Film de super-héros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un film de super-héros est un film présentant des caractéristiques des films d'action, de science-fiction ou de fantasy et mettant en scène les actions d'un ou plusieurs super-héros, individus qui possèdent des pouvoirs surhumains et s'en servent pour protéger la population. Ces films sont généralement orientés vers l'action et ont souvent en commun la présentation de l'origine des pouvoirs des super-héros ainsi que l'apparition d'un ou plusieurs super-vilains. La plupart des films de super-héros sont basés sur des comics, Marvel, DC et Dark Horse en étant les éditeurs les plus connus. D'autres, tels que Darkman, Les Indestructibles, Incassable, Hancock, Chronicle et Megamind sont des scénarios originaux.

Historique[modifier | modifier le code]

Peu après l'apparition des super-héros dans les comics, leurs aventures sont adaptées au cinéma sous formes de serial visant un jeune public, le premier étant Adventures of Captain Marvel en 1941. Des serial sur Batman (1943), The Phantom (1943), Captain America (1944) et Superman (1948) suivent par la suite. Dans les années 1950 et 1960, le déclin des serial et l'instauration du Comics Code Authority met provisoirement fin au genre, à l'exception de la série télévisée Les Aventures de Superman, du film Batman (1966), directement inspiré de la série télévisée éponyme[1], de Danger : Diabolik ! (1968), de Mario Bava, basé sur le super-vilain italien Diabolik, et de la satire française Mister Freedom (1969).

En 1978, Superman, de Richard Donner, est le premier film moderne de super-héros et marque le renouveau du genre en étant un immense succès commercial[2]. Il connaît plusieurs suites dans les années 1980 : Superman 2 (1980), Superman 3 (1983) et Superman 4 (1987) mais celles-ci ont de moins en moins de succès. Supergirl (1984) et Punisher (1989) sont des échecs, mais Batman, de Tim Burton, connaît un immense succès[2].

Dans les années 1990, les productions s'accélèrent. Les Tortues ninja (Teenage Mutant Ninja Turtles, 1990) et ses deux suites, Darkman (1990), The Rocketeer (1991), The Shadow (1994), Power Rangers, le film (1995) et sa suite, Le Fantôme du Bengale (1996) connaissent des fortunes diverses, alors que Captain America (1990) et Les Quatre Fantastiques ne sortent même pas dans les salles [3]. La série des Batman, Batman : Le Défi (1992), Batman Forever (1995), et Batman et Robin (1997), continue pour sa part à connaître le succès commercial. The Crow (1994), d'Alex Proyas, présente la caractéristique d'être beaucoup plus sombre et violent que les autres films de super-héros de cette époque, qui visent un jeune public. Le succès de The Crow ouvre la voie pour Spawn (1997) et Blade (1998), films plus orientés sur l'action et dont les héros sont plus sombres[4].

Mais c'est pendant les années 2000 que les films de super-héros prennent véritablement leur essor, plusieurs films basés sur l'univers Marvel se révélant être très profitables. La domination des films Marvel commence avec X-Men (2000), de Bryan Singer, et se confirme avec l'immense succès rencontré par Spider-Man (2002), de Sam Raimi[5]. Blade 2 (2002), X-Men 2 (2003), Daredevil (2003), Spider-Man 2 (2004), Hulk (2004), Blade: Trinity (2004), The Punisher (2004), Les Quatre Fantastiques (2005), Elektra (2005), X-Men : L'Affrontement final (2006), Spider-Man 3 (2007), Les Quatre Fantastiques et le Surfer d'argent (2007), Ghost Rider (2007), Iron Man (2008), L'Incroyable Hulk (2008), Punisher : Zone de guerre (2008), et X-Men Origins: Wolverine (2009) sont tous basés sur l'univers Marvel et remportent tous un succès commercial plus ou moins important (à l'exception d'Elektra et de Punisher: War Zone qui sont des échecs).

Mais c'est un film basé sur l'univers DC Comics, The Dark Knight : Le Chevalier noir (2008), de Christopher Nolan, qui remporte le plus grand triomphe, aussi bien au niveau commercial (il est, en 2011, le film de super-héros à avoir rapporté le plus de recettes) que critique et à travers ses nombreuses récompenses (dont deux Oscars). The Dark Knight est la suite de Batman Begins (2005), également de Nolan. Superman Returns (2006), de Bryan Singer, rencontre lui un succès mitigé au box-office (dû à un développement coûteux et extrêmement long), Watchmen (2009) est également un demi-échec et Catwoman (2004) est lui un ratage aussi bien financier qu'artistique.

Hellboy (2004) et Hellboy 2 (2008), tous deux de Guillermo del Toro, sont quant à eux basés sur l'univers de Dark Horse Comics. Incassable (2000) de M. Night Shyamalan et Hancock (2008) sont des tentatives hors franchise. Les films de super-héros se déclinent également désormais sous forme de films d'animation, avec Les Indestructibles (2004) et Megamind (2010) notamment, alors que Ma super ex (2006) est un mélange entre film de super-héros et comédie romantique. Les films de super-héros sont également parodiés, comme dans Mystery Men (1999), The Specials (2000) et Super Héros Movie (2008).

