John Duff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Duff

Date de naissance 17 janvier 1895
Lieu de naissance Jiujiang (Chine)
Date de décès 8 janvier 1958 (à 62 ans)
Lieu de décès Epping (Angleterre)
Nationalité Drapeau du Canada Canadien
Qualité Pilote automobile
Équipe Duff & Aldington
Copilote Frank Clement
Victoires 24 Heures du Mans 1924

Le Capitaine John Francis Duff, né à Jiujiang (Chine) le 17 janvier 1895 et décédé le 8 janvier 1958, était un pilote de course canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le 30 septembre 1922, lors du handicap court 100 MPH à la fin de la course, les freins (situés seulement à l'arrière) de la Blitzen-Benz n°3 prêtée par son propriétaire d'alors Lydston G. Hornsted lâchent lorsqu'il est au volant dans son tour le plus rapide sur le haut de la bande courbée du circuit de Brooklands à 184,21 km/h, franchissant la barrière de protection supérieure du virage de l'extrémité nord de l'anneau de vitesse, pour s'écraser. L'épave est ensuite renvoyée à l'usine-mère de Mannheim.

Coéquipier de Frank Clement, Duff a participé à trois éditions des 24 Heures du Mans de 1923 à 1925, et a remporté celle de 1924, après avoir été 4e la précédente saison.

Il est, encore de nos jours, le seul Canadien à avoir remporté l'épreuve mancelle.

Il termine aussi neuvième des 500 miles d'Indianapolis 1926 sur Elear Speciale, après être parti en dernière position. La même année il arrête la compétition, à la suite d'un accident.

Il meurt le 8 janvier 1958 dans la forêt anglaise d'Epping, après une chute de cheval.

Voir aussi[modifier | modifier le code]