Captain America: First Avenger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Captain America (homonymie).

Captain America : First Avenger

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo du film

Titre québécois Capitaine America : Le Premier Vengeur
Titre original Captain America: The First Avenger
Réalisation Joe Johnston
Scénario David Self
Christopher Markus
Stephen McFeely
Joss Whedon
Acteurs principaux
Sociétés de production Marvel Studios
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre super-héros
Sortie 2011
Durée 119 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Captain America: First Avenger ou Capitaine America : Le Premier Vengeur au Québec (Captain America: The First Avenger) est un film de super-héros américain réalisé par Joe Johnston et sorti en 2011.

Basé sur le personnage de la série Marvel Comics, Captain America, le film raconte l'histoire de Steve Rogers, un jeune homme fragile de Brooklyn transformé en un super-soldat nommé Captain America durant la Seconde Guerre mondiale. Il doit notamment arrêter Crâne rouge, chef d'HYDRA, qui a mis au point des armes surpuissantes en utilisant une mystérieuse source d'énergie.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À notre époque, une équipe découvre dans l'Arctique l'épave d'un avion. À l'intérieur elle y trouve un objet circulaire avec un motif rouge, blanc et bleu. L'histoire enchaîne ensuite sur un flashback, qui occupe la quasi-totalité du film.

En mars 1942, Johann Schmidt (Hugo Weaving), chef d'HYDRA, l'unité scientifique secrète du Troisième Reich, envahit avec ses troupes la ville de Tønsberg en Norvège pour s'emparer du « Tesseract » (le Cube cosmique), qui était le joyau le plus précieux du trésor d'Odin. Dans le New Jersey, en juin 1943, Steve Rogers (Chris Evans) veut s'engager en tant que militaire, mais sa demande est rejetée suite à ses problèmes physiques et de santé. Après s'être rendu à une exposition à Flushing Meadows « Le monde de demain » avec son ami Bucky Barnes (Sebastian Stan), Rogers fait une nouvelle tentative pour s'engager. Après une petite conversation avec Barnes concernant sa contribution dans la guerre, le Dr Abraham Erskine (Stanley Tucci) autorise Rogers à s'engager. Il est recruté au sein du SSR (Section Scientifique de Réserve) pour faire partie d'un sous-programme visant a créer une armée de super-soldats, sous le contrôle d'Erskine, du colonel Chester Phillips (Tommy Lee Jones) et de l'agent britannique Peggy Carter (Hayley Atwell). Erskine choisit Rogers pour être le premier super-soldat. Phillips n'est pas d'accord avec le choix d'Erskine, mais il revient sur ses doutes lorsqu'il jette une grenade à blanc que Rogers tente d'intercepter en risquant sa vie pour sauver celle des autres. La nuit qui précède l'expérience destinée à faire de Rogers un super-soldat, Erskine révèle à Rogers que Schmidt avait exigé de recevoir le traitement : mais, le sérum n'étant alors pas au point, il avait souffert d'effets secondaires.

Dans les Alpes, Schmidt et le Dr Arnim Zola (Toby Jones) récupèrent avec succès de l'énergie du Tesseract, et Zola veut l'utiliser pour toutes ses créations. Schmidt, après avoir découvert le lieu dans lequel se trouvait Erskine, envoie un assassin pour le tuer. À Brooklyn, Erskine place Rogers pour son expérience et lui injecte un sérum spécial ainsi qu'une dose de « Rayon-Vita ». Après l'expérience, Rogers en ressort musclé et plus grand ; par la suite, l'un des individus du public tue Erskine et se révèle être l'assassin envoyé par Schmidt, Heinz Kruger (Richard Armitage). Rogers poursuit et capture Kruger, mais l'assassin se suicide en ingérant une petite capsule de cyanure avant d'être interrogé.

Costume du film du Captain America

Erskine mort et sa formule perdue, le sénateur des États-Unis, Brandt (Michael Brandon), engage Rogers pour jouer nationalement le rôle de « Captain America » pour faire la promotion des obligations de guerre plutôt que de le laisser être étudié par les scientifiques et de tenter de retrouver la formule d'Erskine. En Italie en novembre 1943, alors qu'il joue devant des militaires engagés, Rogers apprend que l'unité de Barnes a été capturée par les forces de Schmidt. Refusant de croire que Barnes est mort, Rogers tente de partir seul à l'aide de Carter et Howard Stark (Dominic Cooper) et vole à travers les lignes ennemies. Rogers infiltre la forteresse en possession d'HYDRA, libérant Barnes et les autres soldats capturés. Rogers affronte Schmidt, qui révèle que son visage est en réalité un masque, et le retire pour montrer les effets secondaires que lui a infligé la première version du sérum du Dr Erskine : un visage décharné à la peau écarlate, qui lui a valu son surnom de Crâne Rouge. Schmidt s'échappe et Rogers retourne à la base avec les soldats qu'il a libérés.