Les films de super-héros continuent à sortir à un rythme encore plus soutenu pendant les années 2010. Kick-Ass (2010), Iron Man 2 (2010), Thor (2011), X-Men : Le Commencement (2011), Green Lantern (2011), Captain America: First Avenger (2011), Avengers (2012), The Dark Knight Rises (2012), The Amazing Spider-Man (2012), Ghost Rider 2 : L'Esprit de vengeance (2012), Man of Steel (2013), Wolverine, le combat de l'immortel (2013), Thor 2 (2013), Captain America : Le Soldat de l'hiver (2014), The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros (2014), X-Men: Days of Future Past (2014), Les Gardiens de la Galaxie (2014)", Avengers: Age of Ultron (2015), Les Quatre Fantastiques Reborn (2015), Ant-Man (2015) et Batman v Superman: Dawn of Justice (2016) sont ainsi déjà sortis ou en cours de production. En 2012, Avengers de Joss Whedon entre dans le cercle très fermé des films ayant rapporté plus d'un milliard de dollars de recettes au box-office et détrône The Dark Knight en tant que plus grand succès commercial au cinéma pour un film de super-héros.

Box-office mondial des films de super-héros[modifier | modifier le code]

Cette liste présente les films de super-héros ayant rapporté le plus de recettes au box-office mondial et se base sur les informations données par le site Box Office Mojo (dernière mise à jour le 6 juillet 2014).

Classement Titre Budget Réalisateur Année Recettes
1 Avengers 220 000 000 $ Joss Whedon 2012 1 518 594 910 $
2 Iron Man 3 200 000 000 $ Shane Black 2013 1 215 439 994 $
3 The Dark Knight Rises 250 000 000 $ Christopher Nolan 2012 1 084 439 099 $
4 The Dark Knight : Le Chevalier noir 185 000 000 $ Christopher Nolan 2008 1 004 558 444 $
5 Spider-Man 3 258 000 000 $ Sam Raimi 2007 890 871 626 $
6 Spider-Man 139 000 000 $ Sam Raimi 2002 821 708 551 $
7 Spider-Man 2 200 000 000 $ Sam Raimi 2004 783 766 341 $
8 The Amazing Spider-Man 230 000 000 $ Marc Webb 2012 752 216 557 $
9 X-Men: Days of Future Past 200 000 000 $ Bryan Singer 2014 724 698 000 $
10 Captain America : Le Soldat de l'hiver 170 000 000 $ Anthony et Joe Russo 2014 711 846 000 $
11 The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros 230 000 000 $[6] Marc Webb 2014 704 164 652 $
12 Man of Steel 225 000 000 $ Zack Snyder 2013 668 045 518 $
13 Thor : Le Monde des ténèbres 170 000 000 $ Alan Taylor 2013 644 783 140 $
14 Les Indestructibles 92 000 000 $ Brad Bird 2004 631 442 092 $
15 Hancock 150 000 000 $ Peter Berg 2008 624 386 746 $
16 Iron Man 2 200 000 000 $ Jon Favreau 2010 623 933 331 $
17 Iron Man 140 000 000 $ Jon Favreau 2008 585 174 222 $
18 X-Men : L'Affrontement final 210 000 000 $ Brett Ratner 2006 459 359 555 $
19 Thor 150 000 000 $ Kenneth Branagh 2011 449 326 618 $
20 Wolverine, le combat de l'immortel 120 000 000 $ James Mangold 2013 414 828 246 $
21 Batman 35 000 000 $ Tim Burton 1989 411 384 924 $
22 X-Men 2 110 000 000 $ Bryan Singer 2003 407 711 549 $
23 Superman Returns 270 000 000 $ Bryan Singer 2006 391 081 192 $
24 Batman Begins 150 000 000 $ Christopher Nolan 2005 374 218 673 $
25 X-Men Origins: Wolverine 150 000 000 $ Gavin Hood 2009 373 062 864 $
26 Captain America: First Avenger 140 000 000 $ Joe Johnston 2011 370 569 774 $
27 X-Men : Le Commencement 160 000 000 $ Matthew Vaughn 2011 353 624 124 $
28 Batman Forever 100 000 000 $ Joel Schumacher 1995 336 529 144 $
29 Les Quatre Fantastiques 100 000 000 $ Tim Story 2005 330 579 719 $
30 Megamind 130 000 000 $ Tom McGrath 2010 321 885 765 $
31 Superman 55 000 000 $ Richard Donner 1978 300 218 018 $
32 X-Men 75 000 000 $ Bryan Singer 2000 296 339 527 $
33 Les Quatre Fantastiques et le Surfer d'argent 130 000 000 $ Tim Story 2007 289 047 763 $
34 Batman : Le Défi 80 000 000 $ Tim Burton 1992 266 822 354 $
35 L'Incroyable Hulk 150 000 000 $ Louis Leterrier 2008 263 427 551 $
36 Incassable 75 000 000 $ M. Night Shyamalan 2000 248 118 121 $
37 Hulk 137 000 000 $ Ang Lee 2003 245 360 480 $
38 Batman et Robin 125 000 000 $ Joel Schumacher 1997 238 207 122 $
39 Superman 2 54 000 000 $ Richard Lester 1981 236 000 000 $ [7]
40 Ghost Rider 110 000 000 $ Mark Steven Johnson 2007 228 738 393 $
41 Green Lantern 200 000 000 $ Martin Campbell 2011 219 851 172 $

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) collectif, The Scarecrow Video Movie Guide, Sasquatch Books,‎ 2004 (ISBN 1570614156), p. 536
  2. a et b (Lichtenfeld 2007, p. 286)
  3. (Lichtenfeld 2007, p. 287)
  4. (Lichtenfeld 2007, p. 289)
  5. (Lichtenfeld 2007, p. 293)
  6. The amazing spider-man 2 : second meilleur démarrage sur Mcetv.fr, consulté le 8 mai 2014.
  7. Estimation suivant ces entrées France et celle de Superman (1978) ainsi que les totaux de ces deux films disponibles sur Box Office Mojo.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Eric Lichtenfeld, Action Speaks Louder : Violence, Spectacle, and the American Action, Wesleyan University Press,‎ 2007 (ISBN 0819568015)