Lebus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec le réseau de transport urbain de Clermont (Oise), le réseau de transport en commun Lebus.
Lebus
Lebus
Vue sur l'église Sainte-Marie luthérienne et l'Oder.
Blason de Lebus
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Land de Brandebourg Brandebourg
Arrondissement
(Landkreis)
Märkisch-Oderland
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
3
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Peter Heini
Code postal 15326
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
12 0 64 268
Indicatif téléphonique +49 (0) 33604
Immatriculation MOL, FRW, SEE, SRB
Démographie
Population 3 145 hab. (2016)
Densité 58 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 25′ 37″ nord, 14° 32′ 18″ est
Altitude 20 m
Superficie 5 429 ha = 54,29 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Lebus

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Lebus
Liens
Site web www.amt-lebus.de

Lebus, prononcé [ləˈbu:s] (en polonais : Lubusz; noms historiques : Lubus, Lebuz) est une petite ville de caractère paysan en Allemagne située dans le Land du Brandebourg et l'arrondissement de Märkisch-Oderland, à proximité de la frontière avec la Pologne. Elle est chef-lieu de la communauté (Amt) de Lebus.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville se trouve sur la rive gauche de l'Oder moyen, à environ dix kilomètres au nord du Francfort-sur-l'Oder. À l'ouest, au-delà du fleuve, elle confine à la voïvodie de Lubusz en Pologne.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

  • Mallnow
  • Schönfließ
  • Wulkow

Histoire[modifier | modifier le code]

Après les grandes invasions, la région a été habitée par des tribus slaves, nommés Lubuszanie, membres de la fédération des Vélètes (Wieleci). La ville à la rive haute de l'Oder fut fondée par les souverains de Pologne et devint la propriété de la dynastie Piast. Au Xe siècle les ducs polonais, Mieszko Ier et son fils Boleslas le Vaillant renforcèrent les défenses de cette cité proche de la frontière avec la marche de l'Est saxonne à l'ouest.

L'église et le mont du château.

Lebus a été le siège d'un évêché romain catholique fondé par Boleslas III le Bouche-Torse, duc de Pologne, en 1125. Il était un suffragant de l'archidiocèse de Gniezno et y resta jusqu'à la sécularisation à la suite de la Réforme protestante au XVIe siècle.

En plus Lebus fut le chef-lieu du pays région homonyme (Land Lebus/Lebuz), s'étendante aux deux rives de l'Oder. Après le décès du duc Boleslas III en 1138, la région appartint au duché de Silésie. Le duc Henri Ier le Barbu donna Lebus le statut de ville en 1226 au plus tard. Le lieu était la résidence de son petit-fils, le duc Mieszko de Lubusz de 1241 à 1242. En memoire de l'histoire du Land Lebus, la région administrative polonaise au rive droit de l'Oder est appelé « voïvodie de Lubusz ».

Vers l'an 1249, le pays de part et d'autre de l'Oder a dû être cédé aux margraves Jean Ier et Othon III de Brandebourg, de la maison d'Ascanie. Les margraves en 1253 fondèrent comme concurrence la ville de Francfort-sur-l'Oder, et le déclin de Lebus commença. La tentative du roi Ladislas Ier de Pologne de reconquérir la « Nouvelle Marche » a échoué en 1328. Les évêques de Lebus continuaient de défendre les intérêts des souverains de Pologne; en 1276 ils ont dû temporairement déplacer leur siège épiscopal à Górzyca (Göritz) sur la rive est de l'Oder, en 1373 à Fürstenwalde-sur-Spree après la cathédrale de Lebus fut entièrement détruit par les troupes de l'empereur Charles IV. La ville fut pillée par les hussites en 1432.

L'évêché de Lebus fut secularisé en 1555. Lors le château episcopal au-dessus de la ville tombait en ruine. Les vestiges furent démontés en 1765. À partir de 1816, la ville fait partie de l'arrondissement de Lebus (Landkreis Lebus) dans le gouvernement de Francfort (Regierungsbezirk Frankfurt) de la province prussienne de Brandebourg.

Le monument aux morts soviétique.

Au dernières semaines de la Seconde Guerre mondiale le lieu fut détruit presque totalement au cours de la bataille de Seelow en avril 1945. Après la fin des combats, la frontière orientale d'Allemagne est déterminée à l'est de Lebus par la ligne Oder-Neisse adoptée lors de la Conférence de Potsdam. La ville fut reconstruite dans les années 1950 et 1960.

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]