24 Heures du Mans 2007

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
24 Heures du Mans 2007
Précédent : 2006 Suivant : 2008
Logo des 24 Heures
Audi R10 n°1 de 2007
L'Audi R10, victorieuse de l'édition 2007

La 75e édition des 24 Heures du Mans s'est déroulée les 16 et 17 juin 2007 sur le circuit de la Sarthe.
Alors que le départ de la course est traditionnellement donné à 16 heures, celui de l'édition 2007 fut donné à 15 heures à cause du second tour des élections législatives françaises[1].

Ce sont 54 équipages qui ont participé à la course où la Peugeot 908 n°8 du Portugais Lamy et des Français Sarrazin et Bourdais s'est élancé en tête après avoir réalisé la pole position lors des qualifications. Mais au final et pour la quatrième année consécutive, le constructeur allemand Audi (avec sa R10 conduite par les pilotes allemands Werner et Biela et l'Italien Pirro) s'impose devant la Peugeot 908 n°8 et la voiture n°16 de l'écurie française Pescarolo.

Marquée par de nombreux rebondissements et des conditions climatiques changeantes et humides, la course a attiré plus de 250 000 spectateurs soit 15 000 de plus que l'année précédente[2]. On peut expliquer ce record d'affluence par le retour officiel du constructeur français Peugeot qui espère contester l'outrageuse domination des Audi depuis l'an 2000 (7 victoires lors des 8 dernières éditions). Par ailleurs, cette nouvelle édition des 24 Heures est marquée par l'utilisation par les écuries de pointe de moteurs diesels. En effet, après Audi en 2006, Peugeot relève le défi en inscrivant son retour dans l'utilisation du diesel pour sa nouvelle 908[3].

Pilotes qualifiés par nationalités[modifier | modifier le code]

Nombre de pilotes par nationalité
Drapeau : France 35 Français Drapeau : Royaume-Uni 33 Britanniques Drapeau : États-Unis 11 Américains Drapeau : Italie 8 Italiens Drapeau : Pays-Bas 8 Néerlandais
Drapeau : Allemagne 7 Allemands Drapeau : Japon 7 Japonais Drapeau : Suisse 7 Suisses Drapeau : Autriche 6 Autrichiens Drapeau : Danemark 6 Danois
Drapeau : République tchèque 5 Tchèques Drapeau : Canada 4 Canadiens Drapeau : Espagne 4 Espagnols Drapeau : Suède 4 Suédois Drapeau : Brésil 3 Brésiliens
Drapeau : Portugal 3 Portugais Drapeau : Monaco 2 Monégasques Drapeau : Russie 2 Russes Drapeau : Australie 1 Australien Drapeau : Belgique 1 Belge
Drapeau : Finlande 1 Finlandais Drapeau : Hong Kong 1 Hongkongais Drapeau : Malaisie 1 Malaysien Drapeau : Mexique 1 Mexicain Drapeau : Arabie saoudite 1 Saoudien

Essais qualificatifs[4][modifier | modifier le code]

1re séance[modifier | modifier le code]

Mercredi 13 juin 2007 : de 19 h à 21 h 15 puis de ? à minuit.

À l'issue de cette première séance qualificative, la Peugeot 908 n°8 réalise le meilleur chrono à seulement trois minutes de la fin de la séance[5]. Elle devance l'Audi R10 n°2 et la seconde Peugeot 908.

2e séance[modifier | modifier le code]

Jeudi 14 juin 2007 : de 19 h 30 à 21 h 30 puis de 22 h à minuit.

Perturbée par la pluie, la seconde séance des qualifications ne modifie en rien l'ordre établi la veille lors de la première séance. Néanmoins, les deux constructeurs Audi et Peugeot ont pu de se jauger en prévision de la course. Ainsi, dans des conditions climatiques humides, c'est l'Audi R10 n°2 qui réalise le meilleur temps de cette séance (4'01"257) devant la n°3 (4'01"629). La première Peugeot (n°8) termine troisième dans la même seconde (4'01"928) mais s'élancera en tête lors de la course grâce au chrono réalisé la veille.

