Iron Man 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Iron Man 2 (jeu vidéo).

Iron Man 2

Description de l'image  Iron-man-2-logo.jpg.
Réalisation Jon Favreau
Scénario Justin Theroux
Acteurs principaux
Sociétés de production Marvel Studios
Paramount Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Super-héros
Sortie 2010
Durée 125 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Iron Man 2 est un film américain réalisé par Jon Favreau, sorti en 2010. Il est la suite de Iron Man du même réalisateur, et est sorti le en France et en Belgique, le 30 avril au Royaume-Uni, et le au Canada et aux États-Unis.

La bande originale du film, commercialisée sur CD, est composée de quinze anciens titres d’AC/DC.

Résumé du film[modifier | modifier le code]

Le monde sait désormais qu’Iron Man est Tony Stark, milliardaire à la tête des entreprises Stark Industries. Cependant, ce qu'il ne sait pas, c’est que le héros invincible dans son armure or et rouge est aujourd’hui malade et sur le point de mourir. Son générateur au palladium en est la cause : il infiltre son tissu organique et distille un poison dans son corps. Au vu de son pronostic vital, Tony se jette à corps perdu dans les joies de l’alcool et de la chair.

Dans le même temps, en Russie, Anton Vanko (Yevgeni Lazarev), ancien partenaire de Howard Stark, vient de mourir. Son fils Ivan décide alors de se venger des Stark et jure de faire tomber Tony aussi bas que sa propre famille est tombée. En effet, Vanko père était un associé de Stark père durant la guerre froide et, ensemble, ils inventèrent le réacteur arc qui occupe actuellement le torse de Tony Stark. Grâce aux conseils et aux plans légués par son père, Ivan Vanko construit à son tour un réacteur miniature relié à des fouets qui sont ainsi électrifiés. Ivan Vanko, devenu Whiplash, décide alors d’attaquer Tony Stark lors du Grand prix historique de Monaco. Tony Stark, connaissant l’imminence de sa mort, décide de léguer son entreprise et en donne la direction à son ex-secrétaire Virginia « Pepper » Potts. Alors qu’il va signer les contrats de succession, Tony Stark rencontre Natalie Rushman alias Veuve Noire, agent au service du SHIELD. Subjugué par son charme, il lui demande de devenir sa nouvelle secrétaire et celle-ci accepte.

Lors du Grand prix historique de Monaco, Tony Stark, plus intrépide que jamais, congédie le pilote de son écurie de course et prend sa place. C’est à ce moment que Whiplash entre sur la piste et découpe littéralement en pièce les voitures grâce à ses fouets. Par chance, Tony s’en sort indemne et Pepper Potts réussit in extremis à lui lancer son attaché-case contenant la nouvelle armure portable qu’il vient de créer. Iron Man remporte ce combat avec quelques difficultés et Whiplash, arrêté par la police, est presque aussitôt libéré par le concurrent de Stark : Justin Hammer, magnat du crime et fournisseur d'équipement de l’armée américaine. Celui-ci demande à Whiplash de perfectionner ses armures à l’image d’Iron Man et un contrat officieux se conclut alors entre les deux hommes.

De son côté, Tony Stark va célébrer son anniversaire et, comme il semble que ce doive être le dernier, il se livre à une débauche des plus importantes, totalement saoul et utilisant son armure pour divertir ses invités. C’est à ce moment que, déçu par le comportement de son ami et le jugeant indigne de cette arme, le lieutenant-colonel James « Rhodey » Rhodes s’empare de l’armure MK II (prototype de l’armure d’Iron Man). Après un combat épique entre les deux hommes ainsi armurés dans la maison Stark, il l'emporte dans une base de l’armée américaine où Justin Hammer est convoqué dans le but de la doter d’un arsenal offensif supplémentaire. Sont ainsi greffés au MK II, entre autres, deux mitrailleuses aux poings et un M134 sur l'épaule ; à l’insu de l’armée, Hammer met à niveau également le système logiciel de l’armure.

Pendant ce temps, Whiplash a réussi à construire des drones de combats et a augmenté la puissance de ses fouets.

Tony Stark, délaissé par ses amis et sur le point de mourir, est contacté par le directeur du SHIELD, Nick Fury. Lors de cette rencontre, Fury lui confie que le réacteur arc n’est qu’un prototype que Howard Stark n’a pas terminé, et qu’il incombe à Tony de parachever l’œuvre de son père. Grâce aux plans de ce dernier, il conçoit un nouveau générateur.

