Les Vengeurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Avengers.
Les Vengeurs
Personnage de fiction apparaissant dans
Avengers

Symbole des Avengers
Symbole des Avengers

Activité(s) super-héros
Adresse Le manoir des Vengeurs (Avengers Mansion), Hydro-Base

Membre(s) Composition actuelle:
Les Vengeurs Secrets
Steve Rogers (leader)
Le Fauve
L’Homme-Fourmi III (Eric O'Grady)
Moon Knight
Sharon Carter
La Valkyrie (Brunnhilde)
La Veuve Noire (Natacha Romanoff)
War Machine

Les Vengeurs de Maria Hill
Maria Hill (leader)
Iron Man
Captain América VIII (Bucky Barnes)
Captain Britain
Œil-de-Faucon (Clint Barton)

Les Nouveaux Vengeurs
(Équipe d’Intervention de Menaces Interdimentionelles)

Créé par Stan Lee & Jack Kirby
Première apparition Avengers #1 (septembre 1963)
Éditeur(s) Marvel Comics

L'équipe des Vengeurs (en anglais, The Avengers) est un groupe de super-héros constitué de personnages déjà apparus dans des comics précédents. L'équipe originelle comprend Hulk, Thor, Iron Man, Henry Pym et la Guêpe tous créés par Stan Lee et Jack Kirby dans les années 1960.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire des Vengeurs est complexe, puisqu'elle se déroule depuis 1963. Comme c'est souvent le cas avec les comics américains, le scénariste et/ou le dessinateur du moment transforme(nt) peu à peu les personnages et le groupe, sous la supervision de l'éditeur.

Origines[modifier | modifier le code]

Dans un premier temps, ce titre de Marvel Comics était une réponse à un titre de son concurrent principal (DC Comics) qui avait une bande dessinée mettant en scène les héros majeurs de la compagnie : la Ligue de justice d'Amérique (Justice League of America). L'équipe originelle comptait :

  • Tony Stark / Iron Man
  • Thor Odinson / Thor
  • Bruce Banner / Hulk
  • Henry Pym / l'Homme-Fourmi
  • Janet Van Dyne / la Guêpe
  • Steve Rogers / Captain America (bien qu'il apparaisse seulement au 4e épisode, il est considéré comme membre originel par les autres membres de l'équipe).

Mais avec son style bien personnel, Marvel tentait d'insuffler aux Vengeurs ce qui faisait sa caractéristique : les problèmes personnels des héros. Devant l'évident conflit d'avoir des personnages comme Thor qui vivrait de graves problèmes à la fois dans son propre comics et dans les Vengeurs, Stan Lee a opté, à partir du numéro 16, pour la mise en place de ce qu'on appelle généralement des « seconds couteaux », soit des héros un peu moins importants, n'ayant pas de titre propre, et pouvant donc évoluer à plus grande allure dans l'histoire des Vengeurs. C'est ce qui a occasionné l'arrivée d'anciens méchants reconvertis comme Œil-de-Faucon.

Expansion[modifier | modifier le code]

Au fil des histoires, plusieurs seconds couteaux (et quelques grands héros) se sont greffés aux Vengeurs. Wonder Man (accueilli au #9, bien qu'à l'époque, Il fut une taupe au service de l'ennemi), Swordsman (#20), le dieu Hercule (#38), la Panthère Noire (#52), la Vision (#58), le Chevalier noir (#71), Mantis (#114), Dragon-lune (#137), le Fauve (#137), Hellcat (#151), Jocaste (#170), Miss Marvel (#183), le Faucon (#184), Tigra (#211), Miss Hulk (#221), Captain Marvel II (#227) et Starfox (Héros des Éternels de Titan), (#232). Le statut de certains membres est différent, certains étant des membres à part entière, d'autres des alliés ou des réservistes. Ces années-là sont aussi l'occasion de partager des aventures avec leur équivoque de la Terre-712 : l'Escadron suprême. Parmi les alliés de l'époque, mentionnons les Gardiens de la Galaxie, venus du futur, et Two-Gun-Kid, venu du passé (du Far West, précisément).

