Brendon Hartley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hartley.

Brendon Hartley

{{{alternative}}}

Brendon Hartley, en Eurocup Formule Renault, en 2007

Date de naissance 10 novembre 1989
Lieu de naissance Palmerston North, Nouvelle-Zélande
Nationalité Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Qualité Pilote automobile

Brendon Hartley, né le 10 novembre 1989 à Palmerston North, Nouvelle-Zélande, est un pilote automobile néo-zélandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Brendon Hartley a débuté les sports mécaniques à l'âge de 6 ans, en karting. En 2003, âgé seulement de 13 ans, il fait ses débuts en monoplace et remporte le Formula Ford Festival de Nouvelle-Zélande. L'année suivante, il termine deuxième du championnat national de la spécialité.

Après deux années en Formule Toyota néo-zélandaise, il rejoint l'Europe et les championnats de Formule Renault: d'abord le championnat d'Europe du Nord en 2006, puis le championnat d'Italie en 2007, année au cours de laquelle il est intégré au programme de jeunes pilotes de Red Bull. En plus de sa troisième place dans le championnat d'Italie, il est titré en Eurocup. Il fait également ses débuts en Formule 3 lors des Masters de Zolder, où il décroche la quatrième place.

En 2008, il poursuit sa progression dans la hiérarchie du sport automobile en accédant au championnat britannique de Formule 3 au sein du Carlin Motorsport. Au mois de février, il effectue également ses débuts en Formule 1 à l'occasion d'une séance d'essais privés au cours de laquelle il fait faire ses premiers tours de roue à la Toro Rosso STR3 sur le circuit de Vairano en Italie[1]. À l'issue de la saison 2008, il termine troisième du championnat de Grande-Bretagne de F3, ayant signé cinq victoires.

En 2009, il est engagé en Formule 3 Euro Series ainsi qu'en World Series by Renault (Formule Renault 3.5) avec le team Tech 1 Racing.

En 2010, il participe aux World Series by Renault, toujours avec Tech 1 Racing.

En 2012, il participe aux 24 Heures du Mans, sur L'Oreca 03-Nissan du team irlandais Murphy Prototypes en compagnie de Jody Firth et Warren Hughes. Ils abandonnent à 5h 08 sur bris de suspension arrière, après avoir été en tête du classement LMP2 de la 7ème à la 9 ème heure.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hartley tests for Toro Rosso grandprix.com, 3 avril 2008