Dans les autres catégories, la hiérarchie n'a pas non plus été bouleversée. En LMP2, la voiture n°33 de l'écurie Barazi Epsilon a terminé en tête dans sa catégorie lors de cette séance comme lors de la première. En GT1, l'Aston Martin n°008 de l'équipe française Larbre Compétition partira en tête dans sa catégorie après avoir réalisé le meilleur temps dans les deux séances. Enfin, en GT2, la voiture n°87 du team Scuderia Écosse réalise aussi les meilleurs chrono dans les deux séances et s'élancera donc en tête dans sa catégorie.

Grille de départ[modifier | modifier le code]

À l'issue des deux séances qualificatives, voici la grille de départ définitive. Les huit premiers équipages figurent dans ce tableau ainsi que les premiers de chaque catégorie.

Pos. Catégorie Écurie Pilotes Châssis Pneus Temps
Moteur
1 LMP1 8 Drapeau : France Team Peugeot Total Drapeau : France Stéphane Sarrazin
Drapeau : Portugal Pedro Lamy
Drapeau : France Sébastien Bourdais
Peugeot 908 HDi FAP M 3'26"344
Peugeot HDi 5.5L Turbo V12
(Diesel)
2 LMP1 2 Drapeau : Allemagne Audi Sport North America Drapeau : Danemark Tom Kristensen
Drapeau : Royaume-Uni Allan McNish
Drapeau : Italie Rinaldo Capello
Audi R10 M 3'26"916
Audi TDI 5.5L Turbo V12
(Diesel)
3 LMP1 7 Drapeau : France Team Peugeot Total Drapeau : France Nicolas Minassian
Drapeau : Canada Jacques Villeneuve
Drapeau : Espagne Marc Gené
Peugeot 908 HDi FAP M 3'27"724
Peugeot HDi 5.5L Turbo V12
(Diesel)
4 LMP1 1 Drapeau : Allemagne Audi Sport North America Drapeau : Allemagne Marco Werner
Drapeau : Italie Emanuele Pirro
Drapeau : Allemagne Frank Biela
Audi R10 M 3'28"301
Audi TDI 5.5L Turbo V12
(Diesel)
5 LMP1 3 Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest Drapeau : Allemagne Lucas Luhr
Drapeau : Allemagne Mike Rockenfeller
Drapeau : France Alexandre Prémat
Audi R10 M 3'29"736
Audi TDI 5.5L Turbo V12
(Diesel)
6 LMP1 16 Drapeau : France Pescarolo Sport Drapeau : France Emmanuel Collard
Drapeau : France Jean-Christophe Boullion
Drapeau : France Romain Dumas
Pescarolo 01 M 3'33"590
Judd GV5.5 S2 5.5L V10
7 LMP1 13 Drapeau : France Courage Compétition Drapeau : France Jean-Marc Gounon
Drapeau : France Guillaume Moreau
Drapeau : Suède Stefan Johansson
Courage LC70 M 3'35"171
AER P32T 3.6L Turbo V8
8 LMP1 18 Drapeau : Royaume-Uni Rollcentre Racing Drapeau : Royaume-Uni Stuart Hall
Drapeau : Portugal João Barbosa
Drapeau : Royaume-Uni Martin Short
Pescarolo 01 D 3'35"559
Judd GV5.5 S2 5.5L V10
Catégorie LMP2
15 LMP2 33 Drapeau : France Barazi-Epsilon
Drapeau : Royaume-Uni Zytek Engineering
Drapeau : Mexique Adrián Fernández
Drapeau : Japon Haruki Kurosawa
Drapeau : Royaume-Uni Robbie Kerr
Zytek 07S/2 M 3'44"158
Zytek ZG348 3.4L V8
Catégorie GT1
23 LMGT1 008 Drapeau : France Aston Martin Racing Larbre Compétition Drapeau : France Christophe Bouchut
Drapeau : Italie Fabrizio Gollin
Drapeau : DanemarkCasper Elgaard
Aston Martin DBR9 M 3'50"761
Aston Martin 6.0L V12
Catégorie GT2
39 LMGT2 87 Drapeau : Royaume-Uni Scuderia Écosse Drapeau : Canada Chris Niarchos
Drapeau : Royaume-Uni Tim Mullen
Drapeau : Royaume-Uni Andrew Kirkaldy
Ferrari F430 GT2 P 4'04"185
Ferrari F136 4.0L V8

