Green Lantern (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Green Lantern (homonymie).

Green Lantern

Titre original Green Lantern
Réalisation Martin Campbell
Scénario Greg Berlanti
Michael Goldenberg
Michael Green
Marc Guggenheim
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros.
De Line Pictures
DC Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Super-héros
Sortie 2011
Durée 114 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Green Lantern est un film de super-héros américain réalisé par Martin Campbell sur le scénario de Greg Berlanti, Michael Goldenberg, Michael Green et Marc Guggenheim d'après les personnages créés par Bill Finger et Martin Nodell, mettant en scène Ryan Reynolds dans le rôle-titre, Blake Lively, Peter Sarsgaard, Mark Strong et Tim Robbins. Produit et distribué par Warner Bros., ce film est sorti en 2011 aux États-Unis et au Canada.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Il y a des milliards d'années, une espèce extraterrestre immortelle, les Gardiens de l'Univers, a décidé d'utiliser la force verte de la volonté pour créer un corps armé, les Green Lantern, qui contrôle l'équilibre des 3600 secteurs que compte l'univers. Le gardien du secteur 2814, Abin Sur, s'est distingué en ayant emprisonné l'entité maléfique alimentée par la peur, Parallax, dans le Secteur Perdu, sur la planète Ryut. De nos jours, Parallax est accidentellement libéré, et en six mois, il détruit deux planètes et tue deux Green Lanterns avant de retrouver Abin Sur et de le blesser mortellement. Abin Sur est contraint de fuir pour la planète la plus proche et y chercher un successeur grâce à son anneau ; il rejoint ainsi la Terre.

Hal Jordan est un pilote de chasse émérite et casse-cou travaillant pour la société privée Ferris, et qui vient de faire échouer un contrat avec l'Armée. Très critiqué et qualifié d'irresponsable, c'est pourtant lui que choisit l'anneau. Il met du temps à comprendre et maîtriser les pouvoirs qui viennent de lui être confiés. C'est quand il les utilise malgré lui dans une bagarre de rue que l'anneau le transporte jusqu'à la planète Oa, où il découvre sa nouvelle mission avec Tomar-Re et Kilowog, mais Sinestro ne croit pas en lui, déçu de voir un humain (espèce qu'il considère comme jeune et prétentieuse) prendre la relève de son ami. Réalisant sa faiblesse et sa peur, Hal choisit toutefois de conserver l'anneau, mais il retourne sur Terre et abandonne le combat des Green Lantern.

Pendant ce temps, sur Terre, le professeur Hector Hammond est appelé en secret pour autopsier le corps d'Abin Sur, mais au cours de l'opération, il est contaminé par un morceau du corps de Parallax. Il développe grâce à elle des pouvoirs télépathiques et télékinétiques au prix de déformations physiques et de sa santé mentale, qui vole en éclats quand il découvre qu'il doit cette autopsie à l'intervention de son père, le sénateur Robert Hammond. Il décide donc d'utiliser ses pouvoirs lors d'une soirée organisée pour saboter l'hélicoptère de son père et le tuer, mais il est alors contré par Hal, qui apparait pour la première fois dans le costume de Green Lantern aux yeux du monde et de son amie d'enfance, Carol Ferris. Cette dernière le reconnait rapidement sous son masque.

Hector Hammond est capturé par son père pour être soigné, mais il se libère rapidement et tue le sénateur. Hal ré-enfile le costume de Green Lantern et affronte Hammond, sans succès ; ils réalisent peu après que Parallax est en route pour la Terre. Hal retourne alors sur Oa pour demander l'aide des Gardiens, mais il ignore la vérité que Sinestro vient d'apprendre : Parallax était autrefois un Gardien de l'Univers, qui a choisi d'utiliser la force jaune de la peur mais a succombé à son influence. Hal demande donc à Sinestro de ne pas utiliser l'anneau jaune qu'on vient de lui forger et de rejoindre son combat. Cependant, pour les Gardiens, sacrifier la Terre est moins risqué pour l'univers. Hal doit donc faire face à Hammond et Parallax seul sur Terre. Il parvient à sauver Carol de Hammond qui menaçait de lui donner une part de son énergie jaune; pour l'en empêcher, Hal fait mine de lui offrir son anneau. Or, seul celui qui a été choisi par l'anneau peut l'utiliser ; Parallax voit le désir de Hammond de vouloir récupérer l'anneau comme une trahison et le tue. De nouveau Green Lantern, Hal attire Parallax loin de la Terre pour le rapprocher du Soleil. Parallax est devenu tellement grand qu'il ne peut résister à la force d'attraction exercée par l'étoile et meurt détruit par sa chaleur. Ce combat vaut à Hal la reconnaissance et la considération de tous les Green Lantern.

