Stéphane Ortelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Stéphane Ortelli

Stéphane Ortelli assis au volant de la Porsche GT1-98

Stéphane Ortelli assis au volant de la Porsche GT1-98

Date de naissance (44 ans)
Lieu de naissance Hyères, Drapeau de la France France
Nationalité Monaco Monaco
Qualité Pilote automobile
L'Audi R8 Oreca à Spa en 2005
L'Audi R8 aux 24 Heures de Spa en 2011

Stéphane Ortelli est un pilote automobile français puis monégasque né le à Hyères en France. Au fil de sa carrière, il a notamment remporté les 24 Heures du Mans.

Après avoir conduit des Sport-Prototypes, il participe depuis 2010 à divers championnats de Grand Tourisme au volant de l'Audi R8 LMS et au sein de l'écurie W Racing Team[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Stéphane Ortelli, fils d'un ancien champion d'Europe de courses de côtes, sur une berlinette Alpine, avait toutes les prédispositions pour la course automobile avec laquelle il entre en contact via le karting, soutenu et encouragé par son père. Ce qui le conduit au Volant Elf, sur le circuit Paul-Ricard en 1989, qui le lancera vers la monoplace (Formule Renault, Formule 3), puis la formule de production (Peugeot 405 et BMW) et enfin les prototypes avec le Spider 905 Peugeot.

Au fil de sa carrière, il se consacre de plus en plus exclusivement à l'endurance. Ce qui lui permettra de se forger un palmarès enviable, avec notamment sa victoire aux 24 Heures du Mans, sur Porsche GT1 avec Laurent Aiello et Allan McNish en 1998, ainsi que celle obtenue sur une piste détrempée en 2003, aux 24 heures de Spa, sur une Porsche GT3.

En 2008, lors des Le Mans Series à Monza, Ortelli perd le contrôle de sa Courage-Oreca au freinage de la chicane lors du 147e tour, dû à un dysfonctionnement des ailerons arrières. Emportée par la vitesse, la voiture s’envole évitant de peu une Audi puis fait plusieurs tonneaux avant de s’encastrer dans le mur, complètement détruite.

Cette sortie de route ultra-spectaculaire lui fait plus de peur que de mal. Malgré tout, il s'en sortira avec 8 fractures à la jambe droite dont une sévère à la cheville.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats aux 24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Année Voiture Équipe Équipiers Résultat
1995 Porsche 911 GT2 Evo Larbre Compétition Emmanuel Collard / Dominique Dupuy Abandon
1996 Porsche 911 GT2 Parr Motorsport Andrew Bagnall / Andy Pilgrim 17e
1997 Porsche 911 GT1 Rook Racing Allan McNish / Karl Wendlinger Abandon
1998 Porsche 911 GT1-98 Porsche AG Laurent Aïello / Allan McNish Vainqueur
1999 Audi R8C Audi Sport UK Christian Abt / Stefan Johansson Abandon
2000 Audi R8 Audi Sport Team Joest Laurent Aïello / Allan McNish 2e
2001 Bentley Speed 8 Team Bentley Martin Brundle / Guy Smith Abandon
2002 Courage C60-Peugeot Pescarolo Sport Eric Hélary / Ukyo Katayama Abandon
2004 Porsche 911 GT3-RSR Freisinger Motorsport Romain Dumas / Ralf Kelleners 13e
2005 Audi R8 Team Oreca Jean-Marc Gounon / Franck Montagny 4e
2006 Aston Martin DBR9 Aston Martin Racing Pedro Lamy / Stéphane Sarrazin 10e
2007 Saleen S7-R Team Oreca Soheil Ayari / Nicolas Lapierre 16e
2009 Oreca 01-AIM Team Oreca Tiago Monteiro / Bruno Senna Abandon
2011 Ferrari 458 GTC Luxury Racing Frédéric Makowiecki / Jaime Melo Abandon

Nationalité[modifier | modifier le code]

Stéphane Ortelli a un père français et une mère monégasque . De nationalité française jusqu'en 1999, il pilote pour Monaco depuis 2000.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]


Précédé par Stéphane Ortelli Suivi par
Michele Alboreto
Stefan Johansson
Tom Kristensen
Vainqueur des 24 Heures du Mans
Avec Laurent Aïello et Allan McNish
1998
Yannick Dalmas
Pierluigi Martini
Joachim Winkelhock