Neel Jani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Neel Jani

{{{alternative}}}

Neel Jani en 2007

Date de naissance 8 décembre 1983 (31 ans)
Lieu de naissance Drapeau de la Suisse Rorschach (Suisse)
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Qualité Pilote automobile

Neel Jani (né le 8 décembre 1983 à Rorschach, dans le canton de Saint-Gall en Suisse) est un pilote automobile suisse. En 2007, il dispute le championnat Champ Car au volant d'une voiture du PKV Racing. De 2006 à 2009, il représente l'équipe suisse d'A1 Grand Prix. En 2009, il rejoint l'équipe suisse Speedy Racing, rebaptisée Rebellion Racing en 2010.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière en 1996 par les compétitions de karting avant d'intégrer la catégorie Formule A en 1999. Il est sacré champion de suisse junior en Formule A en 2000. L'année 2002 est marquée par son titre de vice-champion d'Europe en Formule Renault 2000. Il obtient le titre de vice-champion d'Europe en Formule Renault V6 l'année suivante. En 2003, il intègre l'écurie suisse de Formule 1 Sauber en tant que pilote-essayeur.

Pilote de GP 2 Series en 2005 et 2006, il effectue des tests en Formule 1, pour le compte de Red Bull Racing. En 2006, il apparaît officiellement lors des week-ends de Grand Prix en faisant office de troisième pilote lors des essais du vendredi, au sein de la Scuderia Toro Rosso.

De 2006 à 2009, il représente l'équipe suisse d'A1 Grand Prix, à qui il permet d'obtenir le titre de vice-champion du monde en 2006 et 2009 et le titre de champion en 2008. Début 2007, il annonce sa signature avec l'équipe de Champ Car PKV Racing pour la saison 2007.

En 2009, il rejoint l'équipe suisse du Speedy Racing aux côtés de Nicolas Prost. L'équipe est rebaptisée Rebellion Racing en 2010 et a le soutien de Toyota en 2011.

En 2011, il participe à des essais aérodynamiques pour le compte de l'écurie de Formule 1 Red Bull Racing ; il crée la polémique en annonçant implicitement avoir réalisé des tests en virage à haute vitesse, pratique alors interdite par le règlement[1].

En 2012, le châssis est la Lola B12/60. Dorénavant, l'équipe Rebellion Racing est sponsorisée par Lotus et deux prototypes sont engagés en WEC. Aux 24 Heures du Mans, toujours en LMP1, Neel Jani et ses coéquipiers Nick Heidfeld et Nicolas Prost terminent à la quatrième place aux 24 Heures du Mans, le meilleur résultat de l'écurie aux 24 heures du Mans. Ensuite, Neel Jani, Nicolas Prost et Andrea Belicchi gagnent la course de Petit Le Mans.

En 2013, Nicolas Prost, Neel Jani et Nick Heidfeld gagnent à nouveau la course de Petit Le Mans avec l'équipe Rebellion Racing.

Résultats en GP2 Series[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Courses disputées Pole positions Victoires Points inscrits Classement
2005 Racing Engineering 23 1 2 48 7e

Résultats aux 24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Année Voiture Équipe Équipiers Résultat
2009 Lola B08/60-Aston Martin LMP1 Speedy Racing Team Andrea Belicchi / Nicolas Prost 14e
2010 Lola B10/60-Rebellion LMP1 Rebellion Racing Marco Andretti / Nicolas Prost Abandon
2011 Lola B10/60-Rebellion LMP1 Rebellion Racing Jeroen Bleekemolen / Nicolas Prost 6e
2012 Lola B10/60-Rebellion LMP1 Rebellion Racing Nick Heidfeld / Nicolas Prost 4e
2013 Lola B10/60-Rebellion LMP1 Rebellion Racing Nick Heidfeld / Nicolas Prost 40e

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]