Plus tard, en cachette, Sinestro abandonne son anneau vert pour enfiler l'anneau jaune, devenant un Green Lantern renégat.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Source : IMDb[2]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légendes : Version française (V. F.) sur RS Doublage[3] et Version québécoise (V. Q.) sur Doublage.qc.ca[4]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Green Lantern - Original Motion Picture Soundtrack est une bande originale du film entièrement composée par James Newton Howard, ayant également travaillé pour d'autres films de Warner Bros / DC Comics Batman Begins et The Dark Knight : Le Chevalier noir avec Hans Zimmer. Éditée par Watertower Music, elle sort le 14 juin 2011[5] aux États-Unis.

Green Lantern - Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale par James Newton Howard
Sortie 14 juin 2011
Durée 52:47
Genre Musique de film
Format Audio CD
Label Watertower Music
No Titre Durée
1. Prologue/Parallax Unbound 3:09
2. Abin Sur Attacked 1:08
3. Carol Scolds Hal 1:21
4. Drone Dogfight 3:15
5. Did Adam Put You Up to This? 2:25
6. The Ring Chooses Hal 2:34
7. Genesis of Good and Evil 2:35
8. The Induction Process 3:05
9. Welcome to Oa 1:42
10. We're Going to Fly Now 1:53
11. You Reek of Fear 2:13
12. The Origin of Parallax 3:25
13. Run 5:30
14. You Have to Be Chosen 7:29
15. Hector's Analysis 1:06
16. Hal Battles Parallax 7:19
17. The Corps 2:19
18. Green Lantern Oath (feat. Ryan Reynolds) 0:19
52:47

Chansons[modifier | modifier le code]

Ayant connu le succès avec leur célébration de chansons et de styles classiques du rhythm and blues de La Nouvelle-Orléans qui a rendu hommage aux chanteurs du rhythm and blues d'un demi-siècle, le groupe Joint's Jumpin' signe un accord avec Warner Bros. pour l'utilisation de leur nom dans le film Green Lantern, où il interprète également les chansons Lawdy Miss Clawdy et Barefootin' écrites et produites par Jay Weigel, toutefois arrangées par Lawrence Sieberth[6]. Quant à She Knows It, elle est coécrite avec Lawrence Sieberth[7].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Scream Awards 2010[8]
  • Film le plus attendu (Most Anticipated Movie)

Box-office[modifier | modifier le code]

Le 19 juin 2011, le box-office américain dévoile Green Lantern en première place avec 53 174 303 de dollars de recettes en un week-end, au-dessus de Super 8 de J. J. Abrams récoltant 21 472 020 de dollars de recettes et un cumul de 73 002 809 de dollars en dix jours[9]. Par rapport à Thor (avec ses 65 723 338 de dollars) et X-Men : Le Commencement (55 101 604 de dollars), le film est un loin du succès attendu. La semaine suivante, bien que Cars 2 se trouve au top des offices, il se trouve au troisième rang avec 18 028 056 de dollars de recettes, ce qui donne un total de 88 989 477 de dollars[10].

  • Alt=Image de la Terre Mondial : 221,5 millions de $.
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 116 millions de $.
  • Drapeau de la France France : 793 992 entrées environ.

