Nick Fury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fury (homonymie).
Nick Fury
Personnage de fiction apparaissant dans
Nick Fury

Alias Nicholas Joseph Fury (véritable identité), Nick Fury: Agent of SHIELD
Naissance New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité(s) Directeur du S.H.I.E.L.D
Sergent de l'armée
Espion
Pouvoirs Maitrise les techniques de combats, tireur d'élite, Tacticien hors-pair
Famille Jack Fury (père décédé)
Katherine Fury (mère décédée)
Jacob "Jake" Fury (Scorpio, frère)
Dawn Fury (sœur)
Mikel Fury (Scorpio, fils),
Affiliation S.H.I.E.L.D
Armée des États-Unis
CIA
Les Vengeurs

Créé par Stan Lee
Jack Kirby
Première apparition Sgt. Fury and his Howling Commandos # 1 (mai 1963)
Éditeur(s) Marvel Comics

Nicholas Joseph Fury est un personnage de fiction de Marvel Comics créé par Stan Lee et Jack Kirby. Nick Fury est apparu pour la première fois dans Sgt. Fury and his Howling Commandos #1 (mai 1963), où il incarne un chef de commando durant la Seconde Guerre mondiale. Parallèlement à ces aventures guerrières, un autre comics lui est, plus tard, en partie consacré. Il s'agit de Strange Tales qu'il partage avec le Docteur Strange à partir du numéro 135 (août 1965) et qui le montre, plusieurs années après la guerre, avec le grade de colonel, diriger le SHIELD, une agence ultra-secrète du gouvernement américain.

À l'origine, Fury est le chef d'un commando de la Seconde Guerre mondiale composé de Dum Dum Dugan et d'autres soldats. Il est borgne et porte un cache-œil sur l'œil gauche.

Le personnage fait de fréquentes apparitions dans les autres séries, faisant office de lien entre les super-héros et les gouvernements. Nick Fury a bu une potion qui ralentit son vieillissement.

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre Mondiale[modifier | modifier le code]

Nicholas Joseph Fury est né vers 1920 à New York, fils de Jack Fury, un pilote de combat engagé chez les Anglais pendant la Première Guerre mondiale. Il est l'ainé de la famille, il a un frère (Jacob, le futur Scorpio) et une sœur, Dawn. Pendant son adolescence, il pratiqua la boxe et le tir au sein du club de police de Hell's Kitchen.

Passionné d'aventures comme son ami Red Hargrove, il devint cascadeur aérien. Puis le duo s'engagea comme parachutistes, où il entraina les Commandos Britanniques du lieutenant Samuel "Happy Sam" Sawyer, qu'ils rejoignirent pour une mission aux Pays-Bas en 1940.

De retour aux États-Unis, Fury et Hargrove s'engagèrent dans l'armée et Fury atteignit le grade de sergent. Les deux soldats furent positionnés à Hawaï quand l'armée japonaise attaqua la base d'Oahu le 7 décembre 1941. Red fut tué dans l'attaque de Pearl Harbor.

Sawyer, alors capitaine, donna le commandement du First Attack Squad à Fury (une unité d'Army Rangers). Après des premières missions réussies en Angleterre, Winston Churchill leur donna le titre de commandos (les « commandos hurlants », Howling Commandos en VO). Fury tomba amoureux d'une infirmière, Pamela Hawley, qui fut tuée dans un bombardement à Londres, avant qu'il ne puisse l'épouser.

Il reçut un éclat dans l'œil gauche pendant un combat et perdit son œil. Il porte depuis un cache-œil noir.

Vers la fin de la Guerre, Fury fut blessé par une mine en France, et il fut soigné par Berthold Sternberg, qui l'utilisa comme cobaye pour la Formule Infinity.

Après la guerre[modifier | modifier le code]

De retour au pays, Nick Fury travailla pour l'OSS (l'ancêtre de la CIA). Il découvrit que la Formule retardait son vieillissement mais qu'il avait besoin de doses annuelles pour ne pas mourir. Le docteur Sternberg commença un long chantage de 30 ans, de paiement contre une injection.

À la création de la CIA, Fury devint un agent secret et obtint le grade de colonel en travaillant contre la Corée. Il forma le couple Parker (les futurs parents de Peter Parker) et devint l'agent de liaison des Quatre Fantastiques.