Rogers recrute Barnes, Dum Dum Dugan (Neal McDonough), Gabe Jones (Derek Luke), Jim Morita (Kenneth Choi), James Montgomery Falsworth (J.J. Feild) et Jacques Dernier (Bruno Ricci) pour attaquer les autres bases d'HYDRA. Stark dote Rogers d'un équipement de pointe, en particulier d'un bouclier circulaire fait à base de vibranium, un métal rare et quasi indestructible. Rogers et son équipe font échouer les opérations d'HYDRA. Plus tard, l'équipe attaque le train de Zola. Ce dernier est capturé, mais Barnes tombe du train et semble y laisser la vie. Grâce à l'information donnée par Zola, le dernier fief d'HYDRA est localisé et Rogers mène une attaque contre Schmidt qui veut bombarder les villes américaines à l'aide d'armes de destruction massive. Rogers grimpe à bord de l'avion de Schmidt lors de son décollage. Pendant le combat qui s'ensuit, le Tesseract est endommagé ; Schmidt le prend à mains nues et il est littéralement dissous dans une lumière. Le Tesseract tombe au sol de l'avion, le brûle et tombe sur Terre. Voyant qu'il n'y a aucun moyen de faire atterrir l'avion sans risquer de faire exploser les armes, Rogers se crashe en Arctique. Stark retrouve plus tard le Tesseract dans l'océan, mais il est incapable de localiser Rogers ou l'avion.

Rogers se réveille dans un hôpital des années 1940. Après avoir déduit que quelque chose n'allait pas lors d'une diffusion de radio anachronique, il se rend compte que sa chambre n'est qu'un décor. Il fuit dehors et se retrouve dans le Times Square contemporain. Là, Nick Fury (Samuel L. Jackson) l'informe qu'il a dormi pendant « près de 70 ans ».

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Joe Johnston, réalisateur de Captain America.
Un lieu de tournage du film

Distribution[modifier | modifier le code]

Chris Evans endosse le rôle de Steve Rogers, alias Captain America.

Production[modifier | modifier le code]

Le bouclier du Captain America

Le concept de Captain America: First Avenger a débuté en 1997[4] et devait être originellement distribué par Artisan Entertainment. Cependant, un procès (plus tard classé sans suite) met un coup d'arrêt au projet jusqu'en septembre 2003. Après avoir reçu une subvention de Merrill Lynch, les droits sont acquis par Paramount Pictures.

Les réalisateurs Jon Favreau et Louis Leterrier avaient été approchés par la production avant que Joe Johnston ne fasse part de son intérêt en 2008. C'est finalement lui qui est choisi en mars 2010.

Scénario[modifier | modifier le code]

Dans les comics, le chef d'HYDRA est le baron Wolfgang Von Strucker, rôle qui revient dans le film à Crâne rouge. Le réalisateur Joe Johnston avait d'abord envisagé que le groupe des Envahisseurs fasse une apparition dans la seconde moitié du film, ainsi que les membres des Vengeurs[5],[6], mais a finalement renoncé à cette idée. L'équipe de soldats qui accompagne Captain America durant la seconde partie est celle des Howling Commandos qui, dans les comics, est commandée par Nick Fury durant le conflit mondial. L'un des membres britanniques du commando est nommé James Falsworth, qui était dans les comics le nom d'Union Jack, l'un des membres des Envahisseurs. Les Vengeurs n'apparaissent pas dans le film proprement dit, mais dans un teaser d'Avengers, qui suit le générique de fin[7]. Le Tesseract est inspiré du Cube cosmique, un élément récurrent dans l'univers des comics Marvel[8].

Casting[modifier | modifier le code]

L'interprète de Captain America (Chris Evans) avait déjà joué dans deux adaptations Marvel : Les Quatre Fantastiques et Les Quatre Fantastiques et le Surfeur d'Argent dans le rôle de Johnny Storm / La Torche humaine. Tommy Lee Jones lui a déjà joué dans une adaptation de comics, dans Batman Forever de Joel Schumacher où il interprétait Double-Face.

La production fait passer une audition à plusieurs français pour le personnage « le Frenchie » Jacques Dernier, et retient Bruno Ricci (Luciano Ortega dans La Loi de Murphy)[9].

Tournage[modifier | modifier le code]

La production de Captain America: First Avenger débute en juin 2010 et le tournage prend place à Londres, Manchester et Liverpool au Royaume-Uni[10], et à Los Angeles aux États-Unis.

Le corps de l'acteur principal Chris Evans, qui avait gagné en masse musculaire pour les besoins du film, a été artificiellement rétréci à l'aide d'effets spéciaux numériques pour le faire apparaître petit et malingre durant la première demi-heure de film, pour les besoins des scènes où il interprète Steve Rogers avant sa transformation. Dans certains plans où le personnage devait se tenir immobile, la tête du comédien était incrustée sur le corps d'une doublure, l'acteur britannique Leander Deeny : 85 % des scènes où Steve Rogers apparait sous sa forme d'origine ont cependant été interprétées par Chris Evans lui-même. Ces scènes ont été filmées en deux prises, l'une avec Chris Evans et l'autre avec Leander Deeny qui reproduisait la gestuelle du premier ; le corps de Chris Evans était ensuite rétréci en post-production afin de correspondre aux proportions physiques de sa doublure[11],[12],[13].

