Palmerston North

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palmerston North
Te Papa-i-oea
Vue générale
Vue générale
Administration
Pays Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Île île du Nord
Région Manawatu-Wanganui
Autorité territoriale Palmerston North City Council
Maire Jono Naylor
Démographie
Population 82 400 hab. (Juin 2011 estimer[1])
Densité 245 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 21′ 16″ S 175° 36′ 56″ E / -40.354328, 175.615425 ()40° 21′ 16″ Sud 175° 36′ 56″ Est / -40.354328, 175.615425 ()  
Superficie 33 600 ha = 336 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Zélande

Voir la carte administrative de Nouvelle-Zélande
City locator 14.svg
Palmerston North

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Zélande

Voir la carte topographique de Nouvelle-Zélande
City locator 14.svg
Palmerston North
Liens
Site web pncc.govt.nz

Palmerston North (en māori Te Papa-i-oea) est la ville la plus importante de la région de Manawatu-Wanganui, sur l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande. C'est une ville d'environ 75 800 habitants[2]. Elle est la onzième plus grande ville du pays, et le centre de la septième région urbaine. Une grande partie de sa population est composée d'étudiants de l'université Massey, l' Universal College of Learning, et l' International Pacific College.

Nom[modifier | modifier le code]

La ville fut d'abord nommée Palmerston en honneur de Henry John Temple, IIIe vicomte Palmerston, ancien Premier ministre du Royaume-Uni. Le suffixe North fut ajouté en 1871 par la poste pour le distinguer de Palmerston sur l'île du Sud. Les habitants eux-mêmes surnomment Palmerston North « Palmy ».

La transcription māori du nom est « Pamutana », mais cette version du nom est délaissée en faveur de (Te) Papa-i-oea, censé signifier « c'est si beau »[3].

La devise de la ville est « Young Heart, Easy Living »[4]. On l'appelle la « Rose City » dû à sa compétition annuelle internationale de roses, « Knowledge City » (pour ses nombreuses institutions académiques), et « Student City ».

Géographie[modifier | modifier le code]

Palmerston North recouvre 32 594 ha ; un million de personnes habitent dans un rayon de 200km. La ville est située à 140 au nord de la capitale, Wellington, à l'est des plaines du Manawatu et près de la rive nord du fleuve Manawatu. Elle est à 35 km de l'embouchure du fleuve et à 12 km du bout du défilé du Manawatu. Le fleuve Manawatu coule dans Palmerston North pour 29,9 km, et la rivière Pohangina pour 2,6 km.

Les frontières officielles de la ville incluent des régions rurales au sud et au nord-est de la principale région urbaine, s'étendant jusqu'aux monts Tararua et incluant la ville d'Ashhurst à l'embouchure du défilé du Manawatu. C'est une région particulièrement fertile. La ville entière recouvre environ 350 km².

Climat[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Le climat de Palmerston North est tempéré, avec des températures montant jusqu'à 22 °C en été et 12 °C en hiver. Le mercure monte au-dessus de 25 °C environ 20 jours par année. La précipitation annuelle est d'environ 960 mm, et il pleut environ 5 % du temps. Il y a en moyenne 200 jours sans pluie par année.

Dans les monts aux alentours il y a un vent constant, particulièrement en printemps. Beaucoup de cette région est dans les limites de la ville. Les monts ayant des vents presque permanents, plusieurs entreprises font de la pression pour y installer des turbines éoliennes ; certains habitants y résistent, voulant continuer à avoir des vues sur la nature vierge. Près de la ville est situé le parc éolien le plus grand de l'hémisphère sud, avec 150 turbines sur les monts Tararua et Ruahine. Il génère de l'électricité pour environ 30 000 domiciles.

Températures[modifier | modifier le code]

La température maximale moyenne pour l'année à Palmerston North est de 17,5 et la température minimale moyenne, 9,1. En été, la température maximale moyenne est de 22 et 12 en hiver.

Économie[modifier | modifier le code]

Le secteur de l'enseignement supérieur fournit un milliard de dollars néo-zélandais par an à l'économie locale et constitue 13 % de la main-d'œuvre de Palmerston North. La recherche, l'enseignement et le gouvernement emploient ensemble 43 % de la main-d'œuvre. Un autre quart de la population est employé en ventes de gros ou détail, reflétant le rôle de la ville comme centre économique de la région.

La ville[modifier | modifier le code]

The Square

Les principales rues sont arrangées en grille autour de The Square, un parc de sept hectares avec pelouses, arbres, lacs, fontaines et jardins, situé au centre de la ville. Il contient le monument aux morts des guerres, et un autre à Te Peeti Te Awe Awe, un Māori qui avait beaucoup aidé les premiers colons européens de la région, ainsi qu'une tour à horloge dont la croix illuminée fut endommagée pendant une tempête en 2006.

Parcs[modifier | modifier le code]

Il y a plusieurs parcs dans la ville, dont le plus important est le Victoria Esplanade, sur la rive nord du fleuve Manawatu, à droite de l'avenue Fitzherbert en regardant au sud. Il inclut des jardins, des terrains de jeux, une volière, un train miniature, et des chemins de promenade ou jogging.

