Ron Flockhart (pilote automobile)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ron Flockhart

{{{alternative}}}
Date de naissance 16 juin 1923
Lieu de naissance Édimbourg
Date de décès 12 avril 1962 (à 38 ans)
Lieu de décès Monts Dandenong
Nationalité Drapeau d'Écosse Écossais
Années d'activité 1954-1960 (Formule 1)
Qualité Pilote automobile
Équipe Owen Racing Organisation
Connaught Engineering
Team Lotus
Cooper Car Company
Nombre de courses 13 en Formule 1
Pole positions 0
Podiums 1
Victoires 0

Ron Flockhart, né le 16 juin 1923 à Édimbourg et mort le 12 avril 1962 dans les Monts Dandenong, État de Victoria en Australie, est un pilote de course automobile écossais qui remporte à deux reprises les 24 Heures du Mans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ron commence sa carrière en sports mécaniques en compétition motocycliste après la seconde guerre mondiale mais se tourne rapidement vers la compétition automobile. À partir de 1948, il pilote une MG. En 1951 il remporte l'Ulster Trophy en Formule Libre 1.3L. sur JP Vincent. En 1952, il s'achète une ERA Type D R4, qu'il engage dans plusieurs épreuves de Formule Libre l'année suivante, remportant avec 4 courses. Il s'inscrit également sur plusieurs épreuves de Formule 2 au volant d'une Connaught Engineering-Lea Francis grâce à laquelle il attire l'attention de l'écurie Owen Racing Organisation qui lui permet de courir en Formule libre en 1954.

La Jaguar XKD 606 3.4L I6 de l'équipage vainqueur en 1956 des 24 Heures du Mans, Sanderson et Flockhart.

En 1954, il participe également à sa première course en championnat du monde de Formule 1, sur une Maserati 250F, lors du Grand Prix de Grande-Bretagne où il relaie le Prince Bira. Après seulement deux tours, il part à la faute et effectue plusieurs tonneaux. Il ne revient au championnat du monde de Formule 1 qu'en 1956 grâce à Owen Racing Organisation qui lui permet de s'engager pour le Grand Prix de Grande-Bretagne sur une P25 où un ennui moteur l'oblige à abandonner. Il s'impose lors des 24 Heures du Mans 1956 en compagnie de Ninian Sanderson au volant d'une Jaguar D-Type engagée par l'Ecurie Ecosse. En championnat du monde de Formule 1, il inscrit ses premiers points en se classant troisième du Grand Prix d'Italie, sur une Connaught Engineering-Alta officielle.

En 1957, il ne dispute que deux épreuves de championnat du monde chez Owen Racing Organisation. À Monaco il abandonne sur casse de sa boîte de vitesse, et au Grand Prix de France il est victime d'un accident où il est sévèrement brûlé aux bras et jambes. Entre-temps, comme la saison précédente, il est engagé par l'Ecurie Ecosse aux 24 Heures du Mans 1957 et, toujours au volant d'une Jaguar D-Type, il remporte à nouveau l'épreuve cette fois avec Ivor Bueb (un mois après un premier succès avec la voiture aux 2 Heures du Forez, et 15 jours avant une autre victoire à Rouen, cette fois sur Lotus Eleven), ainsi que le British Empire Trophy en catégorie 2L. auparavant au printemps.

En 1958, il dispute deux épreuves de championnat du monde, toujours chez Owen Racing Organisation. Il ne se qualifie pas sur le circuit de Monaco et, au Maroc, abandonne. Sa saison de course se termine à la suite d'un accident à Rouen, encore en catégorie Sport, qui l'éloigne des circuits pour plusieurs mois.

En 1959, Ron Flockhart remporte le Lady Wilgram Trophy en Nouvelle-Zélande et le Silver City Trophy à Snetterton, sa première, et unique, victoire en Formule 1, mais hors-championnat du monde. En championnat du monde, il poursuit avec Owen Racing Organisation et dispute cinq épreuves. Il se classe sixième du Grand Prix de France où il est à nouveau victime d'un incident puisqu'un caillou projeté par le passage d'un concurrent lui fait perdre momentanément l'usage d'un œil.

En 1960, il perd le soutien de Owen Racing Organisation, tant en championnat qu'hors-championnat. il dispute trois courses hors-championnat, à titre privé puis pour Cooper et Jack Brabham Motors, sans résultat. En championnat, il se classe sixième en France sur une Team Lotus officielle et abandonne aux Grand Prix des USA où il est engagé par Cooper. Vainqueur du R.A.C. British Grand Prix à Silverstone pour John Coombs Racing Organisation sur Cooper Monaco T49 Climax en SportsCars, il dispute aussi quelques courses de Formule 2, mais il se tourne de plus en plus vers l'aviation.

À partir de 1961, Ron Flockhart réoriente complètement sa carrière, et délaisse la course automobile pour le milieu aéronautique, où il se lance dans la quête de records de vitesse. Le 12 avril 1962, il se tue lors d'un vol de préparation au-dessus des Monts Dandenong, en Australie, alors qu'il souhaitait battre le record établi sur le trajet Sydney-Londres.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1954 Prince Bira Maserati 250F Maserati l6 Dunlop 1 0 Nc.
1956 Owen Racing Organisation
Connaught Engineering
BRM P25
Connaught B
BRM l4
Alta l4
Dunlop
Pirelli
2 4 14e
1957 Owen Racing Organisation BRM P25 BRM l4 Dunlop 2 0 Nc.
1958 Owen Racing Organisation BRM P25 BRM l4 Dunlop 1 0 Nc.
1959 Owen Racing Organisation BRM P25 BRM l4 Dunlop 5 0 Nc.
1960 Team Lotus
Cooper Car Company
Lotus 18
Cooper T51
Climax l4 Dunlop 2 1 25e

Résultats aux 24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Année Voiture Équipe Équipiers Résultat
1955 Lotus 9 Lotus Engineering Colin Chapman Abd. (99 tours)
1956 Jaguar D-Type Ecurie Ecosse Ninian Sanderson Vainqueur
1957 Jaguar D-Type Ecurie Ecosse Ivor Bueb Vainqueur
1959 Tojeiro-Jaguar Ecurie Ecosse John Lawrence Abd. (137 tours)
1960 Jaguar D-Type Ecurie Ecosse Bruce Halford Abd. (168 tours)
1961 Aston Martin DBR1/300 Border Reivers Jim Clark Abd. (132 tours)


Liens externes[modifier | modifier le code]