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Classements intermédiaires[modifier | modifier le code]

Pos. Après la 1re heure Après 6 heures Après 12 heures Après 18 heures
Voiture / Pilotes Voiture / Pilotes Voiture / Pilotes Voiture / Pilotes
1
2
Drapeau : Allemagne Audi Sport North America
Audi R10 (LMP1)
Kristensen - McNish - Capello
2
Drapeau : Allemagne Audi Sport North America
Audi R10 (LMP1)
Kristensen - McNish - Capello
2
Drapeau : Allemagne Audi Sport North America
Audi R10 (LMP1)
Kristensen - McNish - Capello
1
Drapeau : Allemagne Audi Sport North America
Audi R10 (LMP1)
Biela - Pirro - Werner
2
1
Drapeau : Allemagne Audi Sport North America
Audi R10 (LMP1)
Biela - Pirro - Werner
1
Drapeau : Allemagne Audi Sport North America
Audi R10 (LMP1)
Biela - Pirro - Werner
1
Drapeau : Allemagne Audi Sport North America
Audi R10 (LMP1)
Biela - Pirro - Werner
7
Drapeau : France Team Peugeot Total
Peugeot 908 HDi FAP (LMP1)
Gené - Minassian - Villeneuve
3
3
Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest
Audi R10 (LMP1)
Luhr - Rockenfeller - Prémat
7
Drapeau : France Team Peugeot Total
Peugeot 908 HDi FAP (LMP1)
Gené - Minassian - Villeneuve
7
Drapeau : France Team Peugeot Total
Peugeot 908 HDi FAP (LMP1)
Gené - Minassian - Villeneuve
8
Drapeau : France Team Peugeot Total
Peugeot 908 HDi FAP (LMP1)
Lamy - Sarrazin - Bourdais
4
7
Drapeau : France Team Peugeot Total
Peugeot 908 HDi FAP (LMP1)
Gené - Minassian - Villeneuve
16
Drapeau : France Pescarolo Sport
Pescarolo 01 (LMP1)
Collard - Bouillon - Dumas
16
Drapeau : France Pescarolo Sport
Pescarolo 01 (LMP1)
Collard - Bouillon - Dumas
16
Drapeau : France Pescarolo Sport
Pescarolo 01 (LMP1)
Collard - Bouillon - Dumas
5
8
Drapeau : France Team Peugeot Total
Peugeot 908 HDi FAP (LMP1)
Lamy - Sarrazin - Bourdais
17
Drapeau : France Pescarolo Sport
Pescarolo 01 (LMP1)
Primat - Tinseau - Tréluyer
8
Drapeau : France Team Peugeot Total
Peugeot 908 HDi FAP (LMP1)
Lamy - Sarrazin - Bourdais
18
Drapeau : Royaume-Uni Rollcentre Racing
Pescarolo 01 (LMP1)
Barbosa - Hall - Short
  • source : l'intégralité des classements heure par heure sur le site officiel des 24 heures du Mans. lemans.org

Classement final de la course[modifier | modifier le code]

Voici le classement officiel au terme des 24 heures de course[6] :

Légende :