Décharge[modifier | modifier le code]

En 2007 le comédien anglais John Cleese a dit que Palmerston North « ...est la capitale du suicide en Nouvelle-Zélande. Si vous souhaitez vous tuer mais vous n'avez pas le courage de ce faire, je pense qu'une visite à Palmerston North fera l'affaire. »[5] La municipalité a depuis nommé un monticule de déchets de 45 m de haut « Mount Cleese »[6],[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ngāti Rangitāne est la tribu (iwi) locale habitant la région, qu'ils appellent Te Ahu-a-Turanga[8]. Le premier Européen à explorer la région fut le marchand Jack Duff en 1830. Il arrive sur une baleinière et explore l'intérieur jusqu'à ce qui est aujourd'hui Woodville. Il rend un rapport sur ses découvertes une fois de retour à Porirua. Le colonel Wakefield entend parler du potentiel économique du Manawatu et visite la région en 1840. Ce n'est qu'en 1846 que Charles Hartley, un autre marchand, entend parler d'une éclaircie dans la forêt et la découvre ; c'est le site de ce qui deviendra Palmerston North[3].

Exploration et subdivision[modifier | modifier le code]

Le gouvernement fera explorer et créer un levé de la région en 1866-1867. La subdivision d'origine de Palmerston North sera faite en 1866, dans l'éclaircie naturelle de la forêt de Papaioea découverte par Hartley. Un petit village y sera planifié par J. T. Stewart, employé du gouvernement de la province de Wellington. Le plan de Stewart consistait en une série de rues larges et droites formant des rectangles, avec ce qui deviendra The Square au centre. Plusieurs endroits sont nommés en son honneur, dont Palmerston Crescent et le mont Stewart près de Sanson.

Les quatre premières rues, délimitant le Square, sont aujourd'hui appelés Fitzherbert Avenue, Main Street East, Main Street West et Rangikitei Street.

La forêt aux alentours diminuait au fur et à mesure que le petit village grandissait, pour faire de la place aux fermes. Aujourd'hui il ne reste presque plus de traces de la forêt.

Premiers colons[modifier | modifier le code]

Les premiers colons furent majoritairement Scandinaves, le plus connu étant l'ancien Premier ministre danois et évêque Ditlev Gothard Monrad.

De village à ville[modifier | modifier le code]

En 1877, lors de la création de son conseil de ville, Palmerston North était un village isolé au milieu de la forêt qui recouvrait alors le centre de la région de Manawatu. Il comptait environ 800 habitants, employés surtout dans l'industrie forestière. L'arrivée d'une ligne ferroviaire, en 1886, annonce le début d'une croissance rapide ; en 1900 la ville comptait déjà 6 000 habitants et était au centre d'un district agricole important.

En 1930 la population atteint 20 000 personnes et Palmerston North est officiellement déclarée ville. Le développement ralentit, toutefois, dû à la Grande Dépression et la Seconde Guerre mondiale. Un aéroport est construit à Milson en 1936. Après la guerre la croissance sera rapide, la population atteignant 50 000 habitants au milieu des années 1970.

Sport[modifier | modifier le code]

La New Zealand Cycle Classic se déroule aux alentours de Palmerston North tous les ans.

Le sport dans la région de Palmerston North est organisée surtout au niveau régional, la ville n'étant pas assez grande pour avoir des équipes très influentes. Les joueurs viennent le plus souvent des alentours et ailleurs dans la région de Manawatu-Wanganui.

L'équipe de rugby à XV s'appelle les Manawatu Turbos, jouant au stade FMG, de même que leur division féminine. L'équipe de football est YoungHeart Manawatu. Il y a également des équipes de basket-ball (Manawatu Jets), cricket (Manawatu et Central Districts), hockey (Central Mavericks masculin et Central Mysticks féminin), netball (Western et Western Flyers), et handball (Massey University Handball Club).

Transport[modifier | modifier le code]

Les state highways 56 et 57 se croisent le state highway 3 près de la ville. State Highway 1, la route principale de Nouvelle-Zélande, passe vers 25 km à l'ouest de la ville.

On trouve l'aéroport international de Palmerston North dans la banlieue de Milson. Les principaux vols internationaux ont des destinations en Australie (particulièrement Sydney et Brisbane). Il est souvent utilisé comme destination par les avions ne pouvant pas atterrir à Wellington à cause du mauvais temps.

La ligne ferroviaire North Island Main Trunk y est rejointe par la ligne Palmerston North-Gisborne, qui passe par le défilé du Manawatu et Hawke's Bay. Les trains passaient auparavant par The Square, mais furent déviés au nord en 1964-1966.

Il y a également 5 lignes d'autobus municipaux et un du campus universitaire.

Enseignement[modifier | modifier le code]

On y trouve les universités Massey (à Turitea), Massey University College of Education (Hokowhitu), Universal College of Learning (Palmerston North Central), International Pacific College (Aokautere), et Te Wānanga o Aotearoa (Highbury), ainsi que plusieurs établissements secondaires et primaires prestigieux.

Religion[modifier | modifier le code]

Palmerston North est le siège d'un diocèse catholique créé le 6 mars 1980.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Palmerston North est jumelée avec les villes suivantes[9] :

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Palmerston North » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) « QuickStats About Palmerston North City », sur Statistics New Zealand (consulté le 27 mai 2012)
  2. (en) Census night provisional population counts for 1996, 2001 and 2006 ; Statistics New Zealand
  3. a et b (en) Palmerston North ; 1966 Encylopaedia of New Zealand
  4. (en) About the City
  5. En anglais : "...suicide capital of New Zealand. If you wish to kill yourself but lack the courage to, I think a visit to Palmerston North will do the trick."
  6. (en) Palmerston North's heap of payback on Cleese ; The New Zealand Herald ; 22 mai 2007
  7. (en) New Zealand Slams John Cleese With A Landfill ; ecorazzi ; 22 mai 2007
  8. (en) Histoire de Palmerston North
  9. (en) Sister Cities of Manawatu ; Sister Cities NZ

Liens externes[modifier | modifier le code]