Kick-Ass (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Kick-Ass
Kick-Ass
Comic
Scénario Mark Millar
Dessin John Romita Jr
Couleurs Dean V. White
Encrage Tom Palmer
Lettrage Ramone
Genre(s) super-héros

Personnages principaux Kick-Ass
Hit-Girl
Big Daddy
Red Mist
Lieu de l’action États-Unis
Époque de l’action XXIe siècle

Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue originale anglais
Titre original Kick-Ass
Éditeur Marvel Comics
Collection Icon Comics
Première publication [1]
Format 26 x 17 cm

Adaptations Kick-Ass, le film

Kick-Ass est une série de comics de super-héros créée par le scénariste Mark Millar et le dessinateur John Romita Jr, mise en couleurs par Dean V. White. Elle est publiée depuis [1] aux États-Unis par Marvel Comics sous le label Icon, qui permet aux auteurs de rester propriétaires de leurs personnages. L'expression "to kick ass" (botter le cul) est un terme argotique pouvant être traduit selon le contexte par "casser la figure", ou "accomplir quelque chose d'extraordinaire".

Un premier recueil est paru en France à l’occasion de la sortie de l’adaptation au cinéma par Matthew Vaughn en  ; reprenant quatre épisodes de la version américaine traduits par Alex Nikolavitch, il est publié le par Panini Comics. Le tome 2 a été publié en France le . Le tome 3 sorti au U.S.A en janvier et février 2014, devrait sortir courant 2015 en France. Celui-ci sera la conclusion finale de l'histoire selon John Romita JR.[2]

L'adaptation cinématographique de la bande dessinée a été mise en chantier alors même que la série n'était pas encore intégralement parue. L'épisode 8, qui conclut le récit, est paru aux États-Unis quelques semaines avant la sortie du film.

Genèse de la série[modifier | modifier le code]

Le scénariste Mark Millar a qualifié le postulat de départ de la série de « très autobiographique ». A l'âge de quinze ans, lui et l'un de ses camarades fantasmaient sur le fait de devenir des super-héros, et s'étaient imaginés des personnages et des costumes. La série a été initialement conçue comme une description de ce qui aurait pu leur arriver s'ils n'avaient pas renoncé à leur idée[3].

Description[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dave Lizewski est un geek de seize ans qui se gave de comics à longueur de journées avec ses potes. Cette passion déteint sur lui au point qu’il se décide un jour à devenir un vrai super-héros en achetant sur eBay une combinaison de plongée destinée à lui servir de costume et en s’équipant de deux matraques ; toutefois il ne possède ni pouvoirs ni aptitudes physiques particulières. Sa première action de super-héros est un désastre : tabassé par deux délinquants, poignardé puis renversé par une voiture, il passe très près de la mort et devra subir plusieurs mois de rééducation. Malgré ce cuisant échec, il sort quand même de nouveau combattre le crime une fois remis sur pied. Il finit par sauver la vie d’un homme devant les yeux de plusieurs passants et sa popularité s’accroit une fois ses exploits diffusés sur YouTube. Il adopte le pseudonyme de Kick-Ass, avant d’être très vite rejoint par d'autres super-héros dont une enfant de dix ans surentraînée, Hit-Girl, et son père Big Daddy, ancien flic cherchant sa vengeance. Tous ces super-héros du quotidien vont se retrouver plongés dans une affaire contre le grand patron de la pègre…

