Baron Strucker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baron Strucker
Personnage de fiction apparaissant dans
Univers Marvel

Alias Wolfgang von Strucker (véritable identité)
Supreme Hydra, Grand Imperator of THEM, Don Guy Antonio Caballero, émir Ali Bey, John Bronson
Naissance Prusse
Pouvoirs spéciaux scientifique de génie
virus dans le sang diffusé par ses pores qui le rend invulnérable pendant un laps de temps
énergie satanique
maître d’armes
Affiliation Troisième Reich
NSDAP
HYDRA
T.H.E.M
Entourage Crâne Rouge
Baron Zemo
Ennemi(s) Captain America
S.H.I.E.L.D.

Créé par Stan Lee
Jack Kirby
Première apparition Sgt. Fury and his Howling Commandos #5 (janvier 1964)
Éditeur(s) Marvel Comics

Le Baron Wolfgang von Strucker est un personnage de fiction, super-vilain appartenant à l'univers de Marvel Comics. Créé par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Jack Kirby, il est apparu pour la première fois dans le comic book Sgt. Fury and his Howling Commandos #5 de janvier 1964.

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Né à la fin du XIXe siècle dans une famille d’aristocrates prussiens, Wolfgang Von Strucker était un jeune champion d’escrime quand il partit se battre sur le front, vers 1915. C’est là qu’il fut défiguré par des blessures. Pendant le conflit, il entendit parler pour la première fois du joyau Momentary Princess, qui apparaissait et disparaissait régulièrement, et il n’eut alors de cesse de le trouver. Il passa l’entre-deux-guerres à essayer de le localiser.

Quand Adolf Hitler commença son ascension vers le pouvoir en 1933, Strucker rejoignit le Parti Nazi. En 1936, Geist et lui furent envoyés en mission en Égypte, où ils retrouvèrent Amahl Farouk (le Roi d'ombre). Ils devaient piéger la monarchie anglaise et la destituer, mais leur plan fut déjoué par Wolverine et Excalibur, qui voyageaient alors dans le passé. Puis, en 1937, il fut envoyé aux États-Unis pour assassiner un sénateur mais en fut empêché par l’aventurier Dominic Fortune.

Le baron nazi et la naissance de l’HYDRA[modifier | modifier le code]

Au début de la Seconde Guerre mondiale, Strucker fut nommé commandant de l’Escadron Tête de Mort par Hitler. Il partit à Madripoor pour aider la secte de La Main à enlever la jeune espionne russe Natasha Romanoff et à faire d’elle un assassin d’élite. Ce plan fut une nouvelle fois contré par Wolverine, aidé de Captain America. Juste après, il s’envola pour la Latvérie dans le but de voler un artefact pour contrôler l’énergie cosmique. Mais il en fut empêché par X-Force, voyageant eux aussi dans le temps.

Quand les États-Unis entrèrent en guerre, les Commandos Hurlants devinrent le principal ennemi du nazi. Un jour, Strucker défia Nick Fury en combat singulier sur l’île de Norsehaven. Droguant le militaire, il parvint à le vaincre, l’humilia et utilisa l’événement, filmé, au service de la propagande nazie. Quand Fury retrouva Strucker, quelques semaines plus tard, il se vengea et humilia publiquement son adversaire à son tour.

Strucker assembla alors le Blitzkrieg Squad, pour rivaliser avec les Commandos, mais ces derniers sortirent vainqueurs de chaque rencontre. Les Envahisseurs les stoppèrent dans leur plan d’assassinat visant Churchill et Montgomery.

Au milieu de la guerre, Crâne Rouge devint le bras droit du Führer. Strucker fut contraint de quitter l’Allemagne et partit s’installer au Japon, où la guerre faisait encore rage. Il y infiltra une organisation criminelle, dont il manipula les leaders pour créer sa propre armée, basée sur la culture nazie, nommée HYDRA. Ayant très vite usurpé la place de chef suprême, il coupa les liens qu’il entretenait avec La Main, de peur que cette dernière ne subjugue ses hommes. Il installa sa première base sur une île du Pacifique. Là, ses scientifiques développèrent un sous-marin invisible pour attaquer les Alliés. Mais ces derniers découvrirent son repère et il fut contraint de le faire exploser et de retourner en Allemagne.

Pour retrouver sa place auprès de Hitler, Strucker reprit le combat contre les américains, tout en continuant discrètement ses opérations avec HYDRA. Toutefois, ses projets furent à nouveau stoppés par les Envahisseurs.

En 1944, Strucker rencontra une race d’extra-terrestres pacifiques, les Gnobiens. Il les manipula et exécuta la population de Gruenstadt pour se cacher. Les Commandos Hurlants attaquèrent les Nazis et le Baron fut mortellement blessé. Les Gnobiens le guérirent mais devinrent fous en absorbant sa haine. Strucker s’échappa avec une partie de la technologie alien, ce qui lui permit de mettre sur pied le projet de création d’un surhomme nazi : Master Man, puis Warrior Woman, et la fabrication d’un gaz aidant l’animation suspendue (offert à Crâne Rouge, ce qui le sauva lors de l’écroulement de son bunker).