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

En octobre 2007, le producteur et réalisateur Greg Berlanti signe pour réaliser le film Green Lantern et commence l'écriture du scénario avec les auteurs du comic book, Michael Green et Marc Guggenheim[11]. Le scénario mélange des personnages inspirés du comic book écrit par le tandem Denny O'Neil et Neal Adams dans les années 1970 et du travail de Dave Gibbons du début des années 1980[12].

En décembre 2008, alors que les auteurs ont déjà rédigé trois versions du scénario, la société Warner Bros. en prépare la pré-production[13]. Greg Berlanti est alors forcé d'abandonner son projet: le studio lui confie son prochain film This Is Where I Leave You, inspiré du roman éponyme de Jonathan Tropper[14]. Martin Campbell entre en négociation pour réaliser le film, en février 2009[15]. Il en sera le réalisateur.

Casting[modifier | modifier le code]

En avril 2009, la production a annoncé dans ses discussions, pour le rôle de Hal Jordan / Green Lantern, les noms de Chris Pine[16] et de Sam Worthington[17]. En avril de la même année, Brian Austin Green, étant fanatique de ce super-héros, a aussi fait campagne pour avoir le rôle de Hal Jordan[18]. Mais aussi, Bradley Cooper, Jared Leto et Justin Timberlake ont également été pressentis[19].

En juillet 2009, Ryan Reynolds obtient le rôle titre du film[20].

En décembre 2009, un auteur sous pseudonyme a cité Blake Lively parmi les cinq actrices éventuelles pour jouer le rôle de Carol Ferris, avec Eva Green, Keri Russell, Diane Kruger et Jennifer Garner[21],[22].

Tournage[modifier | modifier le code]

L'autobus scolaire avec la marque « Coast City School District » a été utilisé pour le tournage dans la section de Carrollton à Louisiane de La Nouvelle-Orléans, en juillet 2010.

Avec un budget de cent cinquante millions de dollars[23], le studio Warner Bros. Pictures a prévu de commencer le tournage en novembre 2009 dans le Fox Studios Australia[24] (où avait également eu lieu la réalisation de Matrix, Moulin Rouge!, Star Wars, épisode II : L'Attaque des clones, Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith et Superman Returns). Cependant, la production est à nouveau repoussée à janvier 2010 pour des raisons économiques[25]. Elle est ensuite délocalisée en Louisiane, le 3 mars 2010, pour le tournage d'essais sur Madisonville.

Tournage sur l'aéroport New Orleans Lakefront Airport.

Le tournage a réellement débuté le 15 mars 2010[23],[26] dans La Nouvelle-Orléans. Angela Bassett rejoint, neuf jours après le début, l'équipe pour s'apprêter à jouer son rôle d'Amanda Waller. Une prise de vues du Palais des sciences de l'Université de La Nouvelle-Orléans est faite en avril[27] et sont alors réalisées les scènes intérieures. Le tournage se déplace ensuite au studio WDSU-6 et, en mai, sur l'aéroport New Orleans Lakefront Airport[28]. L'ensemble du tournage se termina le 6 août 2010[23].

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Les lieux de tournage[29] impliquaient la Californie (États-Unis) dans les Warner Brothers Burbank Studios, à Burbank ; et la Louisiane, dans les rues, Main Street et St Mary Street, à Madisonville et dans les Studios Second Line, à La Nouvelle-Orléans.

Accueil[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

Malgré des réactions plutôt bonnes des fans devant les premières bandes-annonces au Comic-Con International de San Diego 2010, le film a reçu de mauvaises critiques à commencer par Variety : « le film de Martin Campbell est un alliage fortement instable du dérivé sérieux, maladroit et direct[30] ». Associated Press définit ce film comme « un triste amalgame aux dialogues exposés et aux effets spéciaux qui ne sont pas spécialement spéciaux[31] ». New York Magazine déclare quant à lui que « Green Lantern est mauvais (…)[32] ».

Le 15 juin 2011, lors de l'avant-première mondiale au Grauman's Chinese Theatre, le réalisateur Martin Campbell a avoué au The Los Angeles Times que le costume de Green Lantern avait été révélé beaucoup trop tôt alors qu'il n'était pas totalement achevé, que les admirateurs du super-héros avaient bien accepté les premières bandes-annonces au Festival International du Comic-Con et que l'idée des images de synthèse tridimensionnelles n'étaient pas de lui, mais la surprise du résultat final lui était plutôt réservée[33].

