Ghost Rider (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ghost Rider.
Ghost Rider
Personnage de fiction apparaissant dans
Ghost Rider

Alias Johnny Blaze (véritable identité)
Brimstone Biker
Spirit of Vengeance
Noble Kale
Michael Badilino
Kenshiro « Zero » Cochrane
Hamilton Slade
Naissance Waukegan, Illinois
Espèce démon (Zarathos)
Activité(s) artiste de cirque et cascadeur
motard
Pouvoirs En permanence consumé par une flamme infernale qu'il peut contrôler, conduit une moto infernale, regard expiatoire
Famille Roxanne Simpson Blaze (épouse)
Craig Blaze (fils, présumé décédé)
Emma Blaze (fille, présumée décédée)
Barton Blaze (père, décédé)
Craig « Crash » Simpson (père adoptif, décédé)
Mona Simpson (mère adoptive, décédée)
Dan Ketch :
Barbara Ketch (sœur, décédée)
Naomi Kale (mère, décédée)
Andrew Kale (cousin, décédé)
Jennifer Kale (cousine),
Joshua Kale (grand-père, décédé)
Affiliation anciennement à la solde de Mephisto
Midnight Sons
The Nine
Secret Defenders
Fantastic Four

Créé par version de 1967 :
Roy Thomas et Dick Ayers
version de 1972 :
Roy Thomas, Gary Friedrich, Mike Ploog
version de 1990 :
Howard Mackie et Javier Saltares
Interprété par Nicolas Cage
Film(s) Ghost Rider
Ghost Rider 2 : L'Esprit de vengeance
Première apparition Phantom Rider dans Ghost Rider #1 (1967)
Marvel Spotlight #5 (1972)
Éditeur(s) Marvel Comics

Ghost Rider est un personnage de comics créé par Roy Thomas, Gary Friedrich et Mike Ploog en 1972 et publié par Marvel Comics. Il fait sa première apparition sous sa forme actuelle dans Marvel Spotlight #5. L'origine de Ghost Rider est publiée en version française dans Étranges Aventures no 40 et Strange Spécial Origines no 235.

Historique de la publication[modifier | modifier le code]

Le personnage de western Phantom Rider est créé en février 1967 dans le comics Ghost Rider #1 par Roy Thomas, Gary Friedrich et Dick Ayers en s'inspirant de la série The Lone Ranger. Par la suite, les histoires du Phantom Rider apparaissent dans le magazine Western Gunfighters. Elles seront réimprimées dans les années 1980 par AC Comics.

En août 1972, Roy Thomas, Gary Friedrich et Mike Ploog réactualisent le personnage en le nommant Ghost Rider dans le magazine Marvel Spotlight #5.

Le 9 septembre 2013, Disney met fin au procès entamé en juin 2013 entre Marvel et Gary Friedrich au sujet des droits sur Ghost Rider selon des termes non révélés[1].

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Johnny Blaze[modifier | modifier le code]

Johnny Blaze est le fils d'un cascadeur, Barton Blaze. À la mort de ses parents, Johnny est recueilli par Crash Simpson, un ami de son père qui a une fille, Roxanne Simpson.

Un jour, traumatisé par la mort de sa mère adoptive à cause de sa moto, il fait croire à Crash qu'il ne remontera jamais plus sur un deux-roues, mais il continue à s'entrainer secrètement. Puis il s'associe finalement à Crash pour monter le spectacle de cascades à moto le plus spectaculaire au monde.

Mais Crash Simpson apprend qu'il est gravement malade et décide d'arrêter le spectacle. Johnny fait alors appel à Méphisto et vend son âme en échange de la guérison de son père adoptif.

Lors du dernier spectacle, Crash tente un record et se tue en effectuant le saut ; Johnny le remplace et, l'exploit accompli, il accuse Méphisto de duperie car son père est mort tout de même.

