Union démocratique du travail

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Union démocratique du travail
Présentation
Fondation
Disparition
Fusionné dans UNR-UDT
Fondateurs Louis Vallon
René Capitant
Jacques Debû-Bridel
Positionnement Centre à centre gauche
Idéologie Gaullisme de gauche
Souverainisme

L'Union démocratique du travail (UDT) est un ancien parti politique français fondé en 1959, rassemblement historique des gaullistes de gauche au début de la Ve République. Elle regroupe à l'origine des militants de l'indépendance de l'Algérie, progressistes sur les questions économiques et sociales par rapport au mouvement gaulliste majoritaire, l'UNR.

Travaillistes partisans de l'association du capital et du travail menés par Louis Vallon et René Capitant, ils forment alors le seul mouvement de gauche adhérant pleinement aux nouvelles institutions.

L'UDT s'associe avec l'UNR pour les élections législatives de 1962 et fusionne avec elle pour créer l'UNR-UDT — malgré l'opposition croissante de ses membres à Georges Pompidou — dans l'espoir d'y former l'aile gauche du gaullisme.

Organe de presse[modifier | modifier le code]

L'UDT a publié Notre République (le rédacteur en chef étant Frédéric Grendel), qui tranchait par sa tenue et son alacrité avec le journal de l'aile « officielle » du gaullisme : La Nation.

Secrétaire général de l'UDT[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]