  • Les vainqueurs de chaque catégorie sont signalés par un fond jauni.
  • Pour la colonne Pneus, il faut passer le curseur au-dessus du modèle pour connaître le manufacturier de pneumatiques.
Pos. Catégorie Écurie Pilotes Châssis Pneus Tours
Moteur
1 LMP1 1 Drapeau : Allemagne Audi Sport North America Drapeau : Allemagne Marco Werner
Drapeau : Italie Emanuele Pirro
Drapeau : Allemagne Frank Biela
Audi R10 M 369
Audi TDI 5.5L Turbo V12
(Diesel)
2 LMP1 8 Drapeau : France Team Peugeot Total Drapeau : France Stéphane Sarrazin
Drapeau : Portugal Pedro Lamy
Drapeau : France Sébastien Bourdais
Peugeot 908 HDi FAP M 359
Peugeot HDi 5.5L Turbo V12
(Diesel)
3 LMP1 16 Drapeau : France Pescarolo Sport Drapeau : France Emmanuel Collard
Drapeau : France Jean-Christophe Boullion
Drapeau : France Romain Dumas
Pescarolo 01 M 358
Judd GV5.5 S2 5.5L V10
4 LMP1 18 Drapeau : Royaume-Uni Rollcentre Racing Drapeau : Royaume-Uni Stuart Hall
Drapeau : Portugal João Barbosa
Drapeau : Royaume-Uni Martin Short
Pescarolo 01 D 347
Judd GV5.5 S2 5.5L V10
5 GT1 009 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau : Australie David Brabham
Drapeau : Royaume-Uni Darren Turner
Drapeau : Suède Rickard Rydell
Aston Martin DBR9 M 343
Aston Martin 6.0L V12
6 GT1 63 Drapeau : États-Unis Corvette Racing Drapeau : États-Unis Johnny O'Connell
Drapeau : Danemark Jan Magnussen
Drapeau : CanadaRon Fellows
Chevrolet Corvette C6 M 342
Chevrolet LS7-R 7.0L V8
7 GT1 008 Drapeau : France Aston Martin Racing Larbre Compétition Drapeau : France Christophe Bouchut
Drapeau : Italie Fabrizio Gollin
Drapeau : Danemark Casper Elgaard
Aston Martin DBR9 M 341
Aston Martin 6.0L V12
8 LMP1 15 Drapeau : République tchèque Charouz Racing System Drapeau : République tchèque Jan Charouz
Drapeau : Allemagne Stefan Mücke
Drapeau : Malaisie Alex Yoong
Lola B07/17 M 338
Judd GV5.5 S2 5.5L V10
9 GT1 007 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau : Royaume-Uni Johnny Herbert
Drapeau : Pays-Bas Peter Kox
Drapeau : République tchèque Tomáš Enge
Aston Martin DBR9 M 337
Aston Martin 6.0L V12
10 GT1 54 Drapeau : France Team Oreca Drapeau : France Laurent Groppi
Drapeau : France Nicolas Prost
Drapeau : France Jean-Philippe Belloc
Saleen S7-R M 337
Ford 7.0L V8
11 GT1 100 Drapeau : Italie Aston Martin Racing BMS Drapeau : Italie Fabio Babini
Drapeau : Royaume-Uni Jamie Davies
Drapeau : Italie Matteo Malucelli
Aston Martin DBR9 P 336
Aston Martin 6.0L V12
12 GT1 72 Drapeau : France Luc Alphand Aventures Drapeau : France Luc Alphand
Drapeau : France Jérôme Policand
Drapeau : France Patrice Goueslard
Chevrolet Corvette C6.R M 327
Chevrolet LS7-R 7.0L V8
13 LMP1 17 Drapeau : France Pescarolo Sport Drapeau : Suisse Harold Primat
Drapeau : France Christophe Tinseau
Drapeau : France Benoît Tréluyer
Pescarolo 01 M 325
Judd GV5.5 S2 5.5L V10
14 GT1 67 Drapeau : République tchèque Convers MenX Racing Drapeau : Russie Alexei Vasiliev
Drapeau : République tchèque Tomáš Kostka
Drapeau : République tchèque Robert Pergl
Ferrari 550-GTS Maranello P 322
Ferrari F133 5.9L V12
