Jean Trémoulet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Trémoulet (1909-1944) est un coureur automobile français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Vézac en Dordogne[1] le 12 avril 1909, fils d'aubergistes, Jean Trémoulet, mécanicien à Beynac, a gagné les 24 Heures du Mans 1938 sur une Delahaye, en compagnie d'Eugène Chaboud[1]. Engagé dans la Résistance, il intègre le groupe Soleil en qualité de chef de garage du 4e régiment. Il meurt à 35 ans au cours de la Deuxième Guerre mondiale, dans une chute de moto qui lui est fatale lors d'une mission sur la commune de Sagelat[1], à Puy Chanat, alors qu'il assurait une liaison pour le 4e régiment FTPF.

Le circuit automobile de Faux, près de Bergerac porte son nom.

Il existe une rue Jean-Trémoulet, à Ivry-sur-Seine

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Guy Penaud, Dictionnaire biographique du Périgord, éditions Fanlac, 1999, (ISBN 2-86577-214-4), p. 907.