U.S. Agent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
U.S. Agent
Personnage de fiction apparaissant dans
Captain America.

Alias John F. Walker, Jack Daniels, Super-Patriot, Captain America
Pouvoirs agilité, rapidité, force surhumaines
Affiliation Les Vengeurs
Envahisseurs
The Jury (comics)
Force Works
West Coast Avengers
Défenseurs
CSA (Commission on Superhuman Activities)

Créé par Mark Gruenwald & Paul Neary
Première apparition Captain America (vol. 1) #323 (Novembre 1986)
Éditeur(s) Marvel Comics

U.S. Agent est un super-héros appartenant à l'univers de Marvel Comics. Il est apparu pour la première fois en 1986, dans Captain America #323.

Sa première apparition sous le nom de US Agent fut dans West Coast Avengers #44.

Origine[modifier | modifier le code]

Super Patriot[modifier | modifier le code]

John Walker grandit aux USA. Son frère Mike, pilote d'hélicoptère, fut tué durant la guerre du Viêt Nam. Il s'engagea lui aussi dans l'armée, pour lui rendre hommage. Après son séjour militaire, un de ses amis lui parla du Power Broker. Tous deux reçurent alors un traitement qui leur donna des aptitudes surhumaines.

Pour payer le Power Broker, Walker s'engagea dans l'UCWF, où il rencontra Ethan Thurm. Ce dernier le persuada de devenir un super-héros. Il commença sa carrière sous le nom de Super Patriot, une sorte de Captain America publicitaire.

Pour assoir son image de nouveau défenseur américain, il tenta de discréditer Captain America en organisant un spectacle dans Central Park. Lors de la manifestation, il fut attaqué par des faux Buckies, engagés pour l'occasion. Il essaya par la suite de défier Captain America, mais ce dernier refusa.

Par la suite, Super Patriot prouva sa valeur en empêchant un terroriste de faire exploser une bombe atomique sur Washington.

Quand Steve Rogers fut contraint d'abandonner son poste en devenant le Captain, Valerie Cooper, de la Commission des Affaires Superhumaines, proposa à Walker de devenir le nouveau Captain America (le cinquième en fait). Walker découvrit que Douglas Rockwell, l'un des porte-parole de la Commission, était un agent de Crâne Rouge. L'image de Captain America fut alors ternie.

Pour devenir un Captain America plus vrai que nature, Walker fut entrainé par le Maître de Corvée, et il fut secondé par Lemar Hoskins, un ancien Bucky devenu Battlestar, sous les ordres d'Adrian Sammish. Son service fut brutal et presque fasciste. Ses anciens partenaires révélèrent son identité et son passé, et ses parents furent assassinés par une milice à la solde de Crâne Rouge. Fou de rage, Walker élimina la plupart des membres de la milice, ainsi que les deux hommes responsables d'avoir rendu sa vie publique. Tous deux survécurent pourtant, gravement brûlés par le souffle de l'explosion.

Walker fut ensuite piégé par Crâne Rouge (dont le corps était un clone de Captain America) qui lui fit affronter Steve Rogers. Dans le combat, Walker lança son bouclier contre le nazi qui fut contaminé par sa 'poussière mortelle', transformant son visage en véritable crâne rouge.

La Commission rendit le costume et l'identité de Captain America à Steve Rogers. Lors de la conférence de presse organisé pour l'occasion, on déclara John Walker mort. Mais on lui donna en fait une nouvelle identité.

U.S. Agent[modifier | modifier le code]

Armé d'un bouclier en vibranium, Walker devint US Agent, employé de la Commission. L'organisation l'affecta à la surveillance des Vengeurs de la Côte Ouest.

Quand les Vengeurs furent gérés par l'ONU, il ne reçut qu'un vote (le sien) et perdit donc sa place au sein de l'équipe. Mais il fit ses preuves et resta avec les Vengeurs de la Côte Ouest jusqu'à leur dissolution. Ce jour-ci, il jeta son costume et son bouclier dans l'Hudson River.