Honneur[modifier | modifier le code]

Lors de la cérémonie des Scream Awards 2010 à Los Angeles, le film est récompensé d'un Prix du Film le plus attendu (Most Anticipated Movie). Étant remis par sa covedette Blake Lively, c'est l'acteur Ryan Reynolds qui le reçoit après son apparition spectaculaire sur l'immense Batterie de Green Lantern derrière lui[8],[34].

Autour du film[modifier | modifier le code]

Sortie mondiale[modifier | modifier le code]

L'avant-première, a lieu le 15 juin 2011, au Grauman's Chinese Theatre à Hollywood en Californie[35]. Plusieurs journalistes, dont The Los Angeles Times, y questionneront le choix de Martin Campbell comme réalisateur et de Ryan Reynolds comme acteur principal[33].

Marketing[modifier | modifier le code]

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Le 23 juillet 2010, Warner Bros. Games annonce au Comic-Con International à San Diego en Californie que le jeu vidéo intitulé Green Lantern: Rise of the Manhunters est plein développement et compatible avec Xbox 360, PlayStation 3 et Nintendo Wii de Double Helix Games et Nintendo DS, PSP ainsi que Nintendo 3DS de Griptonite Games. Ceci, en stéréoscopie tridimensionnelle, est sorti le 7 juin 2011.

Animation[modifier | modifier le code]

En mars 2010, le site américain Comics Continuum annonce qu'un film d'animation de Green Lantern, Green Lantern : Le Complot (Green Lantern: First Flight), est en cours aux studios Warner Bros. Animation, un projet en vidéofilm prévu pour en même temps que la sortie du film live. Le scénario se concentre sur les origines des Gardiens de Green Lanterns, surtout les anneaux verts[36]. Le producteur Bruce Timm révèle dans un interview qu'une suite de ce film d'animation avait lieu, mais a été annulée parce qu'en même temps que la suite de Wonder Woman, le succès n'était pas au rendez-vous. Bruce Timm a cependant espéré que le film d'action reprenne l'intérêt d'une suite[37].

Finalement, Warner Bros. Animation a présenté Green Lantern : Les Chevaliers de l'Émeraude (Green Lantern: Emerald Knights)[38], réalisé par Chris Berkeley, Lauren Montgomery et Jay Oliva, avec la voix originale de Nathan Fillion et la voix française de Paul Borne. Celui-ci est officiellement sorti en DVD et Blu-ray, en juin 2011 aux États-Unis et en France, le mois suivant.

Suite[modifier | modifier le code]

Le réalisateur confirme qu'il y a une forte possibilité de voir une trilogie[39]. En juin 2010, Warner Bros. avait embauché Greg Berlanti, Michael Green et Marc Guggenheim, ayant travaillé ensemble sur le scénario de ce film, pour écrire Green Lantern 2[40]. Deux mois plus tard, la production a engagé Michael Goldenberg pour leur succéder et réécrire leur scénario[41].

Commentaires[modifier | modifier le code]

Ryan Reynolds avoue qu'il a bien connu ce super-héros dans sa vie, mais n'a vraiment jamais suivi ses aventures et qu'il est tombé amoureux de ce personnage lorsqu'il a rencontré le réalisateur Martin Campbell[42]. Il appelle ce film : « une histoire des origines dans une certaine mesure, mais ce n'est pas un travail sur l'histoire des origines, où le film commence dans le troisième acte. Nous découvrons que Hal Jordan a été choisi très tôt et les aventures commencent[43] ».

Lors de la préparation pour son rôle, Peter Sarsgaard a rencontré un professeur de biologie ; il raconte  : « J'ai passé du temps avec ce biologiste de Tulane qui était, je pense, l'homme le plus excentrique qu'ils pouvaient trouver. Il était divertissant et avec lui, j'ai travaillé le cours que je donne dans le film » et au sujet de son personnage, il a remarqué qu'« il n'est pas manichéen. C'est l'excentricité des excentricités[44] ».