15 GT2 76 Drapeau : France IMSA Performance Matmut Drapeau : France Raymond Narac
Drapeau : Autriche Richard Lietz
Drapeau : États-Unis Patrick Long
Porsche 997 GT3-RSR M 320
Porsche 3.8L Flat-6
16 GT1 55 Drapeau : France Team Oreca Drapeau : Monaco Stéphane Ortelli
Drapeau : France Soheil Ayari
Drapeau : France Nicolas Lapierre
Saleen S7-R M 318
Ford 7.0L V8
17 GT1 59 Drapeau : Royaume-Uni Team Modena Drapeau : Espagne Antonio García
Drapeau : Pays-Bas Jos Menten
Drapeau : Brésil Christian Fittipaldi
Aston Martin DBR9 M 318
Aston Martin 6.0L V12
18 LMP2 31 Drapeau : États-Unis Binnie Motorsports Drapeau : États-Unis William Binnie
Drapeau : Royaume-Uni Allen Timpany
Drapeau : Royaume-Uni Chris Buncombe
Lola B05/42 K 318
Zytek ZG348 3.4L V8
19 GT2 99 Drapeau : États-Unis Risi Competizione
Drapeau : États-Unis Krohn Racing
Drapeau : États-Unis Tracy Krohn
Drapeau : Suède Niclas Jönsson
Drapeau : États-Unis Colin Braun
Ferrari F430 GT2 M 314
Ferrari F136 4.0L V8
20 LMP1 19 Drapeau : Royaume-Uni Chamberlain-Synergy Motorsport Drapeau : Royaume-Uni Gareth Evans
Drapeau : Royaume-Uni Bob Berridge
Drapeau : Royaume-Uni Peter Owen
Lola B06/10 M 310
AER P32T 4.0L Turbo V8
21 GT2 93 Drapeau : Italie Autorlando Sport
Drapeau : Allemagne Farnbacher Racing
Drapeau : Allemagne Pierre Ehret
Drapeau : Danemark Lars-Erik Nielsen
Drapeau : Danemark Allan Simonsen
Porsche 997 GT3-RSR P 309
Porsche 3.8L Flat-6
22 GT2 78 Drapeau : Italie AF Corse
Drapeau : Royaume-Uni Aucott Racing
Drapeau : États-Unis Joe Macari
Drapeau : Royaume-Uni Ben Aucott
Drapeau : Royaume-Uni Adrian Newey
Ferrari F430 GT2 M 308
Ferrari F136 4.0L V8
23 GT2 82 Drapeau : Royaume-Uni Team LNT Drapeau : Royaume-Uni Lawrence Tomlinson
Drapeau : Royaume-Uni Richard Dean
Drapeau : Royaume-Uni Robert Bell
Panoz Esperante GT-LM P 308
Ford (Élan) 5.0L V8
24 GT1 73 Drapeau : France Luc Alphand Aventures Drapeau : France Jean-Luc Blanchemain
Drapeau : France Didier André
Drapeau : Belgique Vincent Vosse
Chevrolet Corvette C5-R M 306
Chevrolet LS7-R 7.0L V8
25 LMP1 14 Drapeau : Pays-Bas Racing for Holland b.v. Drapeau : Pays-Bas Jan Lammers
Drapeau : Pays-Bas Jeroen Bleekemolen
Drapeau : Pays-Bas David Hart
Dome S101.5 M 305
Judd GV5.5 S2 5.5L V10
26 LMP1 12 Drapeau : France Courage Compétition Drapeau : Suisse Alexander Frei
Drapeau : France Jonathan Cochet
Drapeau : France Bruno Besson
Courage LC70 M 304
AER P32T 3.6L Turbo V8
27 LMP2 33 Drapeau : France Barazi-Epsilon
Drapeau : Royaume-Uni Zytek Engineering
Drapeau : Mexique Adrián Fernández
Drapeau : Japon Haruki Kurosawa
Drapeau : Royaume-Uni Robbie Kerr
Zytek 07S/2 M 301
Zytek ZG348 3.4L V8
28 GT1 70 Drapeau : Belgique PSI Experience Drapeau : France Claude-Yves Gosselin
Drapeau : France David Hallyday
Drapeau : Autriche Philipp Peter
Chevrolet Corvette C6.R P 289
Chevrolet LS7-R 7.0L V8
29 GT1 006 Drapeau : France Aston Martin Racing Larbre Compétition Drapeau : France Patrick Bornhauser
Drapeau : France Roland Bervillé
Drapeau : Royaume-Uni Gregor Fisken
Aston Martin DBR9 M 272
Aston Martin 6.0L V12
Abandons[7]
Les équipages sont classés selon le nombre de tours effectués au moment de l'abandon de la course.