Musique[modifier | modifier le code]

Alan Silvestri signe la bande originale du film.

Captain America: The First Avenger

Bande originale par Alan Silvestri
Sortie 19 juillet 2011
Enregistré 2011
AIR Studios (Londres)
Durée 71:53
Label Walt Disney Records

Bandes originales de l'Univers cinématographique Marvel

Liste des titres
No Titre Durée
1. Captain America Main Titles 0:56
2. Frozen Wasteland 1:53
3. Schmidt's Treasure 3:01
4. Farewell to Bucky 2:50
5. Hydra Lab 1:54
6. Training the Supersoldier 1:08
7. Schmidt's Story 1:59
8. VitaRays 4:25
9. Captain America « We Did It » 1:59
10. Kruger Chase 2:55
11. Hostage On the Pier 2:46
12. General's Resign 2:18
13. Unauthorized Night Flight 3:13
14. Troop Liberation 5:06
15. Factory Inferno 5:06
16. Triumphant Return 2:16
17. Invader's Montage 2:16
18. Hydra Train 3:27
19. Rain Fire Upon Them 1:39
20. Motorcycle Mayhem 3:05

Accueil[modifier | modifier le code]

Box office[modifier | modifier le code]

Captain America: First Avenger sort le 22 juillet 2011 aux États-Unis où il rapporte 4 millions de dollars lors de sa première journée. Le film Thor et Green Lantern et X-Men : Le Commencement avaient remporté 3,25 millions et 3,5 millions [14].

Le film sort le 17 août 2011 au cinéma en France.

Au 10 novembre 2011, Captain America: First Avenger a rapporté 176 654 505 de dollars aux États-Unis et au Canada ainsi que 191 750 151 dans les marchés internationaux, pour un total de 368 404 656 $ dans le monde[15].

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Le jeu vidéo tiré du film Captain America Super Soldier est commercialisé le 19 juillet 2011 aux États-Unis sur consoles PlayStation 3 et Xbox 360 même s'il prend quelques libertés par rapport aux films. Des versions Nintendo Wii et DS sont également sorties.

Suite[modifier | modifier le code]

Courant 2011, Kevin Feige, président de Marvel Studios, annonce une suite au film [16]. Le film s'inscrit dans la continuité de l'univers cinématographique Marvel et est sorti en 2014. Intitulé Captain America : Le Soldat de l'hiver (Captain America : The Winter Soldier), il est réalisé par Anthony et Joe Russo. Le 2 juillet 2013, Disney rachète les droits sur quatre films Marvel produits par Paramount Pictures entre 2008 et 2011 : Iron Man et Iron Man 2, Thor et Captain America: First Avenger[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Captain America: First Avenger sur l’Internet Movie Database
  2. Carton du film sur doublage.qc.ca
  3. (fr) Excessif.com
  4. (en) Michael Fleming, « A Mania for Marvel », sur Variety,‎ 14 avril 1997 (consulté le 22 mars 2008)
  5. (en) Rich Drees, « The Invaders Are Joining Captain America », FilmBuff Newsreel,‎ 7 février 2010 (consulté le 26 août 2010)
  6. « Captain America fera équipe avec les Invaders ! »,‎ 11 février 2010 (consulté le 26 août 2010)
  7. (en) David Bentley, « Captain America Director Says Namor the Sub-Mariner Is Not in the Movie », Coventry Telegraph, 9 novembre 2010 (WebCitation Archive).
  8. Kevin Feige on Avengers, Marvel Universe-Building, and the Legacy of Elektra, movieline, 30 avril 2012
  9. « Bruno Ricci, le bras droit français de Captain America », france-amerique.com, 18 août 2011.
  10. (en) Dawn Collinson, « Captain America Filming to Get Underway on Liverpool Docklands », sur Liverpool Daily Post,‎ 16 septembre 2009 (consulté le 27 septembre 2011)
  11. Case Study: How to make a Captain America wimp, fxguide, 25 juillet 2011
  12. Uncovered: 'Captain America's' Skinny Steve Rogers -- Leander Deeny, reuters, 5 août 2011
  13. Wimp Building: The Making of "Skinny Steve" in Captain America, joblo.com, 25 août 2011
  14. (en) Nikki Finke, « Captain America Opens To $4M Midnights », sur Deadline.com,‎ 22 juillet 2011
  15. (en) « Captain America: The First Avenger », sur 'Box Office Mojo' (consulté le 17 novembre 2011)
  16. « Captain America 2, Thor 2 confirmés », reviewer.fr, 20 avril 2011.
  17. Disney Buys Rights to Marvel Movies From Viacom’s Paramount

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]