6 Heures de Shanghai 2013

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les 6 Heures de Shanghai sont courus pour la deuxième fois en 2013 sur le Circuit international de Shanghai. La course se dispute le 9 novembre 2013 et compte pour le Championnat du monde d'endurance FIA 2013. Elle est remportée par l'Audi R18 e-tron quattro du Audi Sport Team Joest pilotée par Benoît Tréluyer, André Lotterer et Marcel Fässler.

Circuit[modifier | modifier le code]

Le Circuit international de Shanghai, cadre des 6 Heures de Shanghai 2013.

Les 6 Heures de Shanghai 2013 se déroulent sur le Circuit international de Shanghai situé en Chine. Il est composé d'une longue ligne droite ainsi que de 16 virages, dont certains ayant une forme originale comme le premier du circuit, qui se referme sur lui-même et prenant la forme d'un escargot. Ce circuit comprend également une importante capacité d'accueil des spectateurs : 200000 personnes peuvent ainsi assister à une course. Cette piste est célèbre car elle accueille la Formule 1.

Qualifications[modifier | modifier le code]

Voici le classement officiel au terme des qualifications[1]. Les premiers de chaque catégorie sont signalés par un fond jauni.

Position Catégorie Équipe Temps Grille
1 LMP1 #7 Toyota Racing 1:48.013 1
2 LMP1 #1 Audi Sport Team Joest 1:48.102 2
3 LMP1 #8 Toyota Racing 1:48.694 3
4 LMP1 #2 Audi Sport Team Joest 1:49.173 4
5 LMP1 #12 Rebellion Racing 1:51.204 5
6 LMP2 #26 G-Drive Racing 1:55.423 6
7 LMP2 #24 OAK Racing 1:56.210 7
8 LMP2 #41 Greaves Motorsport 1:56.219 8
9 LMP2 #35 OAK Racing 1:56.243 9
10 LMP2 #25 Delta-ADR 1:56.284 10
11 LMP2 #49 Pecom Racing 1:56.971 11
12 LMP2 #31 Lotus 1:57.531 12
13 LMP2 #32 Lotus 1:57.639 13
14 LMP2 #45 OAK Racing 1:59.063 14
15 LMGTE Pro #97 Aston Martin Racing 2:04.370 15
16 LMGTE Pro #99 Aston Martin Racing 2:04.389 16
17 LMGTE Pro #92 Porsche AG Team Manthey 2:04.881 17
18 LMGTE Pro #71 AF Corse 2:04.887 18
19 LMGTE Pro #91 Porsche AG Team Manthey 2:05.049 19
20 LMGTE Pro #51 AF Corse 2:05.222 20
21 LMGTE Am #95 Aston Martin Racing 2:05.903 21
22 LMGTE Am #61 AF Corse 2:05.918 22
23 LMGTE Am #81 8 Star Motorsports 2:06.150 23
24 LMGTE Am #88 Proton Competition 2:06.416 24
25 LMGTE Am #76 IMSA Performance Matmut 2:06.738 25
26 LMGTE Am #96 Aston Martin Racing 2:06.943 26
27 LMGTE Am #57 Krohn Racing 2:07.584 27
28 LMGTE Am #50 Larbre Compétition 2:07.669 28

La course[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Voici le classement officiel au terme de la course[2].