30
ABD.
LMP1 7 Drapeau : France Team Peugeot Total Drapeau : France Nicolas Minassian
Drapeau : Canada Jacques Villeneuve
Drapeau : Espagne Marc Gené
Peugeot 908 HDi FAP M 338
Peugeot HDi 5.5L Turbo V12
(Diesel)
31
ABD.
LMP1 2 Drapeau : Allemagne Audi Sport North America Drapeau : Danemark Tom Kristensen
Drapeau : Royaume-Uni Allan McNish
Drapeau : Italie Rinaldo Capello
Audi R10 M 262
Audi TDI 5.5L Turbo V12
(Diesel)
32
ABD.
LMP2 32 Drapeau : France Barazi-Epsilon Drapeau : Danemark Juan Barazi
Drapeau : Pays-Bas Michael Vergers
Drapeau : Arabie saoudite Karim Ojjeh
Zytek 07S/2 M 252
Zytek ZG348 3.4L V8
33
ABD.
GT2 83 Drapeau : Italie G.P.C. Sport Drapeau : Hong Kong Matthew Marsh
Drapeau : Suède Carl Rosenblad
Drapeau : Espagne Jesus Diez Villarroel
Ferrari F430 GT2 P 252
Ferrari F136 4.0L V8
34
ABD.
LMP2 25 Drapeau : Royaume-Uni Ray Mallock Ltd. (RML) Drapeau : Royaume-Uni Mike Newton
Drapeau : Royaume-Uni Andy Wallace
Drapeau : Brésil Thomas Erdos
MG-Lola EX264 M 251
AER P07 2.0L Turbo I4
35
ABD.
GT2 87 Drapeau : Royaume-Uni Scuderia Écosse Drapeau : Canada Chris Niarchos
Drapeau : Royaume-Uni Tim Mullen
Drapeau : Royaume-Uni Andrew Kirkaldy
Ferrari F430 GT2 P 241
Ferrari F136 4.0L V8
36
ABD.
LMP2 35 Drapeau : France Saulnier Racing Drapeau : France Jacques Nicolet
Drapeau : France Alain Filhol
Drapeau : France Bruce Jouanny
Courage LC75 M 224
AER P07 2.0L Turbo I4
37
ABD.
GT2 97 Drapeau : États-Unis Risi Competizione Drapeau : Finlande Mika Salo
Drapeau : Royaume-Uni Johnny Mowlem
Drapeau : Brésil Jaime Melo Jr.
Ferrari F430 GT2 M 223
Ferrari F136 4.0L V8
38
ABD.
LMP2 24 Drapeau : France Noël del Bello Racing Drapeau : Russie Vitaly Petrov
Drapeau : France Romain Iannetta
Drapeau : États-Unis Liz Halliday
Courage LC75 M 198
AER P07 2.0L Turbo I4
39
ABD.
LMP1 13 Drapeau : France Courage Compétition Drapeau : France Jean-Marc Gounon
Drapeau : France Guillaume Moreau
Drapeau : Suède Stefan Johansson
Courage LC70 M 175
AER P32T 3.6L Turbo V8
40
ABD.
GT2 85 Drapeau : Pays-Bas Spyker Squadron b.v. Drapeau : Italie Andrea Belicchi
Drapeau : Suisse Andrea Chiesa
Drapeau : Italie Alex Caffi
Spyker C8 Spyder GT2-R M 145
Audi 3.8L V8
41
ABD.
LMP2 40 Drapeau : Portugal Quifel ASM Team Racing for Portugal Drapeau : Portugal Miguel Amaral
Drapeau : Royaume-Uni Warren Hughes
Drapeau : Espagne Miguel Ángel de Castro
Lola B05/40 D 137
AER P07 2.0L Turbo I4
42
ABD.
LMP2 20 Drapeau : France PiR Compétition Drapeau : France Marc Rostan
Drapeau : États-Unis Chris MacAllister
Drapeau : Royaume-UniGavin Pickering
Pilbeam MP93 M 126
Judd XV675 3.4L V8
43
ABD.
GT2 80 Drapeau : États-Unis Flying Lizard Motorsports Drapeau : États-Unis Johannes van Overbeek
Drapeau : États-Unis Seth Neiman
Drapeau : Allemagne Jörg Bergmeister
Porsche 997 GT3-RSR M 124
Porsche 3.8L Flat-6
44
ABD.
LMP2 44 Drapeau : Allemagne Kruse Motorsport Drapeau : Canada Anthony Burgess
Drapeau : France Jean De Pourtales
Drapeau : Autriche Norbert Siedler
Pescarolo 01 K 98
Judd XV675 3.4L V8
45
ABD.
GT2 86 Drapeau : Pays-Bas Spyker Squadron b.v. Drapeau : République tchèque Jaroslav Janis