Whiplash le contacte alors par téléphone et menace de faire subir à ses proches ce que son père et lui ont subi durant 40 ans. Stark équipe en urgence son armure avec le nouveau générateur et, sans test préalable, se rend à la Stark Expo où Justin Hammer présente ses nouveaux drones et où Whiplash risque probablement de frapper. En effet, au cours de cette présentation, Ivan Vanko active à distance les drones de combats et les envoie, avec War Machine qu’il contrôle désormais, combattre Iron Man. S’ensuit alors un combat entre Iron Man, les drones de Hammer et War Machine.

Alors qu’Iron Man est sur le point d’affronter War Machine, la Veuve Noire réussit à entrer chez Hammer Industries et à désactiver les commandes à distance, rendant Rhodey maitre de son armure.

C’est à ce moment que Whiplash apparait, enfermé également dans une armure, il combat le super-héros et son acolyte.

Whiplash est finalement vaincu par les deux héros et Tony est sauvé, son nouveau générateur n'empoisonnant plus son sang. Suite à cela, Tony est de nouveau convoqué par Nick Fury qui lui avoue n’être plus certain que le projet Initiative Vengeurs le concerne. Il s’appuie sur un rapport écrit par la Veuve Noire décrivant le playboy milliardaire comme instable. Cependant, Fury lui apprend qu'il voudrait faire de lui un consultant du SHIELD. Plus tard, à Washington DC Tony et Rhodey sont décorés par le sénateur Stern.

Après le générique, une dernière scène présente une voiture roulant dans le désert du Nouveau-Mexique. L'agent Coulson se dirige vers l’emplacement d’un cratère, sort son téléphone portable et prévient qu'ils « l’ont trouvé ». La caméra dévoile alors Mjölnir, le marteau de Thor, émergeant du sol. Cette scène constitue un prélude au futur film Thor.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Jon Favreau, réalisateur du film.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Don Cheadle remplace ici Terrence Howard dans le rôle de James Rhodes, alias War Machine. Terrence Howard devait initialement reprendre son rôle dans Iron Man 2 mais cela a été compromis par plusieurs désaccords entre l'acteur et la production. Les deux acteurs ont déjà joué ensemble dans Collision en 2004. Le 26 mars 2010, Robert Downey Jr. déclare que Iron Man 3 est déjà en préparation pour 2012[9]. Le 7 avril 2010, Paramount annonce que le film Iron Man 2, coproduit par Marvel Studios, désormais une filiale de Disney, aura sa première américaine le au El Capitan Theatre de Hollywood, salle détenue par Disney[10].

Durant le film, plusieurs références aux Vengeurs sont faites[11] : lorsque Tony Stark ouvre la malle contenant les affaires de son père Howard Stark, le spectateur peut y voir un schéma du cube cosmique, ainsi qu'un comics : Captain America Comics n°1 publié en mars 1941. Pareillement, on peut voir Tony Stark caler son accélérateur de particules avec une ébauche du bouclier de Captain America qu'Howard inventa pendant la Seconde Guerre mondiale. À la fin du film, Tony regarde un dossier « Avengers » sur le bureau de Nick Fury. Au même moment, un reportage sur l'affrontement entre l'armée et Hulk à l'université de Culver est diffusé, ce reportage est tout droit tiré de L’Incroyable Hulk. Puis, à la toute fin du générique, on peut apercevoir le marteau de Thor le lendemain de son arrivée sur Terre. L'agent Coulson dut prendre congé de Tony Stark (au moment où celui-ci fabriquait son accélérateur de particules) pour être envoyé au Nouveau-Mexique et récupérer le marteau de Thor.

Alors que le premier film possédait un doublage réalisé en France même pour la version québécoise, celui d’Iron Man 2 fut réalisé au Canada[12].

Scénario[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

La scène de course se déroule à Monaco.

Le 2 juillet 2013, Disney rachète les droits sur 4 films Marvel produits par Paramount Pictures entre 2008 et 2011 : Iron Man et Iron Man 2, Thor et Captain America[13].

Bande originale[modifier | modifier le code]

John Debney[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Iron Man 2 (bande originale).

La bande originale du film a été composée par John Debney en 2010, sous le titre Iron Man 2: Original Motion Picture Score[14].

AC/DC[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Iron Man 2 (bande son).

La bande son d'Iron Man 2 est une compilation du groupe de hard rock AC/DC, sortie en avril 2010, comprenant les titres du groupe utilisés pour le film[15].

Accueil[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

Il a reçu un accueil critique assez bon, recueillant 73 % de critiques positives, avec une note moyenne de 6,5/10 et sur la base de 275 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[16]. Sur Metacritic, il obtient un score de 57/100 sur la base de 40 critiques collectées[17].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays Box-office
Box-office Monde Monde 623 933 331 $
Box-office International 311 500 000 $
Box-office Drapeau des États-Unis États-Unis 312 433 331 $
Box-office Drapeau de la France France 2 575 265 entrées (19 792 160 $)
  • Budget du film : 150 000 000 $

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]