèrement redessiné plusieurs fois durant la production (normes Euro 4 et Euro 5/EEV), le passage à la norme Euro 4 réduisant de 5 à 2 le nombre d’ouïes à côté du panneau pub la dernière (hérité des Agora Euro 3), plus importante, changeant le système d'ouverture du capot. En revanche, les ouïes d'aération moteur, bien qu'arrondies pour l'esthétique, restent les mêmes. Ces ouïes d'aération du compartiment moteur avaient donné tellement de soucis à Renault lorsque les Agora montaient des moteurs Renault qui chauffaient exagérément.

Liste[modifier | modifier le code]

Citelis 10[modifier | modifier le code]

Irisbus Citelis 10 du réseau Neversois.

Le Citelis 10 a été lancé en 2008. Une version GNV est disponible (Citelis 10 GNC).

Il remplace l'Iveco CityClass 491.10. L'Urbanway 10 d'Iveco lui succédera. Son principal concurrent est l'Heuliez GX 127.

Citelis 12[modifier | modifier le code]

Le Citelis 12 a été lancé en 2005. Une version avec un moteur au gaz naturel est disponible (Citelis 12 GNC). Cette version possède huit réservoirs sur son toit, soit 1 240 litres de GNV.

Il remplace les Iveco CityClass CNG et Agora S et sera remplacé par l'Urbanway 12 d'Iveco Bus. Son principal concurrent est l'Heuliez GX 327.

Citelis 18[modifier | modifier le code]

Un Irisbus Citelis 18 du réseau Ligne d'Azur

Le Citelis 18 a été lancé en 2005. Une version GNV est disponible (Citelis 18 GNC). Cette version possède dix réservoirs sur son toit, soit 1 550 litres de GNV, ce qui correspond à une autonomie d'environ 500 km. Il est à noter qu'une option de 380 chevaux existe également pour les Citelis 18 (option choisie par le réseau toulousains par exemple). Ces moteurs sont les plus puissants de ceux de la société Iveco pour les Irisbus Citelis. Le Citelis 18 peut être équipé du guidage optique.

Il remplace les CityClass 491.18 CNG et Irisbus Agora L. L'Urbanway 18 d'Iveco Bus lui succédera. Son principal concurrent est l'Heuliez GX 427.

Citelis Line[modifier | modifier le code]

Conçu pour être un bus suburbain (villes en périphérie d'une agglomération), il est plus économique qu'un Citelis à motorisation diesel. Le Citelis Line succède à l'Agora Line. Il existe uniquement en version 12 mètres. Sa partie arrière est très différente de celle des autres Citelis car son moteur est implanté longitudinalement, ce qui représente la principale différence par rapport à un Citelis 12. Les feux arrière sont également positionnés différemment (verticaux, alors qu'ils sont horizontaux sur le reste de la gamme).

Sa production a été stoppée en octobre 2010 en raison des ventes trop faibles[réf. nécessaire].

Citelis Hybride[modifier | modifier le code]

Irisbus Citelis 12 Hybride.

Lors des 22e Rencontres nationales du transport public, en novembre 2009, Irisbus a présenté deux modèles de bus hybrides. Conçus sur la base des Citelis 12 et 18, ils utilisent la technologie hybride série.

Ces bus sont équipés du moteur Fiat-Iveco Tector 6, au lieu du Cursor 8 dans les modèles commercialisés dans la gamme actuelle, d'une génératrice avec fonction Stop and start, d'un moteur électrique et de batteries lithium-ion. Ce système permet de réduire la consommation de carburant et les rejets de gaz polluants grâce notamment à la récupération de l'énergie au freinage.

Citelis Trolleybus 12 & 18[modifier | modifier le code]

Škoda 25Tr Irisbus

Le Citelis existe également en version trolleybus. Il est fabriqué par Heuliez Bus en y intégrant un équipement de traction fourni par le constructeur tchèque Škoda Electric. Il est disponible en version 12 et 18 mètres.

Une licence de fabrication a été cédée par Iveco au constructeur tchèque qui fabrique, dans ses usines Škoda Transportation en République tchèque, deux variantes nommées Škoda 25Tr Irisbus & Škoda 25TrBT Irisbus en 12 et 18 mètres.

Une seconde licence a été cédée au constructeur roumain Astra Bus qui fabrique en Roumanie et pour le seul marché roumain, le Citelis Trolleybus 12.

Au total, on dénombrait au 20 avril 2006, 70 véhicules 24Tr & 25 Tr vendus par Skoda et 30 Citelis 12 par Astra Bus.