Tony Stark lui fournit un nouveau costume et un bouclier énergétique pour qu'il rejoigne Force Works. Il quitta cette équipe quand les anciens Vengeurs reprirent leur place dans l'ancienne équipe des Vengeurs.

Membre du Jury[modifier | modifier le code]

Il devint quelque temps plus tard superviseur de terrain pour le Jury, un groupe de mercenaires corporatifs en armure, employé par Edwin Cord, le patron de Cord Industries. Il fut équipé cette fois-ci d'un bouclier en forme d'aigle télécommandé. Son objectif était d'abattre les Thunderbolts d'Oeil-de-Faucon, mais ils furent vaincus.

Le Jury fit une deuxième tentative, mais finalement les deux équipes s'allièrent contre l'Empire Secret.

US Agent fut presque tué par Protocide. Il ne dut sa survie qu'au SHIELD qui le soigna et l'équipa d'un exo-squelette.

Guéri, il enfila un nouveau costume et reprit le travail à la Commission des Affaires Superhumaines. Il prit la tête d'une division fédéral nommée STARS (Superhuman Tactical Response Squad) et dirigea l'offensive des super-héros de l'univers Marvel lors du crossover Maximum Security.

Membre des Invaders[modifier | modifier le code]

On le revit ensuite affilié aux New Invaders (Nouveaux Envahisseurs), dans un costume proche de celui de Captain America. Il insista d'ailleurs pour que ses coéquipiers d'alors (Union Jack et Blazing Skull) l'appellent Captain America.

Civil War[modifier | modifier le code]

Lors de Civil War, Walker a été partagé entre servir fidèlement son gouvernement, ou rejoindre son modèle Captain America. Il partit finalement rejoindre la Division Oméga, en tant que représentant américain au sein de l'équipe canadienne.

Retour aux origines[modifier | modifier le code]

Quand le dieu du chaos Chton se libéra de sa prison au Mont Wundagore, Loki (sous l'apparence de la Sorcière Rouge fit se regrouper des super-héros pour combattre la menace. Walker fit partie de la sélection, et est depuis resté avec les Mighty Avengers.


Dark Reign[modifier | modifier le code]

Lors d'un combat contre l'Homme-Absorbant, les Vengeurs de Pym durent s'allier avec les Vengeurs de Norman Osborn. Les héros furent victorieux. Toutefois, Osborn arrêta Walker (hors-la-loi), et ce dernier, patriote dans l'âme, accepta de se livrer aux autorités.

Le Siège d'Asgard[modifier | modifier le code]

Assigné à résidence, Walker répondit toutefois à l'appel de ses équipiers, pour défendre Asgard assiégée par les forces du H.A.M.M.E.R. Ensemble, ils affrontèrent les Thunderbolts, envoyés voler la Lance d'Odin. Durant le combat, Scourge utilisa l'arme divine pour trancher le bras et la jambe gauches du héros.

Thunderbolts[modifier | modifier le code]

En remerciement de sa bravoure, Walker (qui refusa d'utiliser des prothèses cybernétiques pour ne pas devenir un cyborg comme Scourge) fut nommé directeur du Raft.

Pouvoirs[modifier | modifier le code]

  • Soumis à un traitement chez le Power Broker, le corps de John Walker dépasse de loin l'entendement humain. Sa force lui permet de soulever plusieurs tonnes dans des conditions optimales. Il possède une endurance accrue, et son agilité et ses réflexes atteignent un niveau d'athlète olympique.
  • C'est un combattant redoutable au corps-à-corps, entrainé pour être la doublure de Captain America. Il est doué dans l'art de la stratégie d'assaut et possède une solide expérience militaire. Il sait aussi se servir d'armes à feu.
  • Il était équipé d'un costume en kevlar et d'un bouclier équilibré, qu'il utilisait pour assommer ou tuer ses adversaires. On lui connaît plusieurs modèles : vibranium ou laser...
  • Désormais infirme, Walker a perdu un jambe et un bras, et se déplace en fauteuil roulant.