Mark Strong affirme que le film suivra l'histoire des origines, « il suit parfaitement les premiers comic books. Sinestro est au début le mentor de Hal Jordan, légèrement soupçonneux et ne croit pas en Hal, évidemment, parce que celui-ci est le premier être humain transformé en Green Lantern. Il est assurément très strict et certainement peu sûr que faire de Hal un Green Lantern soit sage[45] ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Date de sortie du film en France » sur AlloCiné, consulté le 21 mai 2011
  2. (fr+en) « Informations techniques » sur IMDb, consulté le 23 novembre 2010 - Sauf référence contraire.
  3. « Fiche de doublage V. F. du film » sur RS DOublage, consulté le 7 octobre 2011
  4. « Carton de doublage V. Q. du film » sur Doublage.qc.ca, consulté le 2 août 2011
  5. (en) « Soundtrack », sur Site officiel (consulté le 11 juin 2011)
  6. (en) « Green Lantern », sur Site officiel (consulté le 10 juillet 2011)
  7. (en) « Soundtracks for Green Lantern », sur IMDb (consulté le 10 juillet 2011)
  8. a et b (en) BrentJS, « Green Lantern wins Most Anticipated Movie at Scream Awards », sur Reelzchannel.com,‎ 17 octobre 2010 (consulté le 15 juin 2011)
  9. « Le box-office US voit vert ! », sur AlloCiné,‎ 20 juin 2010 (consulté le 10 juillet 2011)
  10. « Box-office US : démarrage en trombe pour Cars 2 », sur AlloCiné,‎ 27 juin 2010 (consulté le 10 juillet 2011)
  11. (en) Bags H., « Everwood creator Greg Berlanti to write and direct Green Lantern film », sur Buzzfocus.com,‎ 29 octobre 2007 (consulté le 12 juin 2011)
  12. (en) Kiel Phegley, « Marc Guggenheim drops the comics that inspire Green Lantern's screen debut », sur Splashpage.mtv.com,‎ 14 octobre 2008 (consulté le 12 juin 2011)
  13. (en) Jennifer Vineyard, « Green Lantern co-writer Marc Guggenheim on casting Superman's cameo and script changes », sur Splashpage.mtv.com,‎ 1 décembre 2008 (consulté le 12 juin 2011)
  14. (en) « Warner Bros. acquires This Is Where I Leave You », sur Comingsoon.net,‎ 30 janvier 2009 (consulté le 12 juin 2011)
  15. (en) Michael Flemming, « Campbell in talks for Green Lantern », sur Variety.com,‎ 4 février 2009 (consulté le 12 juin 2011)
  16. (en) Rick Marshall, « Exclusive: Rumored Green Lantern star Chris Pine doesn't have part, hasn't read script », sur Splashpage.mtv.com,‎ 2 avril 2009 (consulté le 12 juin 2011)
  17. (en) Heather Newgen, « Sam Worthington talks Terminator, Avatar and Titans », sur Comingsoon.net,‎ 13 mai 2009 (consulté le 12 juin 2011)
  18. (en) Rob Keyes, « Brian Austin Green campaigns to be the Green Lantern », sur Screenrant.com,‎ 14 avril 2009 (consulté le 17 juin 2011)
  19. (en) Borys Kit, « Ryan Reynolds cast Green Lantern », sur The Hollywood Reporter.com,‎ 10 juillet 2009 (consulté le 12 juin 2011)
  20. (en) « Ryan Reynolds cast as Green Lantern », sur UK.ign.com,‎ 10 juillet 2009 (consulté le 12 juin 2011)
  21. (en) El Mayimbe, « Exclusive: One of these five lovely ladies will be Hal Jordan’s girlfriend! », sur Latinoreview.com,‎ 20 décembre 2009 (consulté le 12 juin 2011)
  22. « Green Lantern : Blake Lively de Gossip Girl incarnera l'amour du superhéros », sur Première.fr,‎ 10 janvier 2010 (consulté le 12 juin 2011)