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Dave Lizewski, alias Kick-Ass : un adolescent américain moyen, d’un niveau intellectuel ordinaire, qui se met en tête de devenir un "super-héros" sans avoir ni super-pouvoirs ni entraînement particulier. Il vit avec son père travaillant la nuit. Sa mère est morte d'une rupture d'anévrisme quand il avait quatorze ans.
  • Mindy MacReady, alias Hit Girl : fillette âgée de "10 ans et 1/4", elle a été entraînée depuis son plus jeune âge par son père pour combattre le crime. Incroyablement douée pour les arts martiaux, maîtrisant les armes blanches et les armes à feu, elle est, au contraire de "Kick-Ass", une "super-héroïne" très efficace, qui tue les malfaiteurs sans hésiter. Le dessinateur John Romita Jr l'a comparée aux jeunes athlètes entraînés pour la compétition depuis leur plus tendre enfance[4].
  • Damon MacReady, alias Big Daddy : père de Hit-Girl, il se présente comme un ex-policier incorruptible qui combat le crime pour venger son épouse tuée par la pègre. Le personnage réserve néanmoins une surprise en ce qui concerne ses véritables motivations : cet élément du scénario ne figure pas dans l'adaptation filmée. Mark Millar considère que la révélation concernant le personnage aurait nui à la structure du film[3].
  • Chris Genovese, alias Red Mist : apparaît comme un super-héros inspiré par Kick-Ass.
  • Katie Deauxma : une élève de la classe de Dave Lizewski, dont ce dernier est secrètement amoureux. Violée par Chris Genovese, alias Red Mist, et sa bande, elle finit à l'hôpital.
  • James Lizewski : Père de Dave, il s’inquiète beaucoup pour son fils qui revient toujours a la maison avec des blessures. Il sera assassiné par des hommes payés par Red Mist

Clins d’œil[modifier | modifier le code]

Le dialogue du comics comporte de nombreuses références à des séries existantes. Apprenant l'origine de Big Daddy, Dave le compare à Frank Castle, alias Le Punisher. Allant à l'affrontement avec les gangsters, Hit-Girl s'écrie "Ca va chauffer, putain !" - dans la version originale en anglais, "It's fucking clobberin' time!" - (variante du cri de guerre "It's clobberin' time" poussé par la Chose dans les Quatre Fantastiques, traduit par les Éditions Lug en "Ca va chauffer !"). L'affrontement final entre Kick-Ass et son adversaire est comparé par ce dernier au face-à-face entre Peter Parker et Harry Osborn.

Plusieurs personnages comme Kick-Ass et Red Mist sont présentés comme des geeks passionnés de comics.

Postérité[modifier | modifier le code]

Adaptation[modifier | modifier le code]

Le scénario du film homonyme de Matthew Vaughn a été écrit en [5]. Sorti en France en , il met en scène Aaron Johnson dans le rôle de Dave Lizewski alias Kick-Ass et Nicolas Cage dans celui de Damon Macready/Big Daddy, en compagnie de Chloë Moretz (sa fille de onze ans Mindy Macready/Hit Girl) et de Lyndsy Fonseca (Katie Deauxma). Bien qu'ayant remporté un succès honorable auprès du public, cette adaptation est souvent critiquée par les fans, qui lui reprochent son côté "hollywoodien"[évasif]. Le comic book original est, en effet, plus sombre que son adaptation sur grand écran. Le projet d'un film Kick-Ass 3 est toujours envisagé et devrait lui aussi conclure l'histoire.

Publication[modifier | modifier le code]

Version américaine[modifier | modifier le code]

  1. The Greatest Superhero Book of all the time is finally here!, [1]
  2. Sickening Violence: just the way you like it!, [1]
  3. They started it!, [1]
  4. Procession Proof!, [1]
  5. The Hotest Comic Book in the World ever!, [1]
  6. The Secret Origin of Big Daddy and Hit-Girl!, [1]
  7. Ass Kicked!,
  8. When Titans Pimp-Slap!,

Version française[modifier | modifier le code]

Un premier album est édité en France le par Panini Comics à l’occasion de la sortie au cinéma de Kick-Ass de Matthew Vaughn en . Le second et dernier album de la première série est sortie le , paru toujours chez Panini Comics. Cet album est nommé "Brume rouge"[6]. Une édition intégrale rassemblant les deux tomes est parue le

Le tome 1 de la seconde partie de l'histoire est sorti le chez Panini Comics et s'intitule "Restez groupés !"[7].

  • Kick-Ass 3 (édition intégrale), 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]