Drapeau : Pays-Bas Mike Hezemans
Drapeau : Royaume-Uni Jonny Kane
Spyker C8 Spyder GT2-R M 70
Audi 3.8L V8
46
ABD.
GT2 71 Drapeau : Allemagne Seikel Motorsport
Drapeau : Allemagne Team Felbermayr-Proton
Drapeau : Autriche Horst Felbermayr
Drapeau : Autriche Horst Felbermayr Jr.
Drapeau : États-Unis Philip Collin
Porsche 997 GT3-RSR Y 68
Porsche 3.8L Flat-6
47
ABD.
LMP1 5 Drapeau : Suisse Swiss Spirit Drapeau : Suisse Marcel Fässler
Drapeau : Suisse Jean-Denis Delétraz
Drapeau : Suisse Iradj Alexander
Lola B07/18 M 62
Audi 3.6L Turbo V8
48
ABD.
GT2 81 Drapeau : Royaume-Uni Team LNT Drapeau : Royaume-Uni Tom Kimber-Smith
Drapeau : Royaume-Uni Danny Watts
Drapeau : États-Unis Tom Milner Jr.
Panoz Esperante GT-LM P 60
Ford (Élan) 5.0L V8
49
ABD.
LMP2 29 Drapeau : Japon T2M Motorsport Drapeau : France Robin Longechal
Drapeau : Japon Yutaka Yamagishi
Drapeau : Japon Yojiro Terada
Dome S101.5 M 56
Mader 3.4L V8
50
ABD.
LMP1 9 Drapeau : Royaume-Uni Creation Autosportif Ltd. Drapeau : Royaume-Uni Jamie Campbell-Walter
Drapeau : Japon Shinji Nakano
Drapeau : Suisse Felipe Ortiz
Creation CA07 D 55
Judd GV5.5 S2 5.5L V10
51
ABD.
LMP1 3 Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest Drapeau : Allemagne Lucas Luhr
Drapeau : Allemagne Mike Rockenfeller
Drapeau : France Alexandre Prémat
Audi R10 M 23
Audi TDI 5.5L Turbo V12
(Diesel)
52
ABD.
GT1 64 Drapeau : États-Unis Corvette Racing Drapeau : Royaume-Uni Oliver Gavin
Drapeau : Monaco Olivier Beretta
Drapeau : Italie Max Papis
Chevrolet Corvette C6.R M 22
Chevrolet LS7-R 7.0L V8
53
ABD.
LMP2 21 Drapeau : Royaume-Uni Team Bruichladdich Radical Drapeau : Royaume-Uni Tim Greaves
Drapeau : Royaume-Uni Stuart Moseley
Drapeau : Royaume-Uni Robin Liddell
Radical SR9 D 16
AER P07 2.0L Turbo I4
54
ABD.
GT1 53 Drapeau : Japon JLOC Isao Noritake Drapeau : Japon Koji Yamanishi
Drapeau : Japon Atsushi Yogo
Lamborghini Murciélago R-GT Y 1
Lamborghini L535 6.0L V12
NQ. LMP1 10 Drapeau : Royaume-Uni Arena Motorsports International Drapeau : Suède Stefan Johansson
Drapeau : Japon Hayanari Shimoda
Zytek 07S M -
Zytek 2ZG408 4.0L V8

Légende : ABD.=Abandon - NQ.=Non qualifié

À noter[modifier | modifier le code]

  • Longueur du circuit : 13,629 km
  • Vitesse maximum enregistrée : 351 km/h (Audi R10 TDI)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le départ des 24 Heures donné à 15 heures - f1-action.net, 28 février 2007
  2. 250 952 spectateurs : record battu ! - Site officiel des 24 Heures du Mans
  3. Les 24 Heures du Mans au rythme du diesel - L'Humanité
  4. Résultats des Qualifications - Site officiel des 24 Heures du Mans
  5. La Peugeot n°8 la plus rapide - Dépêche du site Internet lequipe.fr
  6. Classement Final - Site officiel des 24 Heures du Mans
  7. Les équipages n'ayant pas franchi la ligne d'arrivée au terme des 24 heures de course figurent dans le tableau.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christian Moity et Jean-Marc Teissèdre, Les 24 Heures du Mans 2007, éditions APACH (ISBN 978-2-930354-44-6)

Lien externe[modifier | modifier le code]