À un moment précis de leur histoire, au milieu des années 1980, les Vengeurs ont cru utile d'ouvrir une « succursale » sur la côte ouest des États-Unis (l'équipe originale étant basée, comme à peu près tous les personnages de Marvel, à New York). L'histoire des deux équipes, les Vengeurs (Avengers) (A) et les Vengeurs de la côte ouest (West Coast Avengers) (WCA), est étroitement liée pour plusieurs années. C'est Œil-de-Faucon qui dirigera l'équipe de l'ouest. À cette époque, les recrues des deux équipes furent : Oiseau Moqueur (WCA #1), la Chose (des Fantastic Four, WCA #4), Namor (A #264), Firebird (WCA #4), Docteur Druid (A #278), Mr Fantastique et l'Invisible (des Fantastic Four, A #300), Gilgamesh (des Éternels de la Terre, A #300), Quasar (A #305), Circé (des Éternels de la Terre, A #314), Manta (A #319), Rage (A #329), l'Homme-Sable (A #329), Spider-Man (A #329), Crystal (A #337), Thunderstrike (A #374), Deathcry (A #363), Swordsman III et Magdalene (A #357), U.S. Agent (WCA #44), Human Torch (WCA #50), l'Éclair Vivant (WCA #74), Spider-Woman II (WCA #74) et Masque (double robotique de Madame Masque) (A #393).

À la même époque John Byrne, alors en charge de West Coast Avengers, créa les Vengeurs des Grands Lacs (Great Lakes Avengers, WCA #46). En fait, à peu près tous les super-héros ont fait partie des Vengeurs, ou ont été un de leurs alliés occasionnels, sans parler des grands rassemblements de super-héros (comme la Croisade Cosmique ou les Guerres Secrètes).

Heroes Reborn (1996) / Heroes Return (1998)[modifier | modifier le code]

Arrivent en 1995 deux des événements les plus controversés de l'histoire de ce groupe : Avengers : The Crossing & Timeslide (Crossing signifie « trahison » en français) et Onslaught en 1996. Dans le premier cas, des personnages importants du groupe sont éliminés ou très modifiés (Iron Man, la Guêpe, Œil-de-faucon, etc.), dans une histoire échevelée et à la limite de la logique. Dans le second, tout le groupe ou presque se sacrifie pour sauver la Terre. C'est la fin de Avengers vol.1.

Onslaught avait un but arrêté : rendre les Vengeurs disponibles pour une restructuration dans la ligne Heroes Reborn. Ils furent confiés à un des auteurs les plus courus de l'époque (1996) : Rob Liefeld. Avengers vol.2 dura treize numéros, le temps nécessaire à Marvel pour réaliser la bêtise commerciale qu'ils venaient de faire. De nombreux fans boudèrent le titre, sans être totalement remplacés par ceux qui aimaient Liefield.

Marvel engagea alors deux légendes pour reprendre le titre et le retour des héros dans l'univers Marvel classique à l'occasion de Heroes Return : Kurt Busiek et George Perez : ainsi débute Avengers vol.3 (1998). De cette époque surgirent encore de nouveaux Vengeurs : Justice et Firestar (anciens membres des New Warriors), Triathlon, Silverclaw, le Valet de Cœur, l'Homme-Fourmi II et Captain Britain II.

Avengers Disassembled (2004)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Avengers Disassembled.

Fin 2004, Marvel récidive avec une autre histoire-choc qui secoue les Vengeurs : Avengers Disassembled verra une nouvelle dissolution du groupe à la suite de la « mort » (bien qu'être mort soit très rarement durable chez Marvel) de plusieurs de ses membres : Thor disparaît, l'Homme-fourmi II est tué lors de l'explosion du Valet de Cœur, la Vision est détruit par une Miss Hulk enragée, Œil-de-Faucon se sacrifie en faisant exploser un vaisseau Kree… L'hécatombe est causée par l'une des leurs, Wanda, la Sorcière Rouge. Devant l'ampleur du drame (et des ennuis financiers), le groupe se dissout, tandis que Wanda est récupérée dans un coma apparent par son père, Magnéto.