« Il n'est pas mort de maladie mais accidentellement », rétorque le Démon, qui s'apprête à prendre son dû. À ce moment, Roxanne intervient et réussit à l'empêcher de voler l'âme de Johnny. Pour se venger, Méphisto insuffle l'esprit du démon Zarathos dans le corps de Johnny.

Depuis ce jour, Johnny partage son corps avec ce démon qui, la nuit, le transforme en squelette enflammé luttant contre la violence urbaine, chevauchant une moto aux roues de feu et armé d'une chaine mystique, sous l'identité de Ghost Rider.

On apprendra plus tard dans Ghost Rider Vol 5 que le responsable de son malheur est un ange corrompu, Zadkiel. Celui-ci chapeautait auparavant les "missions secrètes" du paradis. L'ancienne petite amie de Johnny, Roxanne, a conclu un marché avec lui pour éviter au héros une éternité en Enfer. En échange ce dernier a dû devenir Ghost Rider, l'ange de la vengeance. Cette entité céleste est désormais à jamais liée à Blaze. (Ref: 100% Marvel Ghost Rider n°7)

Dan Ketch[modifier | modifier le code]

Le deuxième Ghost Rider, héros de Ghost Rider vol. 2, s'appelle Dan Ketch. Il devient le motard fantôme après avoir été témoin du meurtre de sa sœur. Les deux jeunes gens se cachaient dans une casse automobile, où Dan découvrit une moto. À l'instant où il toucha le bouchon de réservoir, il devint Ghost Rider, l'esprit de la vengeance. Dan Ketch n'a pas le contrôle de son alter égo démoniaque Zarathos. Ce dernier châtie les criminels avec son regard d'expiation, un pouvoir mystique qui plonge ceux qui le subissent dans des visions proches de la folie.

Il possède une force et une endurance surhumaine, ne craint pas les armes conventionnelles et se bat avec une chaine dont les maillons peuvent se scinder en des projectiles mortels. Sa moto aux roues enflammées peut rouler sur les surfaces verticales.

Ses principaux ennemis furent : Blackout, Deathwatch, Zodiak et le Révérend Stryge. À la fin de la série diffusée en France, Dan Ketch avait été mordu par le vampire mutant Blackout. Il ne pouvait plus reprendre son apparence humaine sans en mourir.

Nonobstant son interruption brutale, la série fut très populaire, grâce à ses histoires violentes et sombres et aux dessins de Mark Texeira.

Pouvoirs et capacités[modifier | modifier le code]

Ghost Rider I possède un regard d'expiation. Ce regard traumatise l'âme des humains, car il leur fait ressentir toutes les conséquences de leurs mauvaises actions, inspirant la frayeur aux plus durs des malfrats d'un seul regard. Il possède une force surhumaine, lui permettant de soulever près de 10 tonnes et l'immunisant contre toute forme de blessure. Il maîtrise le feu infernal et peut le projeter.

Ghost Rider I se déplace sur une moto qui apparaît lorsqu'il se transforme en Ghost Rider. Selon les versions, ses roues sont en feu, elle peut se déplacer sur l'eau, sur des murs à la verticale, le Ghost Rider peut y faire appel dès qu'il le souhaite. Si elle est détruite elle sera reconstituée très rapidement. Il possède une chaîne dotée de propriétés magiques pouvant se transformer en différentes formes.

Personnages de la première série[modifier | modifier le code]

Alliés[modifier | modifier le code]

Ennemis[modifier | modifier le code]

Versions alternatives[modifier | modifier le code]

Ghost Rider 2099[modifier | modifier le code]

Marvel lança un personnage reprenant l'idée du motard fantôme dans la continuité du sous-univers 2099 (un des futurs probables de l'univers Marvel, où l'on pouvait retrouver de nouvelles versions des X-Men, Spider-Man, Iron Man, Hulk et Docteur Fatalis). La série réalisée par Len Kaminski, Chris Bachalo et Mark Buckingham a duré de 1994 à 1996.

Ghost Rider était ici un jeune pirate informatique du nom de Zero, dont l'esprit avait été transféré dans un corps cybernétique.