SHIELD[modifier | modifier le code]

Fury devint le second en commandement du SHIELD, agence travaillant contre les terroristes de l'HYDRA, menée à l'époque par son ennemi le Baron Strucker. Le SHIELD devint l'une des plus puissantes organisations de contre-espionnage du monde, liée aux Vengeurs, mais indépendante des gouvernements. C'est à cette période qu'il devint l'homme de l'ombre et l'agent secret connu de tous les super-héros officiels.

Des années plus tard, il découvrit que le SHIELD et l'HYDRA étaient tombées sous la coupe des Deltites, des LMD (Life Model Decoy, androïdes perfectionnés). Trahi, Fury disparut traqué par ses propres agents, certains même remplacés par les robots. Nick Fury réussit toutefois à vaincre la menace, mais la victoire le laissa si perturbé qu'il dissolut l'agence.

Fury rebâtit le SHIELD, veillant lui-même à ne laisser aucune brèche de sécurité. Il changea même la signification de l'acronyme : Strategic Hazard Intervention, Espionage and Logistics Directorate.

Quelque temps plus tard, Le Punisher, alors incarcéré, fut conditionné mentalement pour croire que Fury était responsable de la mort de sa famille. Le vigilante s'échappa et tua le colonel, qui fut enterré au cimetière national d'Arlington. Il s'avère en réalité que le Fury assassiné était un LMD.

Finalement, en dépit des efforts de Fury, la seconde incarnation du SHIELD se révéla aussi vulnérable que la première à la corruption et Fury devint méfiant et réservé vis-à-vis des opérations les plus inhumaines de l’agence. Fury perdit même brièvement le commandement du SHIELD, rétrogradé à un poste administratif.

Le Punisher fut recruté par Nick Fury pour une mission en Russie : récupérer une enfant qui était utilisée comme arme biologique ; le Punisher réussit sa mission, s’attirant les foudres du général russe Zakharov, alias l’Homme de Pierre et détruisant le virus mortel porté par l’enfant – exactement comme Fury l’avait escompté, comptant sur le fait que cet enfant lui rappellerait sa propre famille.

La guerre secrète[modifier | modifier le code]

Reprenant plus tard son poste de directeur du SHIELD (dans la saga Ennemi d'État de Mark Millar et John Romita Jr), il s'occupa de Wolverine qui avait subi un lavage de cerveau par La Main et l'HYDRA.

Un an avant, alors que le gouvernement américain lui refusait de l'aide, Fury engagea en secret quelques super-héros pour lancer une opération contre la Latvérie, abritant des terroristes anti-américains. Le château de Fatalis fut touché par les combats, et les héros eurent le cerveau lavé par le Colonel. La Latvérie contre-attaqua, et Fury fut publiquement chassé de son poste.

Recherché par toutes les polices, il disparut, utilisant parfois des LMD pour continuer ses missions, comme aider les Illuminati à exiler Hulk, ou sauver Jessica Drew, agent double de l'HYDRA.

Son successeur fut Maria Hill, puis Tony Stark, qui arrêta Spider-Woman, malgré les efforts de Fury pour la laver de tout soupçon.

Civil War[modifier | modifier le code]

Nick Fury resta discret pendant cette période troublée, mais il fournit un QG à Captain America et ses alliés.

Fury est le seul officier de 33° degré du SHIELD, ce qui signifie qu'il est le seul agent à connaître l'existence des 28 bases secrètes mondiales.

Une nouvelle équipe pour contrer l'Invasion Secrète[modifier | modifier le code]

Fury rencontra son amante Valentina De Fontaine, mais cette dernière tenta de lui soutirer des codes et de le tuer. Il la tua en premier, et la femme se transforma en Skrull. Ayant découvert que les Skrulls manigançaient quelque chose d'important, il sortit de sa « retraite » et forma une équipe en laquelle il pourrait avoir une confiance totale, les Secret Warriors. Il engagea aussi à l'insu de tous Spider-Woman pour servir de taupe dans les rangs de l'HYDRA et du SHIELD (cette dernière fut toutefois capturée et remplacée par la reine Skrull).

Son équipe participa à la guerre de Manhattan et sauva les cadets de l'Initiative et les Jeunes Vengeurs. Fury manipula aussi Deadpool pour qu'il infiltre les Skrulls et récupère des informations biologiques sur la race, ce qu'il fit. Mais le mercenaire fut intercepté par Norman Osborn, ce qui permit à ce dernier de devenir un héros national.