  • Les vainqueurs de chaque catégorie sont signalés par un fond jauni.
  • Pour la colonne Pneus, il faut passer le curseur au-dessus du modèle pour connaître le manufacturier de pneumatiques.
Pos Cat Équipe Pilotes Châssis Pneus Tours
Moteur
1 LMP1 1 Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest Drapeau : France Benoît Tréluyer
Drapeau : Allemagne André Lotterer
Drapeau : Suisse Marcel Fässler
Audi R18 e-tron quattro M 190
Audi TDI 3.7L Turbo V6
(Hybride Diesel)
2 LMP1 7 Drapeau : Japon Toyota Racing Drapeau : Autriche Alexander Wurz
Drapeau : France Nicolas Lapierre
Toyota TS030 Hybride M 190
THS-R 3.4L V8
(Hybride)
3 LMP1 2 Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest Drapeau : Royaume-Uni Allan McNish
Drapeau : Danemark Tom Kristensen
Drapeau : France Loïc Duval
Audi R18 e-tron quattro M 189
Audi TDI 3.7L Turbo V6
(Hybride Diesel)
4 LMP1 12 Drapeau : Suisse Rebellion Racing Drapeau : Italie Andrea Belicchi
Drapeau : Suisse Mathias Beche
Drapeau : France Nicolas Prost
Lola B12/60-Toyota M 185
Toyota RV8KLM 3.4 L V8
5 LMP2 26 Drapeau : Russie G-Drive Racing Drapeau : Russie Roman Rusinov
Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway
Drapeau : Australie John Martin
Oreca 03-Nissan D 177
Nissan VK45DE 4.5 L V8
6 LMP2 24 Drapeau : France OAK Racing Drapeau : France Olivier Pla
Drapeau : Danemark David Heinemeier Hansson
Drapeau : Royaume-Uni Alex Brundle
Morgan LMP2-Nissan D 177
Nissan VK45DE 4.5 L V8
7 LMP2 35 Drapeau : France OAK Racing Drapeau : Belgique Bertrand Baguette
Drapeau : Mexique Ricardo González
Drapeau : Royaume-Uni Martin Plowman
Morgan LMP2-Nissan D 177
Nissan VK45DE 4.5 L V8
8 LMP2 25 Drapeau : Royaume-Uni Delta-ADR Drapeau : Thaïlande Tor Graves
Drapeau : Royaume-Uni Robbie Kerr
Drapeau : Royaume-Uni Craig Dolby
Oreca 03-Nissan D 176
Nissan VK45DE 4.5 L V8
9 LMP2 41 Drapeau : Royaume-Uni Greaves Motorsport Drapeau : Russie Mark Shulzhitskiy
Drapeau : États-Unis Eric Lux
Drapeau : Suède Björn Wirdheim
Zytek Z11SN-Nissan D 175
Nissan VK45DE 4.5 L V8
10 LMP2 45 Drapeau : France OAK Racing Drapeau : France Jacques Nicolet
Drapeau : Japon Keiko Ihara
Drapeau : États-Unis David Cheng
Morgan LMP2-Nissan D 172
Nissan VK45DE 4.5 L V8
11 LMP2 32 Drapeau : République tchèque Lotus Praga LMP2 Drapeau : Allemagne Thomas Holzer
Drapeau : Autriche Dominik Kraihamer
Drapeau : République tchèque Jan Charouz
Lotus T128 D 172
Praga 3.6L V8
12 LMGTE Pro 97 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau : Royaume-Uni Darren Turner
Drapeau : Allemagne Stefan Mücke
Aston Martin V8 Vantage M 169
Aston Martin 4.5 L V8
13 LMGTE Pro 99 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau : Portugal Pedro Lamy
Drapeau : Nouvelle-Zélande Richie Stanaway
Drapeau : Brésil Bruno Senna
Aston Martin V8 Vantage M 169
Aston Martin 4.5 L V8
14 LMGTE Pro 91 Drapeau : Allemagne Porsche AG Team Manthey Drapeau : Allemagne Jörg Bergmeister
Drapeau : France Patrick Pilet
Porsche 911 GT3 RSR M 168
Porsche 4.0 L Flat-6