Publication[modifier | modifier le code]

Marvel Comics[modifier | modifier le code]

  • Marvel Spotlight vol.1 #5-11 (1972-1973)
  • Ghost Rider vol.1 #1-81 (1973-1983)
  • Ghost Rider vol.2 #1-93 (1990-1998)
  • Ghost Rider vol.2 #94 (2007)
  • Ghost Rider vol.3 #1-6 (2001-2002)
  • Ghost Rider vol.4 #1-6 (2005-2006)
  • Ghost Rider vol.5 #1-35 (2006-2009)
  • Ghost Rider vol.6 #1-... (2011)
  • Ghost Rider 2099 #1-25 (1994-1996)
  • Ghost Rider: Crossroads (one shot)
  • Ghost Rider: Fear (one shot)
  • Ghost Rider/Wolverine/Punisher: Hearts of Darkness (one shot)
  • Ghost Rider/Blaze: Spirits of Vengeance #1-23 (1992-1994)
  • Blaze: Legacy of Blood #1-4 (1993-1994)
  • Midnight Sons Unlimited #1-9 (1993-1995)
  • Blaze #1-12 (1994-1995)
  • Ghost Rider: Trail of Tears #1-6 (2007)
  • Ghost Rider: Danny Ketch #1-5 (2008-2009)
  • Ghost Riders: Heaven's on Fire #1-6 (2009-2010)

Arédit/Artima[modifier | modifier le code]

Le Motard fantôme

  1. Le Motard fantôme (1981)
  2. La Fin d'un champion (1982)
  3. Les Démons de la nuit (1982)
  4. La Route sauvage (1982)
  5. Le Globe infernal (1982)
  6. Le Spectre et le motard (1983)
  7. Course contre la montre (1983)
  8. Les Feux de la vengeance (1983)
  9. La Sorcière du pas (1984)
  10. Menace nucléaire (1984)

Semic[modifier | modifier le code]

Ghost Rider vol. 2 fut traduit dans la V.I. (version intégrale) du même nom :

  1. Le Sang de la vie
  2. Il faut avoir peur du noir ! / Deathwatch
  3. Où que tu sois, on te trouvera / La Baston
  4. Marche ou crève / Cauchemar éveillé
  5. Poursuite / Astres de sang
  6. Révélations de cauchemar / Les 7 de Zodiak
  7. Voir c'est croire
  8. Et ils vécurent heureux / Dernier espoir
  9. Métamorphose / Il faut avoir la foi
  10. Âmes perdues / Le Pacte
  11. Signe de feu / Pourris jusqu'à l'os
  12. Les Yeux de la mort / L'Appel de la mort
  13. Duel à mort / L'Impossible Retour
  14. L'Impossible Retour 2 / Vendetta
  15. La Reine des Broods

Marvel France[modifier | modifier le code]

Dans la collection « 100% Marvel » :

  1. Train d'enfer (2002) Ghost Rider vol.3 #1-6
  2. Enfer et damnation (2007) Ghost Rider vol.4 #1-6
  3. Cercle vicieux (2007) Ghost Rider vol.5 #1-5
  4. Johnny Blaze, de vie à trépas (2008) Ghost Rider vol.5 #6-11
  5. La Vallée des larmes (2008) mini-série Trail of Tears #1-6
  6. Révélations (2009) Ghost Rider vol.5 #14-19
  7. Entre enfer et paradis (2009) Ghost Rider vol.5 #20-23 et annual 1

Cinéma[modifier | modifier le code]

Un film éponyme tiré des comics est sorti en 2007. Il est réalisé par Mark Steven Johnson, avec Nicolas Cage dans le rôle-titre, Eva Mendes dans celui de Roxanne Simpson et Wes Bentley comme Blackheart.

Un second film, intitulé Ghost Rider 2 : L'Esprit de vengeance, est sorti en 2012. L'acteur principal est Nicolas Cage. Il est réalisé par Mark Neveldine et Brian Taylor.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]