Les Nouveaux Vengeurs (New Avengers, 2005)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : New Avengers.

Sous la plume de Brian Michael Bendis naissent alors les New Avengers (2005) ; ils renouvellent le concept de regrouper les héros les plus puissants dans une même équipe (un retour aux sources et une volonté, à l'origine, de reprendre le principe de la JLA de DC). Les Nouveaux Vengeurs seront :

Dans le même temps est aussi apparue une déclinaison adolescente de l'équipe dans le titre Young Avengers, scénarisée par Allan Heinberg.

Le schisme de Civil War, 2005 et les Puissants Vengeurs (Mighty Avengers), 2006[modifier | modifier le code]

À la suite du crossover Civil War, les membres de l'équipe se partagent entre ceux favorables au recensement (Super-Human Registration Act), dirigés par Iron Man, et ceux opposés menés par Captain America. Finalement, le camp pro gagne la guerre civile et peu après, Tony Stark reforme une équipe, officielle, enregistrée donc légale. Il s'agit des Mighty Avengers. Elle inclut :

Une autre équipe se forme (officieusement) en parallèle, sous le nom des Vengeurs Secrets (Secret Avengers). Elle regroupe les membres dissidents qui ont soutenu Captain America jusqu'à sa mort.

Il est à noter que Docteur Strange fut blessé et se retira, tout comme Maya Lopez.

L'Invasion Secrète et les Dark Avengers[modifier | modifier le code]

Les Mighty Avengers et les Secret Avengers coopérèrent pour repousser l'invasion des Skrulls. L'affrontement final eut pour conséquence le trépas de Janet Van Dyne ; les personnages capturés par les Skrulls pendant des années furent libérés et revinrent sur Terre (comme Jarvis et Hank Pym).

Norman Osborn profita des conséquences directes de l'invasion pour déstabiliser la position et l'image de Tony Stark et de son équipe. Le SHIELD fut dissous et Tony Stark renvoyé, tandis qu'Osborn prenait position dans sa nouvelle organisation, le HAMMER.

Seuls deux membres des Vengeurs restèrent volontairement sous la coupe d'Osborn. Osborn, contrôlant désormais de par sa position l'ensemble des ressources en matière de super-humains, remit sur pied une équipe, pour le moment surnommée les Dark Avengers, copie de la fameuse équipe. Sa composition reprend la même formule que celle des Thunderbolts : des « anciens » super-vilains se faisant passer pour des héros.

Elle inclut :

et des agents ayant repris la place et l'identité d'anciens Vengeurs :

  • Œil-de-Faucon (le Tireur, portant le costume de Clint Barton)
  • Miss Marvel (Opale, portant le costume de Carol Danvers)
  • Captain Marvel (Noh-Varr)
  • Spider-Man (Venom dont le corps fut modifié par des médicaments, pour ressembler à la silhouette de Peter Parker)
  • Wolverine (son fils Daken).

Lors d'évènements étranges à travers le globe et d'apparitions de la Sorcière Rouge (il s'agissait en fait de Loki), d'anciens membres des Vengeurs se retrouvèrent et formèrent une deuxième équipe plus ou moins hors-la-loi, mais en tout cas non-officielle : les Mighty Avengers :

  • Hank Pym (sous l'alias de la Guêpe, et utilisant un équipement amélioré)
  • U.S. Agent
  • Hercule
  • Amadeus Cho
  • La Vision, des Young Avengers
  • Stature, des Young Avengers
  • Jocaste
  • Jarvis.

Ensemble, ils luttèrent avec Iron Man et Hulk contre le dieu Chton, réincarné dans le corps de Vif-Argent, qui intégra ensuite l'équipe.