15 LMGTE Pro 51 Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : Italie Giancarlo Fisichella
Drapeau : Italie Gianmaria Bruni
Ferrari 458 Italia M 168
Ferrari 4.5 L V8
16 LMGTE Pro 71 Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : Finlande Toni Vilander
Drapeau : Japon Kamui Kobayashi
Ferrari 458 Italia M 167
Ferrari 4.5 L V8
17 LMGTE Pro 92 Drapeau : Allemagne Porsche AG Team Manthey Drapeau : Allemagne Marc Lieb
Drapeau : Autriche Richard Lietz
Porsche 911 GT3 RSR M 167
Porsche 4.0 L Flat-6
18 LMGTE Am 81 Drapeau : États-Unis 8Star Motorsports Drapeau : Venezuela Enzo Potolicchio
Drapeau : Portugal Rui Águas
Drapeau : Italie Davide Rigon
Ferrari 458 Italia M 166
Ferrari 4.5 L V8
19 LMGTE Am 76 Drapeau : France IMSA Performance Matmut Drapeau : France Raymond Narac
Drapeau : France Jean-Karl Vernay
Drapeau : Finlande Markus Palttala
Porsche 911 GT3 RSR M 165
Porsche 4.0 L Flat-6
20 LMGTE Am 96 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau : Royaume-Uni Stuart Hall
Drapeau : Royaume-Uni Jamie Campbell-Walter
Drapeau : Royaume-Uni Jonathan Adam
Aston Martin V8 Vantage M 165
Aston Martin 4.5 L V8
21 LMGTE Am 88 Drapeau : Allemagne Proton Competition Drapeau : Allemagne Christian Ried
Drapeau : Italie Gianluca Roda
Drapeau : Italie Paolo Ruberti
Porsche 911 GT3 RSR M 165
Porsche 4.0 L Flat-6
22 LMGTE Am 50 Drapeau : France Larbre Compétition Drapeau : Brésil Fernando Rees
Drapeau : France Patrick Bornhauser
Drapeau : France Julien Canal
Chevrolet Corvette C6-ZR1 M 164
Chevrolet 5.5 L V8
23 LMGTE Am 61 Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : Italie Marco Cioci
Drapeau : Afrique du Sud Jack Gerber
Drapeau : Irlande Matt Griffin
Ferrari 458 Italia M 164
Ferrari 4.5 L V8
ABD LMP1 8 Drapeau : Japon Toyota Racing Drapeau : Royaume-Uni Anthony Davidson
Drapeau : Suisse Sébastien Buemi
Drapeau : France Stéphane Sarrazin
Toyota TS030 Hybride M 143
THS-R 3.4L V8
(Hybride)
ABD LMGTE Am 57 Drapeau : États-Unis Krohn Racing Drapeau : États-Unis Tracy Krohn
Drapeau : Suède Niclas Jönsson
Drapeau : Italie Maurizio Mediani
Ferrari 458 Italia M 139
Ferrari 4.5 L V8
ABD LMGTE Am 95 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau : Danemark Christoffer Nygaard
Drapeau : Danemark Kristian Poulsen
Drapeau : Danemark Nicki Thiim
Aston Martin V8 Vantage M 100
Aston Martin 4.5 L V8
ABD LMP2 31 Drapeau : République tchèque Lotus Praga LMP2 Drapeau : Italie Vitantonio Liuzzi
Drapeau : États-Unis Kevin Weeda
Drapeau : France Christophe Bouchut
Lotus T128 D 93
Praga 3.6L V8
ABD LMP2 49 Drapeau : Argentine PeCom Racing Drapeau : Argentine Luís Pérez Companc
Drapeau : France Nicolas Minassian
Drapeau : Allemagne Pierre Kaffer
Oreca 03-Nissan M 56
Nissan VK45DE 4.5 L V8

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. FIA, « FIA WEC 6 Hours of Shanghai Qualifying Practice Final Classification », sur fiawec.alkamelsystems.com,‎ 8 novembre 2013 (consulté le 22 août 2014)
  2. FIA, « FIA WEC 6 Hours of Shanghai Race Final Classification », sur fiawec.alkamelsystems.com,‎ 9 novembre 2013 (consulté le 22 août 2014)