Crealis[modifier | modifier le code]

Face au souhait de plus en plus exprimé par les collectivités de se doter d'autobus au design particulier, notamment pour leurs projets de lignes à haut niveau de service, Irisbus lance le Crealis, dérivé du Citelis lequel partage sa plate-forme et sa mécanique. Un premier prototype est présenté en 2007. Le Crealis est décliné en version standard de 12 mètres et en version articulée de 18 mètres.

Dans le cadre du projet Tango+, la Communauté d'agglomération Nîmes Métropole sélectionne le Crealis. Pour l'occasion Irisbus travaille à une nouvelle face avant, plus arrondie. Cette variante sera dénommée Crealis Neo.

En 2014, suite à l'arrêt de la production du Citelis, Iveco Bus lance une nouvelle version du Crealis, sur la base de l'Urbanway.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Irisbus Citelis 18 équipé du guidage optique.

La face avant a été entièrement redessinée, au contraire du capot arrière quasi identique à celui de l'Agora, son prédécesseur. Les feux avant triangulaires et arrière ronds placés horizontalement sont nouveaux. Le compartiment mécanique a été revu à la manière IVECO pour éviter les surchauffes du moteur qui se produisaient avec les anciens Renault Agora équipés de moteurs Renault.

Les Citelis sont dotés d'un moteur IVECO Cursor 8, avec une cylindrée de 7,8 litres et disponible en version 245, 290 et 380 ch (réservé à la version articulée), monté en position arrière transversale et verticale. Deux versions, gazole ou gaz, sont disponibles, toutes deux respectant la norme euro 4. IVECO propose également une version EEV, déjà conforme à la future règlementation Euro 5. Il existe aussi une version GNV. La boîte de vitesses est automatique, de type ZF ou Voith.

Dimensions[modifier | modifier le code]

Modèles Citelis 10 Citelis 12 Citelis 18 Citelis Line Citelis Trolley 12 / 18 Crealis 12 Crealis 18
Longueur (mm) 10 460 11 990 17 800 11 990 11,99 m / 17,80 m
  • 11 990
  • Neo 12 325
  • 17 900
  • Neo 18 235
Largeur (mm)(sans rétroviseurs) 2 500
Hauteur 2,85 m (sans clim ni GNV) 3,185 m (sans clim ni GNV) 2,85 m (sans clim) 3,50 m (sans perches)
  • 3 125
  • Neo 3 223
  • 3 125
  • Neo 3 223
Empattement
Porte-à-faux
Rayon de braquage
Masse à vide
P.T.A.C. 19 t maxi 32 t maxi 19 t maxi 19 t maxi / 32 t maxi
Capacité
assis + debout = maxi
90 personnes
(variable en fonction de l'aménagement intérieur)
43 + 67 = 110 personnes
(variable en fonction de l'aménagement intérieur)
90 personnes
(variable en fonction de l'aménagement intérieur)
90 personnes / 43 + 67 = 110 personnes
(variable en fonction de l'aménagement intérieur)
Portes 2 ou 3 portes 3 ou 4 portes 2 ou 3 portes 2 ou 3 portes / 3 ou 4 portes
Hauteur du plancher 330
Crealis Neo 12 Crealis Neo 18
Longueur (m) 12,352 18,235
Largeur (m) 2,550 2,550
Hauteur (m) 3,223 3,223
Empattement (m) 5,355 5,355 / 6,675
Porte-à-faux (av/ar) (m) 3,045 / 3,160 2,710 / 3,045
Rayon de braquage (m) 10,966 10,260
P.T.A.C. (t) 19,000 29,100
Capacité Environ 100 places, suivant aménagements Environ 150 places, suivant aménagements
Portes 2 ou 3 portes 3 ou 4 portes
Hauteur du plancher (mm) 320 320

Mécanique[modifier | modifier le code]

Citelis 10 Citelis 12 Citelis 18 Citelis Line Citelis Trolleybus 12 / 18
Moteurs Iveco Cursor 8 (Euro 3 - 4 & 5+EEV) - 180 kW (245 ch) ou 213 kW (290 ch) Iveco Cursor 8 (Euro 3 - 4 & 5+EEV) - 180 kW (245 ch) ou 213 kW (290 ch) ou 279 kW (390 ch) Iveco Cursor 8 (Euro 3 - 4 & 5+EEV) - 180 kW (245 ch) ou 213 kW (290 ch) - (filtre à particules en option) Škoda 18ML 3550 K/4 240 kW - 600 / 750 V + moteur auxiliaire thermique Euro4 100 kW
Transmission Propulsion (sur les roues arrière)
Boites de vitesses Automatique 3 ou 4 vitesses, ZF ou Voith Automatique 3 à 5 vitesses, ZF ou Voith
Frein Pneumatique à disques (avant) et tambours (arrière)
Suspension Coussins pneumatiques ; Amortisseurs hydrauliques et Barres de torsion
Direction Hydraulique à crémaillère assisté
Crealis 12 Crealis 18
Moteurs Iveco Cursor 8 180 kW (Euro IV, Euro V)