  23. a, b et c (en) « Business for Green Lantern », sur IMDb (consulté le 13 janvier 2011)
  24. (en) Peter Sciretta, « Green Lantern has $150 million budget, shooting in Sydney », sur Slashfilm.com,‎ 16 avril 2009 (consulté le 13 janvier 2011)
  25. Damien Izabelle, « Green Lantern : Le lieu de tournage change », sur Fantasy.fr,‎ 20 octobre 2009 (consulté le 13 janvier 2011)
  26. « Green Lantern : le tournage débute aujourd'hui », sur Première.fr,‎ 15 mars 2010 (consulté le 13 janvier 2011)
  27. (en) Danny Cox, « Ryan Reynolds talks up the scoop on Green Lantern », sur Examiner.com,‎ 29 septembre 2010 (consulté le 13 janvier 2011)
  28. (en) Lauren N. Johnson, « New Film paints New Orleans Green Lantern », sur The New York Times-institute.com,‎ 25 mai 2010 (consulté le 13 janvier 2011)
  29. (en) « Filming locations for Green Lantern », sur IMDb (consulté le 13 janvier 2011)
  30. (en) Justin Chang, « Article Green Lantern », sur Variety.com,‎ 15 juin 2011 (consulté le 18 juin 2011)
  31. (en) Christy Lemire, « Review: Green Lantern is pretty Dull and Dim », sur Abcnews.go.com,‎ 15 juin 2011 (consulté le 18 juin 2011)
  32. (en) Manohla Dargis, « Green Lantern (2011) », sur New York Magazinetimes.com,‎ 16 juin 2011 (consulté le 18 juin 2011)
  33. a et b Anonyme, « Martin et Campbell et Ryan Reynold réagissent aux critiques », sur MDCU,‎ 16 juin 2011 (consulté le 18 juin 2011)
  34. Marc, « Green Lantern dévoile sa batterie », sur Cloneweb.net,‎ 18 octobre 2010 (consulté le 15 juin 2011)
  35. (en) Adwenger, « Hot Spot of the Day: Grauman's Chinese Theater, Hollywood », sur Zimbio,‎ 16 juin 2011 (consulté le 18 juin 2011)
  36. (en) Bob Allsletter, « GREEN LANTERN ANIMATED MOVIE? », sur Comics Continuum,‎ 18 mars 2010 (consulté le 16 juin 2011)
  37. (en) « EXCLUSIVE INTERVIEW WITH BRUCE TIMM », sur Think McFly Think,‎ 25 avril 2010 (consulté le 16 juin 2011)
  38. (en) Blair Marnell, « Green Lantern: Emerald Knights Animated Movie On The Way? », sur MTV,‎ 30 juin 2010 (consulté le 11 juin 2011)
  39. (en) « Green Lantern trilogy », sur Celluloid Cigarette Burns,‎ 25 février 2010 (consulté le 15 juin 2011)
  40. (en) David Corbin, « Warner Bros. Hires Writers for Green Lantern 2 and The Flash », sur Collider,‎ 9 juin 2010 (consulté le 15 juin 2011)
  41. (en) Dave McNary, « Goldenberg lights Green Lantern 2 », sur Variety,‎ 9 août 2010 (consulté le 15 juin 2011)
  42. (en) Rick Marshall, « Exclusive: Ryan Reynolds on Green Lantern’s costume and Deadpool's debut », sur Splashpage.mtv.com,‎ 25 novembre 2009 (consulté le 12 juin 2011)
  43. (en) Rick Marshall, « Exclusive: Ryan Reynolds says Green Lantern won't be a Labored Origin Story », sur Splashpage.mtv.com,‎ 30 novembre 2009 (consulté le 12 juin 2011)
  44. (en) Brian Warmoth, « Green Lantern villain says his greatest fear was a single word », sur Splashpage.mtv.com,‎ 16 août 2010 (consulté le 12 juin 2011)
  45. (en) Brian Truitt, « Mark Strong will channel his inner David Niven for Green Lantern », sur Whosnews.usaweekend.com,‎ 6 avril 2010 (consulté le 12 juin 2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]