Pendant le Règne Sombre[modifier | modifier le code]

Lors d'une mission en solo, Fury s'allia avec Norman Osborn pour interroger Seth Waters, un employé du Trésor et du HAMMER. Ils découvrirent qu'il existait une organisation secrète, tirant les ficelles entre les gouvernements, le SHIELD et l'HYDRA : Leviathan.

Fury et ses Warriors aidèrent aussi Captain America revenu d'entre les morts à libérer Asgard du HAMMER.

Fury disparut de nouveau, laissant Steve Rogers assurer son poste de directeur de la sécurité nationale. Il revint aider les héros en sauvant la vie d'Oiseau Moqueur, blessée lors d'un assaut sur une ancienne base du HAMMER, puis celle de Bucky Barnes, blessé par Sin lors du crossover Fear Itself. Pour ce faire, il leur administra les dernières doses de la Formule Infinity en sa possession.

Battle scars[modifier | modifier le code]

On revit Fury dans une mini-série intitulée Battle scars. Il y retrouva son fils caché, Marcus Johnson, poursuivi par le Maître de corvée, Deadpool, et la Société du serpent. Élevé discrètement par sa mère, le jeune Ranger était la cible de Victor Uvarov (Orion). En effet, le sang de Johnson possédait les capacités de la Formule Infinity. Uvarov enleva les deux hommes et retrouva sa jeunesse mais fut finalement tué par Marcus.

On apprit à la fin de la série que le vrai prénom de Marcus était Nick. Il revendique le nom de son père et devient donc le nouveau "Nick Fury" ( noir et avec un bandeau, à l'image de Samuel L. Jackson, dans les films Marvel ou dans l'univers Ultimate Marvel)

Alliés[modifier | modifier le code]

Versions alternatives[modifier | modifier le code]

Ultimate[modifier | modifier le code]

Nick Fury est un soldat fidèle. Un jour, durant l'Opération : Tempête du désert, il est chargé d'escorter Wolverine. Durant cette opération ses hommes et lui tombèrent dans une embuscade et il y perdit un œil. Il fut sauvé par Wolverine. Quelque temps plus tard, les X-Men sont sous la domination de Wraith, qui exécute le directeur du SHIELD, le Général Ross. Wolverine quémande alors l'aide de Fury, qui tue Wraith, sauvant ainsi les X-Men. Il prit ensuite le poste de directeur du SHIELD. Afin de protéger le monde contre diverses menaces, il réunit les plus grands héros en une seule équipe : les Ultimates, qui comporte Captain America, Iron Man, Thor, Giant-Man, La Veuve Noire, La Guêpe, Œil-de-Faucon et plus tard Vif-Argent et la Sorcière Rouge. Fury devient le chef de cette équipe. Après quelques démêlés, Fury se retrouve projeté dans un univers parallèle.

À son retour, tout a changé. Les Ultimates sont dirigés par Carol Danvers, l'ancienne seconde de Fury. Le gouvernement décide alors de donner à Fury le contrôle d'une nouvelle équipe, les Vengeurs, comportant Blade, War Machine, Le Punisher et Œil-de-Faucon, qui officie dans les deux camps. Mais, après l'arrivée du frère de Tony Stark, Gregory Stark, tout dérape. Ce dernier contrôle tout le monde, créant alors une discorde qui aboutit à une bataille entre les Ultimates et les Vengeurs. Durant cette bataille, Spider-Man sera violemment touché en tentant de sauver Captain America d'une balle du Punisher. Fury, accusé de trahison, découvre alors que le véritable responsable est Gregory. Mais ce dernier crible de balles l'ancien directeur du SHIELD. Mais Fury avait prévu le coup, et s'était administré, ainsi qu'à son équipe, le Sérum Hulk. Les Vengeurs se mettent alors à combattre Gregory, qui expédie tout le monde, à part Fury, sur New York. Gregory a un plan : il veut créer des super-héros et ainsi fomenter des révolutions à travers le monde.

Adaptations à d'autres médias[modifier | modifier le code]

  • Samuel L. Jackson tient le rôle de Nick Fury dans le film Iron Man, au cours d'une scène située après le générique de fin. Le personnage est inspiré de la version Ultimate (les dessinateurs voulaient que ce soit Samuel L. Jackson)[1]. L'acteur joue le même rôle dans Iron Man 2, ainsi que dans tous les autres films de la franchise Marvel, à savoir Thor, Captain America: First Avenger, Avengers et leurs suites ainsi que dans Marvel Agent's of S.H.I.E.L.D .

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Iron Man (2008) sur l’Internet Movie Database
  2. Marvel Updates Its Film Slate