L’évolution de l’HYDRA[modifier | modifier le code]

Il fit aussi travailler ses chercheurs sur un sérum de longévité. Ayant besoin de fonds pour l’HYDRA, il captura Gabrielle Haller pour lui faire avouer l’emplacement d’un trésor, mais la jeune israélienne fut secourue par Charles Xavier et Erik Magnus, le futur Magnéto, qui vola l’or.

Dans les années qui suivirent, Wolfgang se maria et eut des enfants : Werner, et les jumeaux mutants Andrea et Andreas. Il rebâtit l’île de l’Hydre, et entama une longue guerre secrète contre la nouvelle organisation de Fury, le SHIELD. C’est à ce moment que la branche scientifique de l’HYDRA se scinda en deux groupes : l’A.I.M et l’Empire Secret.

La mort du Baron[modifier | modifier le code]

Strucker continua de dissimuler son identité, se faisant passer pour Don Antonio Caballeron, l’émir Ali Bey ou l’agent du SHIELD John Bronson. Il révéla finalement qui il était juste avant de lancer son projet Death Spore, une bombe biochimique. C’est alors que Nick Fury le piégea sur l’île. Strucker se réfugia dans une chambre nucléaire et fut incinéré.

Le LMD[modifier | modifier le code]

Des années plus tard, le roboticien Machinesmith fabriqua un androïde à l’image de Strucker, assez ressemblant pour tromper ses anciens ennemis. D’autres LMD (Life Model Decoy) furent activés, et l’un d’entre eux pensa même être le vrai Strucker, jusqu’à sa destruction dans un combat contre Captain America. Les LMD firent des dégâts et mirent à mal le contre-espionnage, au point que Fury dut dissoudre le SHIELD.

Résurrection[modifier | modifier le code]

Privée de Strucker et face au SHIELD tout juste reformé, l’HYDRA perdit de sa puissance et Crâne Rouge se résolut à faire revivre Strucker, grâce au Death Spore. De retour, le Baron purgea l’HYDRA de ses membres les plus faibles et lança une attaque terroriste contre le SHIELD Central, tuant près de 1 500 jeunes recrues.

Toujours à l’insu de tous, il développa aussi de nouveaux projets scientifiques, comme Sathan, Guillotine et Lt. Romulus.

Il acheta une chaîne de télévision contrôlée par Wilson Fisk, qu’il manipula jusqu’à détruire son empire financier. Il renoua aussi avec La Main, et tua son propre fils Werner, le jugeant indigne en tant que successeur.

Les mois passèrent, et Fury découvrit bientôt que Strucker était revenu. Il le retrouva dans sa base en Islande, où le nazi exécuta Kate Neville, l’amante de Fury. Dans le combat qui suivit, Strucker eut la main tranchée et tomba d’une falaise, laissé pour mort. Mais il survécut et reprit sa déstabilisation politique souterraine, coopérant même pendant un temps avec le Baron Zemo.

Il se remaria avec une certaine Elsbeth, qui le quitta pour Gorgone, assassin de La Main, avant de trouver la mort, sacrifié pour le compte de l'Hydra, laissant ainsi sa place à Gorgone.

L'Invasion Secrète[modifier | modifier le code]

L'invasion orchestrée par les Skrulls affecta aussi l’HYDRA. Vers la fin du conflit, Strucker élimina quelques Skrulls déguisés en haut-gradés de l’organisation, puis fit sauter la base sous-marine Ichor, noyant près de 1 500 agents.

Pouvoirs et capacités[modifier | modifier le code]

  • Strucker est un officier militaire hautement entraîné. C’est un bon combattant, qui utilise des armes à feu ou des armes blanches.
  • Grâce à des sérums chimiques, il a pu conserver une bonne vigueur physique.
  • Un virus nommé Death Spore a été lié à son ADN. Si Strucker est tué, le virus s’échappe de son corps et tue toute personne à proximité.
  • On l’a déjà vu utiliser des armes hi-tech comme des gantelets électrifiés ou des exosquelettes légers augmentant la force du porteur.
  • Il possède de solides connaissances en espionnage et en stratégie militaire.

Apparitions dans d’autres médias[modifier | modifier le code]

Le Baron Strucker apparaît dans le téléfilm Nick Fury: Agent of S.H.I.E.L.D. de Rod Hardy (1998), où il est interprété par Scott Heindl. Dès 2010, il apparait dans 5 épisodes de la série d'animation Avengers : L'Équipe des super-héros.

Le personnage apparait également dans le jeu vidéo Captain America : Super Soldat sorti en 2011.

Dans l'univers cinématographique Marvel, il est interprété par Thomas Kretschmann. Il apparait d'abord en caméo dans une scène post-générique de Captain America : Le Soldat de l'hiver (2014). Il aura un rôle plus important dans Avengers: Age of Ultron (2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]