Iveco Cursor 8 213 kW (Euro IV, Euro V)

Iveco Cursor 8 CNG 154 kW

Iveco Cursor 8 CNG 200 kW

Iveco Cursor 8 213 kW (Euro IV, Euro V)

Iveco Cursor 8 280 kW (Euro IV, Euro V)

Iveco Cursor 8 CNG 200 kW

Iveco Cursor 8 CNG 230 kW

Transmission Pont arrière à portique inversé avec double réduction ZF ou Iveco
Boites de vitesses Voith D854.5

ZF 5 HP504

ZF 6 HP504

Voith D864.5

ZF 5 HP604

ZF 6 HP604

Frein Pneumatique à disques (avant et arrière) avec ABS, ASR & EBS
Suspension Coussins pneumatiques ; Amortisseurs hydrauliques et Barres de torsion
Direction De type ZF, hydraulique à crémaillère assisté
Crealis Neo 12 Crealis Neo 18 Crealis Neo 18 Trolleybus
Moteurs Iveco Cursor 8 180 kW (Euro IV, Euro V)

Iveco Cursor 8 213 kW (Euro IV, Euro V)

Iveco Cursor 8 CNG 154 kW

Iveco Cursor 8 CNG 200 kW

Iveco Cursor 8 213 kW (Euro IV, Euro V)

Iveco Cursor 8 280 kW (Euro IV, Euro V)

Iveco Cursor 8 CNG 200 kW

Iveco Cursor 8 CNG 230 kW

Škoda Electric 280 kW + thermique FPT Tector 4 Euro6 & alternateur 100 kW
Transmission Pont arrière à portique inversé avec double réduction ZF ou Iveco
Boites de vitesses Voith D854.5

ZF 5 HP504

ZF 6 HP504

Voith D864.5

ZF 5 HP604

ZF 6 HP604

Frein Pneumatique à disques (avant et arrière) avec ABS, ASR & EBS
Suspension Coussins pneumatiques ; Amortisseurs hydrauliques et Barres de torsion
Direction De type ZF, hydraulique à crémaillère assisté

Motorisation thermique[modifier | modifier le code]

Utilisation 10 10; 12; 18 18 10; 12 10; 12; 18 18
Carburant diesel GNV
Moteur Iveco Cursor 8 Iveco Cursor 8
Construction
Type
Norme pollution Euro 5 EEV
Cylindrée 7,8 L 7,8 L
Performance 180 kW (245 ch) à 1 850 tr/min 213 kW (290 ch) à 2 050 tr/min 280 kW (380 ch) à 2 050 tr/min 180 kW (245 ch) à 1 850 tr/min 213 kW (290 ch) à 2 000 tr/min 243 kW (330 ch) à 2 000 tr/min
Couple 1 100 Nm à 1 040 tr/min 1 100 Nm à 1 040 tr/min 1 500 Nm à 1 125 tr/min 1 000 Nm à 1 100 tr/min 1 100 Nm à 1 100 tr/min 1 300 Nm à 1 200 tr/min
Consommation + CO2

Motorisation hybride[modifier | modifier le code]

Les versions hybrides de 12 et 18 mètres utilisent la technologie hybride série[a].

Groupe électrogène
Utilisation Citelis 12 Hybrid Citelis 18 Hybrid
Moteur thermique diesel 6 cylindres en ligne Iveco Tector 6
Norme pollution EEV
Cylindrée 5 910 cm3*

(5,91 L)

Performance 220 kW (300 Ch) à 1 850 tr/min
Couple 1 050 Nm
Disposition Vertical transversal dans le porte-à-faux arrière.
Génératrice
Type À aimant permanent.
Puissance 140 kW 200 kW
Refroidissement Eau-glycol
Disposition de l'ensemble Transversal dans le porte-à-faux arrière.
Moteur de traction
Utilisation Citelis 12 Hybrid Citelis 18 Hybrid
Moteur électrique
Type Asynchrone.
Puissance continue / maximum 120 kW / 175 kW 160 kW / 200 kW
Couple intermittent / maximum 2 360 Nm / 3 300 Nm 3 800 Nm / 5 100 Nm
Réducteur 4:1
Refroidissement Eau-glycol
Nombre 1 par véhicule

Motorisation trolleybus (Skoda)[modifier | modifier le code]

Aménagement intérieur[modifier | modifier le code]

La configuration des sièges est variable.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Documents techniques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Irisbus ne produira plus d'autobus en Italie », sur Mobilicités (consulté le 19 avril 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]