L'âge héroïque des Vengeurs[modifier | modifier le code]

Cosplays des Vengeurs

À la chute de Norman Osborn, Steve Rogers reprit la place vacante de directeur de la sécurité nationale. Il créa plusieurs équipes de vengeurs :

Les Vengeurs, basés dans la tour des vengeurs, menés par Maria Hill :

  • Iron Man
  • Thor
  • Captain America (Bucky Barnes)
  • Œil de faucon (Clint Barton)
  • Spider Man
  • Spider Woman (Jessica Drew)
  • Wolverine
  • Le Protecteur (Noh-Varr, ancien nom de code Marvel Boy).

Les Nouveaux Vengeurs, basés dans le manoir infini des vengeurs, menés par Luke Cage :

  • Œil de faucon
  • Oiseau moqueur
  • Wolverine
  • Miss Marvel
  • La chose
  • Spider-Man
  • Iron Fist
  • le Docteur Strange
  • Jessica Jones (femme de Luke Cage)
  • Victoria Hand (coordinatrice de Steve Rogers).

Les Vengeurs Secrets, destinés à les aider dans des missions secrètes à travers le monde :

  • Steve Rogers
  • Sharon Carter
  • Le Fauve, en tant qu'expert scientifique et technologique de l'équipe
  • La Valkyrie, Asgardienne servant de gros bras.
  • La Veuve Noire, espionne
  • Eric O'Grady l'Homme-Fourmi, infiltrateur
  • le vigilante Moon Knight
  • War Machine, pour la force de frappe.

L'Académie des Vengeurs, centre de formation pour d'anciennes jeunes recrues de Norman Osborn destinées à devenir la relève des super-héros :

  • Les vengeurs "professeurs" :
    • La guepe II (Hank Pym)
    • Tigra
    • Vif argent
    • Justice
    • Speedball.
  • Les élèves :
    • Empire
    • Cuirasse
    • Voile
    • Finesse
    • Foudre
    • Hazmat
    • Reptil.

Versions alternatives[modifier | modifier le code]

The Ultimates[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ultimates.

En 2002, Mark Millar, notamment connu pour son travail scénaristique sur Authority, rebâtit une équipe du nom d'Ultimates. C'est l'équipe des Vengeurs de l'âge d'or qui est reconstituée sous l'égide du SHIELD, un peu comme Rob Liefeld et son studio l'avaient tenté avec la version Heroes Reborn.

Le ton est toutefois extrêmement différent. Le scénario est résolument adulte, marqué par l'actualité américaine, et notamment par la vague sécuritaire issue des événements du 11 septembre. La critique adressée au pouvoir en place est brutale, et finalement extrêmement surprenante dans le cadre d'un comic-book Marvel. La maturité des thèmes abordés est d'autant plus étonnante que le projet de Marvel, avec les différentes séries de l'univers Ultimate Marvel (Ultimate Fantastic Four, Ultimate Spider-Man, etc.) est de séduire le nouveau lectorat (dont les enfants et adolescents) perdus dans les quarante années de continuité de l'univers Marvel.

Composition[modifier | modifier le code]

On remarque que, si le nombre réel de Vengeurs est toujours compris entre quatre et dix, le nombre total de ceux qui ont été Vengeur un jour est bien plus important. Cela fit même l'objet d'une autoparodie, où tous les membres des Vengeurs le restaient[1].

À l'origine :

Puis :

Ennemis[modifier | modifier le code]

Adaptations à d'autres médias[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Une adaptation animée, Avengers : L'Équipe des super-héros (Nom d'origine: Avengers, Earth's Mightiest Heroes) est diffusée depuis le 25 juin 2011 sur France 4. Deux saisons ont été faites et diffusées en France.

Une nouvelle série : Avengers Assemble (2013/2014) a commencé aux Etats-Unis depuis mai 2013.

En avril 2014 sort un dessin animé japonais au nom de Disk Wars: The Avengers.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]